Réserve naturelle régionale des tourbières du Jolan et de la Gazelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle régionale des tourbières du Jolan et de la Gazelle
Le Jolan.jpg
Tourbière du Jolan.
Géographie
Adresse
Aire protégée
Coordonnées
Superficie
155,83 ha[1]
Administration
Type
Création
Statut patrimonial
Localisation sur la carte du Cantal
voir sur la carte du Cantal
Green pog.svg
Localisation sur la carte d’Auvergne
voir sur la carte d’Auvergne
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle régionale des tourbières du Jolan et de la Gazelle (RNR320) est une réserve naturelle régionale située en Auvergne-Rhône-Alpes. Classée en 2018, elle occupe une surface de 155,83 hectares.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le territoire de cette réserve naturelle est situé dans le Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne à la limite des monts du Cézallier et des monts du Cantal. Le lieu se trouve sur la commune de Ségur-les-Villas, dans le département du Cantal. L'altitude s'élève à 1 133 m.

La réserve s'étend sur un périmètre de 155,83 hectares et comprend des habitats tourbeux et humides et les espèces qui s'y trouvent[2]. La zone est partiellement occupée par un plan d’eau de 7,5 ha. Le projet de protection s’inscrit dans une démarche de préservation du site qui associe les propriétaires et les acteurs locaux pour lutter contre l’eutrophisation et maîtriser les niveaux d’eau.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

La constitution de la réserve naturelle a suivi le calendrier suivant[3] :

  • Consultation du public sur le projet : du au
  • Retour des consultations scientifiques et institutionnelles :
  • Information du public sur la prise en compte des retours des consultations : avril à
  • Recueil de l’accord des propriétaires sur le projet : juillet à
  • Classement de la réserve naturelle régionale par l’Assemblée régionale : [4]

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Cette zone naturelle est une tourbière haute de type actif. Les tremblants tourbeux y côtoient des prairies inondées oligo-mésotrophes, des nardaies acidiclines montagnardes, des mégaphorbiaies mésotrophes montagnardes et des prairies fauchées montagnardes[5].

Faune[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

La tourbière du Jolan et les Monts du Cantal en arrière-plan.

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par une délibération du Conseil régional du .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]