Parc naturel régional des Alpilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc naturel régional des Alpilles
Alpilles landscape cf01.jpg
Les Alpilles près de Saint-Rémy-de-Provence
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
510 km2
Population
env. 46000
Administration
Type
Catégorie UICN
V (paysage terrestre ou marin protégé)
Identifiant
Création
Administration
Fédération des parcs naturels régionaux de France
Site web
Localisation sur la carte des Bouches-du-Rhône
voir sur la carte des Bouches-du-Rhône
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg
Logo du parc

Le parc naturel régional des Alpilles est un parc naturel régional français créé en 2007, en Provence-Alpes-Côte d'Azur dans le département des Bouches-du-Rhône. Il s'étend sur le massif préalpin calcaire des Alpilles et sur ses abords immédiats (Crau, rives de la Durance).

Objectifs[modifier | modifier le code]

Il est destiné à permettre le développement harmonieux du massif des Alpilles.

Milieux et paysages[modifier | modifier le code]

Périmètre du PNR.

Le parc est situé sur un massif calcaire préalpin isolé au milieu de la plaine côtière agricole de Provence, au riche patrimoine bâti et fluvial, et aux écosystèmes fragiles, typiques de la faune et de la flore méditerranéenne.

S'étendant sur seulement 510 km2, il s'agit du troisième plus petit PNR de France en superficie, rassemblant environ 42 000 habitants dont près d'un quart réside à Saint-Rémy-de-Provence, la principale ville du périmètre.

Actions[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de Natura 2000 et avec l'aide du programme européen Life +, le Parc naturel régional des Alpilles lance un projet[1] LIFE des Alpilles administrativement porté par le Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional des Alpilles, sur la préservation de la naturalité des paysages, de manière à mieux préserver ou restaurer le patrimoine naturel « en agissant sur tous les facteurs permettant un développement territorial durable. Les mesures contribueront à maintenir et à rétablir la population de 13 espèces d’oiseaux dans le site Natura 2000 des Alpilles »[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes concernées[modifier | modifier le code]

Le parc est composé des seize communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Étienne-du-Grès
(siège)
13094 Gresouillès 29,04 2 406 (2014) 83


Aureille 13006 Aureillois 21,74 1 568 (2014) 72
Les Baux-de-Provence 13011 Baussencs 18,07 420 (2014) 23
Eygalières 13034 Eygaliérois 33,97 1 778 (2014) 52
Eyguières 13035 Eyguiérens 68,75 6 852 (2014) 100
Fontvieille 13038 Fontvieillois 40,18 3 619 (2014) 90
Lamanon 13049 Lamanonais 19,19 2 007 (2014) 105
Mas-Blanc-des-Alpilles 13057 Masblancais 1,57 515 (2014) 328
Maussane-les-Alpilles 13058 Maussanais 31,60 2 203 (2014) 70
Mouriès 13065 Mourièsens 38,35 3 470 (2014) 90
Orgon 13067 Orgonnais 34,78 3 109 (2014) 89
Paradou 13068 Paradounais 16,15 1 853 (2014) 115
Saint-Martin-de-Crau 13097 Saint-Martinois 214,87 13 385 (2014) 62
Saint-Rémy-de-Provence 13100 Saint-Rémois 89,09 9 765 (2014) 110
Sénas 13105 Sénassais 30,61 7 006 (2014) 229
Tarascon 13108 Tarasconnais 73,97 14 583 (2014) 197

Les communes de Saint-Martin-de-Crau et Tarascon ne sont pas entièrement comprise dans le parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b projets soutenus par Life + élus en 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]