Parcs nationaux de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logotype de l'établissement public Parcs nationaux de France.

Parcs nationaux de France (PNF) est le nom de l'établissement public national à caractère administratif qui coordonne les établissements publics administrant chaque parc national français. Il est intégré au à l'Agence française pour la biodiversité (AFB). Il est créé par l’article 11 de la loi du modifiant l’article L331-29 du code de l’environnement[1]. Cet article détaille les missions et le fonctionnement de l’établissement public.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès 1913, le premier parc[2] dit « de la Bérarde » est créé en France par l'Administration des Eaux et Forêts.

En 1960, le statut de parc national est créé[3],[4]. Voient alors le jour quatre premiers parcs, le Parc national de la Vanoise et celui de l'île de Port-Cros en 1963, celui des Pyrénées en 1967, et celui des Cévennes en 1970. Cette même année, une mission de création est formée pour un Parc national des Écrins, sur la base de l'ancien parc de la Bérarde devenu depuis 1962 une simple forêt domaniale[5].

En 2017, au 1er janvier, l'intégration dans l'agence française pour la biodiversité (AFB) est effective. L'AFB est devenue en 2020 l'Office français de la biodiversité.

Composition[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration est composé de 56 membres dont des représentants de l'État, des collectivités locales (région, département et dix membres des conseils municipaux des communes dont le territoire est compris pour tout ou partie dans le cœur du parc et les maires des communes de La Chapelle-en-Valgaudémar et Vallouise-Pelvoux) et des personnalités[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 2006-436 du 14 avril 2006 relative aux parcs nationaux, aux parcs naturels marins et aux parcs naturels régionaux
  2. « Le centenaire du parc de la Bérarde », sur isere-magazine.com, (consulté le ).
  3. Loi n°60-708 du 22 juillet 1960 relative à la création de parcs nationaux, (lire en ligne).
  4. Henri Jaffeux, « La longue et passionnante histoire des parcs nationaux français », Pour mémoire, no 9,‎ , p. 138-163 (lire en ligne).
  5. Valeria Siniscalchi, « Économie et pouvoir au sein du parc national des Écrins », Techniques & Culture, vol. 1, no 50,‎ , p. 40-59 (lire en ligne).
  6. Décret n° 2021-1320 du 11 octobre 2021 portant modification de la composition du conseil d'administration d'établissements publics de parcs nationaux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]