Adolphe Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolphe Robert
Biographie
Naissance
Décès
(à 66 ans)
Paris 12e
Nationalité
Activités

Ernest Adolphe Robert est un historien et biographe français né le à Melun[1], et mort le en son domicile à Paris 12e[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert a participé à l'une des insurrections consécutives au Coup d'État du 2 décembre 1851. On le retrouve parmi les insurgés à Clamecy. Traduit devant un Conseil de guerre, il est interné à Nantes, d'où il s'échappera pour rejoindre l'Angleterre. Le 6 avril 1863, il est arrêté à Boulogne-sur-Mer où il va comparaître au Tribunal correctionnel le 10 juin suivant, aux motifs : "Introduction en France d'un grand nombre d'exemplaires d'une brochure anonyme intitulée Lettre à une Balle, excitant à la haine et au mépris du gouvernement impérial, et à l'assassinat de S. M. l'Empereur, manœuvres pratiquées et intelligences entretenues, soit à l'intérieur, soit à l'étranger, dans le but de troubler la paix publique." S'étant lors de son arrestation présenté sous une fausse identité, il avouera par la suite l'introduction volontaire en France de ces imprimés cachés dans le double-fond de sa malle. Il sera comdamné à deux ans d'emprisonnement.[3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Adolphe Robert est avec Gaston Cougny l'un des auteurs du Dictionnaire des parlementaires français (Paris, Edgar Bourloton, 1889-1891, 5 vol.) et collabore au Dictionnaire historique et biographique de la Révolution et de l'Empire de Jean-François Robinet (Paris, Librairie historique de la Révolution et de l'Empire, 1898, 2 vol.).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]