Liste des députés des Vosges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sommaire

Ve République[modifier | modifier le code]

Ire législature (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Charles Guthmüller DVG 9 décembre 1958 9 octobre 1962
2e circonscription Maurice Lemaire UNR 9 décembre 1958 9 octobre 1962
3e circonscription Jean-Marie Grenier UNR 9 décembre 1958 9 octobre 1962
4e circonscription Albert Voilquin DVG 9 décembre 1958 9 octobre 1962


IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Marcel Hoffer UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
2e circonscription Maurice Lemaire UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
3e circonscription Christian Poncelet UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
4e circonscription Albert Voilquin RI 6 décembre 1962 2 avril 1967


IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Marcel Hoffer UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
2e circonscription Maurice Lemaire UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
3e circonscription Christian Poncelet UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
4e circonscription Albert Voilquin RI 3 avril 1967 30 mai 1968


IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Marcel Hoffer UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
2e circonscription Maurice Lemaire UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
3e circonscription Christian Poncelet UDR 11 juillet 1968 6 août 1972 Gvt
Jacques Boileau UDR 7 août 1972 1er avril 1973
4e circonscription Albert Voilquin RI 11 juillet 1968 1er avril 1973
Gvt: Nommé au Gouvernement

Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Marcel Hoffer UDR 2 avril 1973 2 avril 1978
2e circonscription Maurice Lemaire UDR 2 avril 1973 2 avril 1978
3e circonscription Christian Poncelet UDR 2 avril 1973 13 mai 1973 Gvt
Gérard Braun UDR 14 mai 1973 2 avril 1978
4e circonscription Albert Voilquin RI 2 avril 1973 6 octobre 1977 Snt
Gvt: Nommé au Gouvernement, Snt: Élu au Sénat

VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Philippe Séguin RPR 3 avril 1978 22 mai 1981
2e circonscription Christian Pierret PS 3 avril 1978 22 mai 1981
3e circonscription Gérard Braun RPR 3 avril 1978 22 mai 1981
4e circonscription Hubert Voilquin UDF 3 avril 1978 22 mai 1981


VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Philippe Séguin RPR 2 juillet 1981 1er avril 1986
2e circonscription Christian Pierret PS 2 juillet 1981 1er avril 1986
3e circonscription Jean Valroff PS 2 juillet 1981 1er avril 1986
4e circonscription Serge Beltrame PS 2 juillet 1981 1er avril 1986


VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

4 députés élus à la proportionnelle:

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Philippe Séguin RPR 23 juin 1988 1er avril 1993
2e circonscription Christian Pierret PS 23 juin 1988 1er avril 1993
3e circonscription Christian Spiller DVD 23 juin 1988 1er avril 1993
4e circonscription Serge Beltrame PS 23 juin 1988 1er avril 1993


Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Philippe Séguin RPR 2 avril 1993 21 avril 1997
2e circonscription Gérard Cherpion DVD 2 avril 1993 21 avril 1997
3e circonscription François Vannson DVD 2 avril 1993 21 avril 1997
4e circonscription Jean-Pierre Thomas UDF 2 avril 1993 21 avril 1997


XIe législature (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Philippe Séguin RPR 1er juin 1997 18 juin 2002
2e circonscription Christian Pierret PS 1er juin 1997 4 juillet 1997 Gvt
Claude Jacquot PS 5 juillet 1997 18 juin 2002
3e circonscription François Vannson RPR 1er juin 1997 18 juin 2002
4e circonscription Christian Franqueville DVG 1er juin 1997 18 juin 2002
Gvt: Nommé au Gouvernement

XIIe législature (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Michel Heinrich RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
2e circonscription Gérard Cherpion RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
3e circonscription François Vannson RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
4e circonscription Jean-Jacques Gaultier DVD puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007


XIIIe législature (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Michel Heinrich UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
2e circonscription Gérard Cherpion UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
3e circonscription François Vannson UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
4e circonscription Jean-Jacques Gaultier UMP 20 juin 2007 19 juin 2012


XIVe législature (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Michel Heinrich UMP 20 juin 2012 18 juin 2017
2e circonscription Gérard Cherpion UMP 20 juin 2012 18 juin 2017
3e circonscription François Vannson UMP 20 juin 2012 18 juin 2017
4e circonscription Christian Franqueville PS 20 juin 2012 18 juin 2017


XVe législature (2017-2022)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Stéphane Viry LR 18 juin 2017 en cours
2e circonscription Gérard Cherpion LR 18 juin 2017 en cours
3e circonscription Christophe Naegelen DVD 18 juin 2017 en cours
4e circonscription Jean-Jacques Gaultier LR 18 juin 2017 en cours


IVe République[modifier | modifier le code]

Législature 1956-1958[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, avec possibilité d'apparentements entre plusieurs listes.

