Liste des députés de Loir-et-Cher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des députés de Loir-et-Cher

Sommaire

Cinquième République[modifier | modifier le code]

Législature 2007/2012[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Nicolas Perruchot NC Conseiller municipal de Blois
2e circonscription Patrice Martin-Lalande UMP Vice-président du conseil général de Loir-et-Cher
3e circonscription Maurice Leroy puis Pascal Brindeau NC Président du conseil général de Loir-et-Cher

Législature 2002/2007[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Nicolas Perruchot UDF Maire de Blois
2e circonscription Patrice Martin-Lalande UMP Vice-président du conseil général de Loir-et-Cher
3e circonscription Maurice Leroy, Pascal Brindeau UDF Président du conseil général de Loir-et-Cher

IIIe République[modifier | modifier le code]

Ie législature (1876 - 1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877 - 1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881 - 1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885 - 1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889 - 1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893 - 1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898 - 1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902 - 1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906 - 1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910 - 1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914 - 1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919 - 1924)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1919 furent organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquèrent au niveau national la victoire du "Bloc national" de centre-droit.

XIIIe législature (1924 - 1928)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1924 furent organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquèrent au niveau national national la victoire du "Cartel des gauches".

XIVe législature (1928 - 1932)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives furent au scrutin d'arrondissement majoritaire à deux tours de 1928 à 1936.

XVe législature (1932 - 1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature (1936 - 1940)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Nom Département Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
François Joseph Ducoux (1808-1873) Loir-et-Cher
(Remplacé par Lesguillon)
Gauche républicaine
Jean-François-Charles Dufay (1815-1898) Loir-et-Cher
(en remplacement de Thiers qui a opté pour la Seine)
Gauche républicaine
Pierre Eugène Lesguillon (1811-1880) Loir-et-Cher
(en remplacement de Ducoux †)
Gauche républicaine
Henri Léopold de Sers (1822-1903) Loir-et-Cher Union des Droites
Pierre Tassin (1837-1908) Loir-et-Cher Centre gauche

Corps législatif (Second Empire)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

Nom Circonscription Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
François-Philibert Dessaignes (1805-1897) 2e circonscription Majorité dynastique
Pierre Tassin (1837-1908) 1re circonscription Centre gauche

IIIe Législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

Nom Circonscription Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
Justinien Nicolas Clary (1816-1896) 1re circonscription
(candidat officiel)
Tiers-parti
François-Louis Crosnier (1792-1867) 2e circonscription Majorité dynastique
François-Philibert Dessaignes (1805-1897) 2e circonscription
(en remplacement de Crosnier †)
Majorité dynastique

IIe Législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

Nom Circonscription Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
Justinien Nicolas Clary (1816-1896) 1re circonscription
(candidat officiel)
Majorité dynastique
François-Louis Crosnier (1792-1867) 2e circonscription
(candidat officiel)
Majorité dynastique

Ire Législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

Nom Circonscription Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
Justinien Nicolas Clary (1816-1896) 1re circonscription
(candidat officiel)
Majorité dynastique
François-Louis Crosnier (1792-1867) 2e circonscription Majorité dynastique

Assemblée législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Nom Département Date d'élection Date de fin de mandat Étiquette/Parti
François Cantagrel (1810-1887) Loir-et-Cher
(Condamné par la Haute Cour de justice de Versailles pour sa participation à l'affaire du 13 juin)
Extrême gauche
Justinien Nicolas Clary (1816-1896) Loir-et-Cher
(en remplacement de Sarrut)

(démission)
Droite
Vincent Charles Henri d'Etchegoyen (1818-1885) Loir-et-Cher
(en remplacement de Cantagrel)
Extrême gauche
Alexandre Léon Sébastien Gérard (1817-1896) Loir-et-Cher
(5e et dernier)
Droite
Jean-François Xavier Salvat (1791-1859) Loir-et-Cher
(1er sur 5)
Gauche
Dominique Germain Sarrut (1800-1863) Loir-et-Cher
(2e sur 5)

(élection invalidée : remplacé par Clary)
Gauche

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]


Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]



Convention nationale[modifier | modifier le code]

7 députés et 5 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Grégoire (Henri), évêque du département, ancien Constituant.
  2. Chabot (François), vicaire épiscopal de Blois, ancien député à la Législative ; est condamné à mort le 16 germinal an II ().
  3. Brisson (Marcou), procureur syndic du département, ancien député à la Législative.
  4. Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, intendant du Jardin des Plantes ; donne sa démission le  ; est remplacé par Foussedoire.
  5. Frécine (Augustin-Lucie), président du conseil du département, ancien député à la Législative.
  6. Leclerc (Claude-Nicolas), accusateur public à Blois, ancien député suppléant à la Législative.
  7. Jean-Louis Carra, opte pour la Saône-et-Loire. Est remplacé par Venaille.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Mercier (Louis-Sébastien). Est élu député dans Seine-et-Oise ; est remplacé comme suppléant par Rochejean.
  2. Venaille (Pierre-Étienne). Remplace, dès le début, Carra qui a opté pour Saône-et-Loire.
  3. André Foussedoire, administrateur du département. Remplace Saint-Pierre démissionnaire ; est enfermé à Ham le 12 germinal an III (1er avril 1795).
  4. Rochejean (Marie-Joseph-Philibert), prêtre. Demande à remplacer Chabot et est écarté comme se trouvant sous le coup d'un mandat de justice.
  5. Péan (François-Étienne), administrateur du département. N'a pas siégé.

Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

7 députés et 3 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Brisson (Marcou), procureur-général-syndic du département, domicilié à Selles, district de Romorantin.
  2. Savonneau (Antoine Pierre), cultivateur à Saint-Firmin-des-Prés, district de Vendôme, membre du conseil du département.
  3. Frécine (Augustin Lucie de), président du tribunal du district de Saint-Aignan et Montrichard, membre du conseil du département.
  4. Chabot (François), vicaire épiscopal à Blois.
  5. Marchand fils (Louis Étienne), juge de paix du canton de Marolles, membre du conseil du département.
  6. Lemaistre (Louis Charles Étienne), membre du directoire du département, domicilié à Montoire, district de Vendôme.
  7. Duval aîné (Jacques), ancien maître des forges, domicilié à Plessis-Dorin, district de Mondoubleau.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Legros (Jean Dominique), juge au tribunal du district de Mer.
  2. Desfray fils, membre du directoire du district de Blois.
  3. Leclerc (Claude-Nicolas), homme de loi, juge de paix du canton de Villedieu, accusateur public près le tribunal criminel du district de Vendôme.

Et avant le département ?[modifier | modifier le code]

Le département de Loir-et-Cher a été créé le , en application de la loi du .
Représentants aux États généraux puis Assemblée constituante de 1789

Généralité d'Orléans[modifier | modifier le code]

Bailliage de Blois.[modifier | modifier le code]

Bailliage secondaire : Romorantin. (8 députés)

  • Clergé.
    • 1. Chambault (Michel), curé de la Chaussée-Saint-Victor.
    • 2. La Roche-Negly (Jean-Baptiste de), prieur-curé de Saint-Honoré de Blois.
  • Noblesse.
    • 3. Beauharnois (Alexandre-François-Marie, vicomte de), major en deuxième du régiment de la Sarre-infanterie, chevalier, seigneur de la Ferté-Beauharnois.
    • 4. Phelines (Louis-Jacques de), chevalier novice des ordres royaux militaire et hospitalier de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem, capitaine du corps royal du génie, seigneur de Bois-Besnard.
  • Tiers état.
    • 5. Druillon (Pierre), conseiller du roi, lieutenant générai civil au bailliage de Blois.
    • 6. Turpin (Charles), lieutenant criminel au bailliage de Blois.
    • 7. Delaforge (Jean-Michel-Marguerite), avocat au parlement, exerçant en la justice de Châteaudun.
    • 8. Dinochau (Jacques-Samuel), avocat au parlement exerçant au siège de Blois, bailli de Pontlevoy.
Suppléants. (1)[modifier | modifier le code]
  • Noblesse.
    • 1. Lavoisier (Antoine-Laurent), seigneur de Frechine, Villefrancoeur et autres lieux, de l'Académie des Sciences, de la Société royale de Londres, fermier général.

Bailliage de Vendôme.[modifier | modifier le code]

Bailliages secondaires : Mondoubleau, Saint-Calais. (4 députés)

  • Clergé.
    • 1. Housseau (Joachim-Nicolas), curé de Saint-Martin de Sargé. Refuse son élection et est remplacé par son suppléant Bodineau (Jean-Pierre-Étienne-Lazare).
  • Noblesse.
    • 2. Sarrazin (Gilbert, comte de), ancien capitaine de dragons, chevalier de Saint-Louis, seigneur du fief Bromplessé, paroisse de Nourray.
  • Tiers état.
    • 3. Pothée Cheron (Louis-François), échevin à Montoire.
    • 4. Crénière (Jean-Baptiste), marchand de fer à Vendôme.
Suppléants. (1)[modifier | modifier le code]
  • Clergé.
    • 1. Bodineau (Jean-Pierre-Étienne-Lazare), curé de Saint-Bienheuré de Vendôme. Remplace Housseau, qui refuse son élection.