Liste des députés des Pyrénées-Orientales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des députés des Pyrénées-Orientales.

Les 4 circonscriptions des Pyrénées-Orientales de 1988 à 2012 (le canton de Saint-Estève est rattaché à la 3e circonscription depuis 2012).


Sommaire

Révolution française[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale constituante : 1789-1791[modifier | modifier le code]

(Règlement royal du 19 février 1789.)

Viguerie de Roussillon et de Valespir à Perpignan.[modifier | modifier le code]

Vigueries secondaires : Conflent (Conflans), Cerdagne. (8 députés)

  • Tiers état.
    • 5. Terrats (Jean-Baptiste François de), conseiller du roi, juge en chef au siège royal de la viguerie de Roussillon et Val-d'Espir, remplissant en ce siège les fonctions de lieutenant de M. le gouverneur et capitaine général de la province de Roussillon.
    • 6. Tixedor (Hyacinthe-Xavier), juge de la viguerie de Conflans et Capsir.
    • 7. François Siau, négociant à Perpignant. Refuse son élection et est remplacé par Julien Roca, marchand, demeurant à Prades.
    • 8. Moynier (Jean-Baptiste), marchand et consul de la ville d'Ille-en-Roussillon. Refuse son élection et est remplacé par Graffan (Joseph-Sauveur-Jacques), licencié en droit, député de la ville de Thuir.
Suppléants. (3)[modifier | modifier le code]
  • Clergé.
    • 1. Montferré (Jean-Baptiste de), chanoine de la cathédrale de Perpignan.
  • Tiers état.
    • 2. Julien Roca, marchand, demeurant à Prades. Remplace Siau François, qui a refusé son élection.
    • 3. Graffan (Joseph-Sauveur-Jacques), licencié en droit, député de la ville de Thuir. Remplace Moynier Jean-Baptiste, qui a refusé son élection.

Assemblée nationale législative : 1791-1792[modifier | modifier le code]

5 députés et 2 suppléants

Députés
  1. François-Xavier de Llucia, procureur-général-syndic du département.
  2. Joseph Marie, administrateur du district de Prades.
  3. Sébastien Escanyé, avocat et négociant, membre du directoire du département.
  4. François Antoine Léonard Siau, négociant, membre du directoire du département.
  5. Louis Ribes, homme de loi, membre du directoire du département.
Suppléants
  1. Reynalt-Triquière (Hippolyte), membre du conseil du département à Elne.
  2. Bataillé, juge de paix à Caudiès.

Convention nationale : 1792-1795[modifier | modifier le code]

5 députés et 2 suppléants

Députés
Suppléants

Conseil des Cinq-Cents : 1795-1798[modifier | modifier le code]

Consulat et Premier empire[modifier | modifier le code]

Corps législatif : 1800-1814[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815-1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1827-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1830)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Élections au suffrage universel masculin à partir de 1848

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

Ire législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIIe République[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1876-1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877-1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881-1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885-1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889-1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893-1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898-1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902-1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906-1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910-1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914-1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919-1924)[modifier | modifier le code]

XIIIe législature (1924-1928)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (1928-1932)[modifier | modifier le code]

XVe législature (1932-1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature (1936-1942)[modifier | modifier le code]

Gouvernement provisoire de la République française[modifier | modifier le code]

Les deux élections législatives organisées pendant le gouvernement provisoire de la République française se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département. Il n'y a pas de suppléant.

Assemblée nationale constituante de 1945 (21 octobre 1945 - 2 juin 1946)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale constituante de 1946 (2 juin 1946 - 27 novembre 1946)[modifier | modifier le code]

Quatrième République[modifier | modifier le code]

Sous la IVe République, les élections législatives se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département.

Ire législature (1946 - 1951)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1951 - 1955)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1956 - 1958)[modifier | modifier le code]

Cinquième République[modifier | modifier le code]

Ire législature (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy SFIO puis ADS Maire d'Amélie-les-Bains puis de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Arthur Conte SFIO Maire de Salses

IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy ADS Maire de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Tourné PCF

IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy ADS Maire de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Tourné PCF

IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy Maire de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Arthur Conte

Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy PS Maire de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Tourné PCF

VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Paul Alduy UDF Maire de Perpignan
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Tourné PCF

VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Renée Soum PS
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Tourné PCF

VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Claude Barate RPR
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Renée Soum PS
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales Jacques Farran UDF
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Pierre Sergent FN

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Claude Barate RPR
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Pierre Estève PS
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales Jacques Farran UDF
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Henri Sicre PS

Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Claude Barate RPR
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales André Bascou RPR
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales François Calvet UDF
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Henri Sicre PS

XIe législature (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Jean Vila PCF
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Jean Codognès PS
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin PS
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Henri Sicre PS

XIIe législature (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Daniel Mach UMP Danièle Pagès
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Arlette Franco UMP Gérard Bile
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales François Calvet UMP Henri Carbonell
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Henri Sicre PS Roland Noury

XIIIe législature (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Daniel Mach UMP Maire de Pollestres
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Arlette Franco, jusqu'à sa mort le
puis Fernand Siré, son suppléant
UMP Maire de Canet-en-Roussillon
Maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales François Calvet (élu sénateur en 2011, son siège devient vacant) UMP Maire du Soler
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Jacqueline Irles UMP Maire de Villeneuve-de-la-Raho

XIVe législature (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Jacques Cresta PS Vice-président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, conseiller municipal de Cabestany
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Fernand Siré UMP Maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales Ségolène Neuville jusqu'au
puis Robert Olive, son suppléant
PS Vice-Présidente du Conseil général des Pyrénées-Orientales (canton de Perpignan-5)
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Pierre Aylagas PS Maire d'Argelès-sur-Mer

XVe législature (2017-2022)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autre mandat
Première circonscription des Pyrénées-Orientales Romain Grau LREM
Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales Louis Aliot FN
Troisième circonscription des Pyrénées-Orientales Laurence Gayte LREM
Quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales Sébastien Cazenove LREM

Notes[modifier | modifier le code]