La liste dite « d’union pour un Nouveau Front populaire » recueille 59 577 des 180 615 suffrages exprimés, soit 33 % des voix, et obtient deux élus :

Trois listes gouvernementales se présentent aux suffrages en ordre dispersé, mais les accords passés assurent un élu pour chacune, à savoir :

Législature 1951-1955[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, avec possibilité d'apparentements entre plusieurs listes. Les apparentements conclus entre certaines listes n'ayant pas dépassé la majorité absolue des voix, la répartition des sièges s'est opérée à la proportionnelle.

La liste du Rassemblement du Peuple Français conduite par Maurice Lemaire avait conclu un apparentement avec la liste des Indépendants et du RGR d'André Barbier. Elles se sont partagé les sièges au titre de cet apparentement, trois pour la liste RPF, deux pour la seconde :

Législature 1946-1951[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, sans possibilité d'apparentement.

La compétition est indécise entre le MRP (42 478 voix - deux sièges), la liste gaulliste (42 238 suffrages) et la liste communiste (41 713 voix) ; les socialistes (30 438 suffrages) obtiennent le 5e siège :

Deuxième Assemblée constituante juin 1946-novembre 1946[modifier | modifier le code]

Les élections organisées pour l'élection d'une nouvelle assemblée constituante eurent lieu après l'échec du référendum proposant un premier projet constituant, soutenu par le PCF et la SFIO, en mai 1946. Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, sans possibilité d'apparentement entre plusieurs listes.

Première assemblée constituante novembre 1945-juin 1946[modifier | modifier le code]

Les élections à la première assemblée constituante furent organisées à la proportionnelle départementale, sans possibilité d'apparentement. Le projet de constitution élaboré par cette assemblée à majorité PCF/SFIO fut rejeté par référendum en mai 1946, entraînant l'élection d'une nouvelle assemblée constituante en juin 1946.

IIIe République[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1876-1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877-1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881-1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885-1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889-1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893-1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898-1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902-1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906-1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910-1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914-1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919-1924)[modifier | modifier le code]

XIIIe législature (1924-1928)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (1928-1932)[modifier | modifier le code]

XVe législature (1932-1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature (1936-1940)[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

Ire législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Élections au suffrage universel masculin à partir de 1848

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (1800-1814)[modifier | modifier le code]

Conseil des Cinq-Cents (1795-1799)[modifier | modifier le code]

Convention nationale (1792-1795)[modifier | modifier le code]

8 députés et 4 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Clément Poullain de Grandprey, procureur général syndic du département.
  2. Nicolas-Louis François de Neufchâteau ancien député à la Législative. Refuse le mandat de député le  ; est remplacé par Balland.
  3. Joseph Hugo, administrateur du département. Est déclaré déchu pour cause de maladie, le 9 vendémiaire an II () ; est remplacé le 22 vendémiaire an II (), par Cherrier.
  4. Jean-Baptiste Perrin des Vosges, président du département.
  5. Jean-Baptiste Noël procureur syndic de Remiremont. Est condamné à mort le 18 frimaire an II ().
  6. Joseph Julien Souhait; maire de Saint-Dié.
  7. Jean-Baptiste-Marie-François Bresson, administrateur du district de Darney, ancien député suppléant à la Législative. Est exclu après le  ; est rappelé le 18 frimaire an III ().
  8. François Couhey, juge au tribunal de Neufchâteau.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Charles-André Balland, procureur syndic du district de Bruyères, ancien député suppléant à la Législative. Remplace François de Neufchâteau, non acceptant.
  2. Jean-Claude Cherrier, président du tribunal de Neufchâteau, ancien Constituant. Remplace Hugo le 22 vendémiaire an II ().
  3. Martin (Nicolas-Félix), juge du district de La Marche. Est appelé à remplacer Bresson, tombe malade en route, envoie sa démission qui est acceptée le 7 floréal an III (). Est arrêté comme suspect de fédéralisme.
  4. François-Firmin Fricot, électeur de Remiremont, ancien Constituant. Est admis le 4 messidor an III () en remplacement de Martin, quoique Bresson, député titulaire, ait été rappelé le 18 frimaire an III ().

Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

8 députés et 3 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Mengin, vice-président du directoire du district de Saint-Dié.
  2. Nicolas Carant, procureur-syndic du district de Lamarche.
  3. Laurent Yves Antoine André, notaire au Thillot, administrateur du département.
  4. Christophe Dieudonné, homme de loi à Saint-Dié, administrateur du directoire du département.
  5. Antoine Delpierre, homme de loi à Valfroicourt.
  6. Joseph Marant, négociant à Bugneville, administrateur du district de Neufchâteau.
  7. Donat Vosgien, maire d'Epinal.
  8. Nicolas-Louis François de Neufchâteau, juge de paix à Vicherey et administrateur du département, suppléant à l'Assemblée constituante.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Bresson (Jean-Baptiste François Marie), administrateur du district de Darney.
  2. Braux (Joseph), procureur-syndic du district de Rambervilliers.
  3. Balland (Charles-André), procureur-syndic du district de Bruyère

Troisième République[modifier | modifier le code]

XIIème législature (1919-1924)[modifier | modifier le code]

Aimé Piton, SFIO

René Fonck, Gauche républicaine démocratique

Constant Verlot, Gauche républicaine démocratique

Maurice Kempf, Entente républicaine démocratique

Hubert de Bazelaire de Lesseux, Entente républicaine démocratique

Edouard Mathis, Entente républicaine démocratique

Maurice Flayelle, Entente républicaine démocratique

XIIIème législature (1924-1928)[modifier | modifier le code]

Camille Picart, Parti radical

Constant Verlot, gauche radicale

Camille Amet, Républicain de gauche

Louis Madelin, Union républicaine démocratique

Hubert de Bazelaire de Lesseux, Union républicaine et démocratique

Edouard Mathis, Union républicaine et démocratique, décédé le 14 octobre 1926

Maurice Flayelle, Union républicaine et démocratique, élu sénateur le 14 mars 1926

Elus à l'occasion d'une partielle le 28 novembre 1926 :

Marcel Arnould, non inscrit

André Barbier, non inscrit

XIVème législature (1928-1932)[modifier | modifier le code]

Marc Rucart, Parti radical

René Porterat, Gauche radicale

Constant Verlot, gauche sociale et radicale

Camille Amet, Républicain de gauche

André Barbier, Action démocratique et sociale

XVème législature (1932-1936)[modifier | modifier le code]

Marc Rucart, Parti radical

Camille Picart, Parti radical

Constant Verlot, Centre républicain, décédé le 15 avril 1933, remplacé à l'occasion d'une partielle par Paul Elbel, Parti Radical

Camille Amet, Républicain de gauche, décédé le 12 mars 1934, remplacé à l'occasion d'une partielle par Louis Gaillemin, Républicain indépendant d'action sociale

Louis Guillon, Indépendant d'action économique, sociale et paysanne

XVIème législature (1936-1940)[modifier | modifier le code]

Marc Rucard, Parti radical

Paul Elbel, Parti radical

Jean Leroy, Jeune république

Louis Gaillemin, Fédération républicaine, élu sénateur le 19 février 1939, remplacé à l'occasion d'une partielle par Marcel Deschaseaux, Parti social français

Marcel Boucher, Indépendant d'union républicaine et nationale

Gouvernement provisoire de la République Française[modifier | modifier le code]

Première assemblée constituante (1945-1946)[modifier | modifier le code]

Maurice Poirot, SFIO

Robert Chambeiron, Parti radical

Marcel Poimboeuf, MRP

André Diethelm, Parti Paysan

André Barbier, RI

Deuxième assemblée constituante (juin 1946- novembre 1946)[modifier | modifier le code]

Robert Chambeiron, Union républicaine et résistante

Maurice Poirot, SFIO

Marcel Poimboeuf, MRP

Auguste Farinez, MRP

Jean Baumann, RI

Quatrième République[modifier | modifier le code]

Ière législature (1946-1951)[modifier | modifier le code]

Robert Chambeiron, Union républicaine et résistante

Maurice Poirot, SFIO


Marcel Poimboeuf, MRP


Auguste Farinez, MRP

André Barbier, RI

IIème législature (1951-1956)[modifier | modifier le code]

Jacques Ducreux-Tacnet, radical, décédé le 2 février 1952, remplacé à l'issue d'une élection partielle, le 23 mars 1952, par Georges Gaillemain, Républicains-sociaux

André Barbier, RI

André Garnier, RPF

Charles Guthmüller, RPF

Maurice Lemaire, RPF

IIIème législature (1956-1958)[modifier | modifier le code]

Robert Chambeiron, Républicain progressiste

Maurice Lemaire, Républicains sociaux

Lucien Nicolas, MRP

Georges Gaillemain, IPAS

Maurice Poirot, NI

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]