Réserve naturelle régionale du Puy de Marmant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle régionale du puy de Marmant
Defaut.svg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
20,31 ha[1]
Administration
Type
Réserve naturelle régionale, réserve naturelle volontaire (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Catégorie UICN
Création
Statut patrimonial
Localisation sur la carte d’Auvergne
voir sur la carte d’Auvergne
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle régionale du puy de Marmant (RNR300) est une réserve naturelle régionale située en Auvergne-Rhône-Alpes. Classée en 1985 comme réserve naturelle volontaire, elle a été reclassée en 2015 et occupe une surface de 20,31 hectares. Elle protège un ancien édifice volcanique ainsi que les milieux qui l'entourent.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département du Puy-de-Dôme, sur la commune de Veyre-Monton à 20 km au sud de Clermont-Ferrand. L'altitude varie entre 380 m et 503 m.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Le site a été classé dès 1985 en réserve naturelle volontaire par l'association locale « Sauvegarde des sites ». Le re-classement en réserve naturelle régionale est intervenu en 2015.

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Parmi les coteaux thermophiles de Limagne, le site du puy de Marmant est réputé pour la flore de ses pelouses sèches. L'exposition au soleil, la pente forte et la nature du sol limitent les espèces végétales et animales qui le fréquentent.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le puy de Marmant correspond au reste d'un édifice volcanique phréatomagmatique datant de 15 millions d'années qui est apparu sur le sol marneux de la plaine. De la cheminée originelle, il ne reste que la base, formée de pépérites injectées de basalte[3].

Flore[modifier | modifier le code]

Parmi les espèces du site, on peut noter la présence de l'Épilobe à feuilles de romarin, de l'Astragale de Montpellier, de la Trigonelle de Montpellier, de l'Hélianthème des Apennins, de l'Ophrys araignée et de l'Ophrys bécasse.

Faune[modifier | modifier le code]

L'avifaune compte le Petit-duc scops, le Grand-duc d'Europe et la Huppe fasciée. Dans les invertébrés, on note la présence du Grand nègre des bois, de l'Hermite, de la Decticelle bicolore, de l'Oedipode rouge, de l'Oedipode aigue-marine, de la Zygène du Panicaut.

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Un sentier de découverte facile de 1,1 km et d'un dénivelé de 100 m permet de découvrir le site[3].

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée comme réserve naturelle volontaire (RNR83) par un arrêté du pour une surface de 13 ha. Le classement en RNR par une délibération du Conseil régional pour une durée de 10 ans reconductible est intervenu le [4].

Le site correspond par ailleurs à la ZNIEFF de type I no 830005670 « Puy de Marmant »[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « Puy de Marmant (FR3600181) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 18 mai 2017)
  2. « Puy de Marmant », sur Réserves naturelles de France (consulté le 28 novembre 2015)
  3. a et b « Puy de Marmant », sur sites-et-patrimoines.fr
  4. « Classement de la réserve naturelle régionale du puy de Marmant », sur RNF
  5. [PDF] « Puy de Marmant », sur INPN