Creysseilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Creysseilles
Creysseilles
Creysseilles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Privas
Canton Privas
Intercommunalité Communauté d'agglomération Privas Centre Ardèche
Maire
Mandat
Jean-Paul Marchal
2014-2020
Code postal 07000
Code commune 07074
Démographie
Population
municipale
131 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 45′ 21″ nord, 4° 32′ 40″ est
Altitude Min. 337 m – Max. 924 m
Superficie 10,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative d'Ardèche
City locator 14.svg
Creysseilles

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique d'Ardèche
City locator 14.svg
Creysseilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Creysseilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Creysseilles
Liens
Site web http://www.creysseilles.info

Creysseilles est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

Sur une superficie communale de 1 025 hectares, Creysseilles possède de nombreux hameaux et lieux-dits, parmi lesquels : le Pont des Chèvres, le Ranchon, le Femeil, l'Aoup (appelé aussi Lahoup ou encore Laoût), le Serre, le Village, le Rey, la Selve, la Grangette, les Valliers, Ladreyt, le Vabre, les Croix de Creysseilles (nommées également les Croix de Saint-André), Lyroles (ou Liroles), le Mas Perrier, Magerouan, les Colombières, Bartras et Grand Bois.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ajoux Saint-Etienne-de-Serre Pranles Rose des vents
Pourchères N Pranles
O    Creysseilles    E
S
Pourchères Veyras Veyras

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lire Religion et territoire: l'Ardèche protestante, Jacques Bethemont, 2002.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La commune de Creysseilles fait partie :

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Pierre Astruc    
mars 2008 novembre 2011 Jean Paul Sarrazin    
décembre 2011 en cours
(au 24 avril 2014)
Jean-Paul Marchal[3] DVG Agent immobilier

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 131 habitants, en augmentation de 3,15 % par rapport à 2009 (Ardèche : 2,73 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
488 407 428 480 530 502 535 525 539
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
534 560 561 511 505 478 477 480 450
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
407 374 408 358 325 281 253 240 182
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
144 114 98 107 116 110 131 123 131
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
L'Église Saint André de Creysseilles

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-André de Creysseilles. Le nom de Creysseilles[8] pourrait provenir de crucis locus : le lieu de la croix. De fait, le carrefour situé au-dessus de l'église que l'on appelle le col des Croix marque le croisement d'anciennes drailles passant non loin d'un ensemble de gravures rupestres. D'après Mazon, une église primitive aurait été située au hameau de Creysseilles, à trois kilomètres de l'église actuelle ; elle aurait été définitivement détruite au XIIIe siècle au temps de la croisade des Albigeois. Les catholiques transportèrent alors le culte à une chapelle dédiée à saint André qui existait déjà ; elle fut au XIVe siècle cédée au monastère Saint-Michel de Charay dont elle dépendit jusqu'à la Révolution. L'église Saint-André, telle qu'on la voit aujourd'hui, d'origine romane, comporte une nef unique, longue de trois travées. Elle a été remaniée dès le XIVe siècle (construction d'un chœur à chevet plat), puis au XVe siècle (ou XVIe siècle) avec l'adjonction de deux chapelles formant croisillons. Enfin, la façade et le clocher ont été refaits au milieu du XIXe siècle. Depuis les années 1960, plusieurs restaurations ont été entreprises[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.privas-rhone-vallees.fr/accueil.php
  2. http://www.valdac.fr/fr/TV-villes-et-villages.asp VALDAC
  3. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. selon Anne Claire Vautrin
  9. texte de Dominique de Brion, d'après un document de la paroisse Saint-Jean du Pays de Privas
  10. « Creysseilles », sur www.ardeche-evasion.com (consulté le 17 juin 2009)