Prades (Ardèche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prades.

Prades
Prades (Ardèche)
Prades en Ardèche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Thueyts
Intercommunalité Communauté de communes Ardèche des Sources et Volcans
Maire
Mandat
Jérôme Dalverny
2014-2020
Code postal 07380
Code commune 07182
Démographie
Gentilé Pradois, Pradoises
Population
municipale
1 241 hab. (2016 en augmentation de 5,53 % par rapport à 2011)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 38′ 20″ nord, 4° 18′ 53″ est
Altitude Min. 243 m
Max. 750 m
Superficie 9,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative de l'Ardèche
City locator 14.svg
Prades

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Prades

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prades

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prades
Liens
Site web http://www.pradesardeche.fr/

Prades est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants sont appelés les Pradois et les Pradoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

La commune de Prades comprend sur son territoire de nombreux lieux-dits ou hameaux, on peut notamment citer :

Baza, la Blache, le Blacher, Brugeon, Couli, Champgontier, Chassargues, les Coufours, Courte-Serre, le Courtiol, Fabrias, le Fau, les Fiagoux, le Fulachier, le Gacher, l'Hoste du Fau, Montréal, Montséveny, le Nogier, Peyreplane, les Plots, le Pont-de-Prades, Rivier, Salibage, Salyndre, Sausse, le Vernet, les Mazes, le Bois de Prades et la Roche.

Le secteur de l'Hoste du Fau est partiellement couvert par un PPRI en raison des crues de l'Ardèche qui ont fait deux morts à 300 m en amont dans le village de Lalevade en 1992 ; ce secteur en aval de la RN 102 est également soumis à des remontées de nappe phréatique et ruissellement.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Fabras Lalevade-d'Ardèche Rose des vents
Jaujac N Ucel
O    Prades    E
S
Saint-Cirgues-de-Prades Lentillères Aubenas
Mercuer

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

À Prades, des mines de charbon et des sources d'eau minérale ont été exploitées.
Situé à 350 mètres d'altitude.

Climat[modifier | modifier le code]

Assez froid en hiver, et chaud l'été mais à cause des montagnes les températures restent assez fraîches particulièrement au coucher du soleil.

Economie[modifier | modifier le code]

Grandes entreprises[modifier | modifier le code]

  • Joseph Vernède - Moulinage de la soie naturelle en sous-traitance: moulinage de la soie à façon ou par système à filament continu[2].
  • Pontier - Produits régionaux et de jardinerie[3] sous l'enseigne France Rurale[4].
  • Valette - Terrassements, travaux publics, génie civil, adduction d'eau, assainissement, dragage et canalisations[5].
  • Vernet - Source d'eau minérale et production d'eaux aromatisées[6].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le château de Montseveny est classé monument historique depuis 2001[7],[8],[9]

.L'ancienne mine de Champgontier est inscrite comme monument historique la même année[10],[11],[12],[13],[14],[15].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Roland Valette    
mars 2008 En cours
(au 24 avril 2014)
Jérôme Dalverny[16] PS Employé
Conseiller départemental

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[17]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[18].

En 2016, la commune comptait 1 241 habitants[Note 1], en augmentation de 5,53 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7106067456399821 0401 0721 0921 077
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0671 0761 0671 0921 1401 0791 1501 2001 200
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2761 2411 1791 0731 014883846773739
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
6866977707818698871 0741 1011 128
2013 2016 - - - - - - -
1 2241 241-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

0 - 19 ans 21 %
20 - 39 ans 23 %
40 - 59 ans 30 %
60 - 74 ans 18 %
Plus de 74 ans 7 %


Famille à Prades:
Étudiants : 6,4 %
Familles monoparentales: 12,86 %


Immobilier à Prades :
Propriétaires de leur résidence principale : 80,05 % (moyenne nationale : 73,56 %)
Résidence principale de type maisons/fermes : 97,04 % (moyenne nationale : 82,39 %)
Résidences principales en immeuble : 1,08 % (moyenne nationale : 6,3 %)


Emploi à Prades:
Taux d'activité : 82,7 % (moyenne nationale : 10,49 %)
Taux de chômage : 13,79 % (moyenne nationale : 10,49 %)


Agriculteurs : 2 %
Artisans / Commerçants : 9 %
Cadres : 7 %
Professions intermédiaires : 14 %
Employés : 31 %
Ouvriers : 38 %

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.habitants.fr/habitants_prades_07182.html
  2. « Moulinage Joseph Vernede - Prades 07380 (Ardèche), Les Plots Hauts , SIREN/SIRET 339012023 00026 », sur dz.kompass.com (consulté le 9 avril 2018)
  3. « France Rurale Pontier et Fils, rte de Prades L'Hoste du Faux, 07380 Prades (adresse, horaires, avis) », sur www.pagesjaunes.fr (consulté le 9 avril 2018)
  4. Groupe Inédis, « france rurale », sur www.francerurale.fr (consulté le 9 avril 2018)
  5. Valette Entreprise, « Valette Entreprise », sur www.vallette-entreprise.fr (consulté le 9 avril 2018)
  6. Parc des Monts d'Ardèche, « Vernet - Les eaux minérales, Les eaux minérales du Parc - Les eaux minérales », sur www.parc-monts-ardeche.fr (consulté le 9 avril 2018)
  7. « Ancienne maison forte de Montseveny dite château de Montseveny », notice no PA07000008, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Ancienne maison forte de Montseveny dite château de Montseveny à Prades - PA07000008 - Monumentum », sur monumentum.fr (consulté le 9 avril 2018)
  9. « Château de Montseveny », Ardèche des Sources et Volcans, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  10. « Mine de Champgontier », notice no PA07000018, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Mine de Champgontier à Prades - PA07000018 - Monumentum », sur monumentum.fr (consulté le 9 avril 2018)
  12. Sébastien Berrut, « Patrimoine Industriel Minier », sur www.patrimoine-minier.fr (consulté le 9 avril 2018)
  13. « Mines et carrières de l'Ardèche / Mine de charbon de Champ-Gontier (Prades) », sur www.aventure-miniere.fr (consulté le 9 avril 2018)
  14. « http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=AUTR&VALUE_98=%20Gournier%20Ernest%20&DOM=Tous&REL_SPECIFIC=3 », sur www2.culture.gouv.fr (consulté le 9 avril 2018)
  15. « Les mines d'Ardèche », sur www.exxplore.fr (consulté le 9 avril 2018)
  16. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
  17. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  18. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :