Liste des députés de la Côte-d'Or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des députés de la Côte-d'Or

Sommaire

Assemblée nationale (Cinquième République)[modifier | modifier le code]

XVe législature (2017–2022)[modifier | modifier le code]

Circonscription Député Parti Suppléant Autre mandat
1re circonscription Didier Martin REM Laurence Guillet
2e circonscription Rémi Delatte LR Ludovic Rochette Maire de Saint-Apollinaire
3e circonscription Fadila Khattabi REM Philippe Frei
4e circonscription Yolaine de Courson REM Etienne Jobard Maire d'Arrans
5e circonscription Didier Paris REM Annie Gaussens


XIVe législature (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Laurent Grandguillaume PS Conseiller général de la Côte-d'Or
2e circonscription M. Rémi Delatte UMP Maire de Saint-Apollinaire
3e circonscription Mme Kheira Bouziane PS Adjointe au Maire de Quetigny
4e circonscription M. François Sauvadet[1] UDI Président du Conseil général de Côte-d'Or
5e circonscription M. Alain Suguenot UMP puis LR Maire de Beaune

XIIIe législature (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Bernard Depierre UMP Ancien conseiller général
2e circonscription M. Rémi Delatte UMP Maire de Saint-Apollinaire
3e circonscription Mme Claude Darciaux PS Maire de Longvic
4e circonscription M. François Sauvadet[2] UDI Président du Conseil général de Côte-d'Or
5e circonscription M. Alain Suguenot UMP Maire de Beaune

XIIe législature (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Bernard Depierre UMP Vice-Président du Conseil général de la Côte-d'Or
2e circonscription M. Jean-Marc Nudant UMP
3e circonscription Mme Claude Darciaux PS Maire de Longvic
4e circonscription M. François Sauvadet UDF 1er Vice-Président du Conseil général de Côte-d'Or
5e circonscription M. Alain Suguenot UMP Maire de Beaune

XIe législature (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Robert Poujade RPR Maire de Dijon
2e circonscription Louis de Froissard de Broissia[3] RPR Vice-Président du Conseil général de la Côte-d'Or
3e circonscription M. Roland Carraz[4] MDC Maire de Chenôve
4e circonscription M. François Sauvadet UDF-PRIL Maire de Vitteaux
5e circonscription M. François Patriat[5] PS Maire de Chailly-sur-Armançon

Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Robert Poujade RPR Maire de Dijon
2e circonscription M. Louis de Froissard de Broissia RPR Adjoint au maire de Blagny-sur-Vingeanne
3e circonscription M. Lucien Brenot CNI Maire de Chevigny-Saint-Sauveur
4e circonscription M. François Sauvadet UDF-PR Conseiller municipal de Chanceaux
5e circonscription M. Alain Suguenot RPR Vice-président du Conseil régional de Bourgogne

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Robert Poujade
2e circonscription Louis de Froissard de Broissia
3e circonscription Roland Carraz
4e circonscription Gilbert Mathieu
5e circonscription François Patriat

VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
Robert Poujade
Roland Carraz
François Patriat
Lucien Jacob
Gilbert Mathieu

VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Roland Carraz [6]
2e circonscription Hervé Vouillot
3e circonscription François Patriat
4e circonscription Gilbert Mathieu

VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Robert Poujade
2e circonscription Henry Berger
3e circonscription Jean-Philippe Lecat[7]
4e circonscription Gilbert Mathieu

Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Robert Poujade[8]
2e circonscription Henry Berger
3e circonscription Jean-Philippe Lecat[9]
4e circonscription Gilbert Mathieu

IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Robert Poujade[10]
2e circonscription Henry Berger
3e circonscription Jean-Philippe Lecat[11]
4e circonscription Gilbert Mathieu

IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Robert Poujade
2e circonscription Henry Berger
3e circonscription Pierre Charles
4e circonscription Robert Morlevat

IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Félix Kir
2e circonscription Henry Berger
3e circonscription Albert Lalle
4e circonscription Robert Morlevat

Ire législature (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Félix Kir
2e circonscription François Japiot
3e circonscription Albert Lalle
4e circonscription Marcel Roclore

Troisième République[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871 - 1876)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1876 - 1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877 - 1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881 - 1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885 - 1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889 - 1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893 - 1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898 - 1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902 - 1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906 - 1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910 - 1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914 - 1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919 - 1924)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1919 furent organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquèrent au niveau national la victoire du "Bloc national" de centre-droit.

XIIIe législature (1924 - 1928)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1924 furent organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquèrent au niveau national national la victoire du "Cartel des gauches".

XIVe législature (1928 - 1932)[modifier | modifier le code]

Les élections législatives furent au scrutin d'arrondissement majoritaire à deux tours de 1928 à 1936.

XVe législature (1932 - 1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature (1936 - 1940)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (Second Empire)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (29/03/1852-28/11/1857)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (28/11/1857 - 05/11/1863)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (05/11/1863- 28/04/1869)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (28/04/1869- 04/09/1870)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (28/05/1849-02/12/1851)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale constituante (04/05/1848-26/05/1849)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (29/07/1830-31/05/1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (23/07/1831-25/05/1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (31/07/1834-03/10/1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (18/12/1837-02/02/1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (04/04/1839-12/12/1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (26/07/1842-06/07/1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]


Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (1800-1814)[modifier | modifier le code]

Conseil des Cinq-Cents (1795-1799)[modifier | modifier le code]

Convention nationale (1792-1795)[modifier | modifier le code]

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Claude Basire, ancien député à la Législative, membre du directoire du district de Dijon. Est guillotiné le 16 germinal an II (). Est remplacé par Édouard Le Flaive, le 11 floréal an II ().
  2. Louis-Bernard Guyton-Morveau, ancien député à la Législative, procureur général syndic du département.
  3. Claude-Antoine Prieur-Duvernois, officier du génie, ancien député à la Législative.
  4. Charles-François Oudot, commissaire national au tribunal de Beaune, ancien député à la Législative.
  5. Florent Guiot, juge au tribunal de Sémur, ancien Constituant.
  6. Charles Lambert, juge de paix du canton d'Autricourt, ancien député à la Législative.
  7. Nicolas-Joseph Marey, négociant à Nuits, ancien suppléant à la Législative.
  8. Narcisse Trullard, officier de génie.
  9. Juste Rameau de La Cérée, membre du directoire du département.
  10. Théophile Berlier, avocat, membre du directoire du département.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Édouard, ancien suppléant à la Législative, marchand à Puligny. Remplace Basire, le 11 floréal an II ().
  2. Marc-Antoine Sirugue, administrateur du département. Est appelé à siéger en vertu de l'article 1er de la loi du 7 ventôse an III () et du tirage au sort destiné à compléter les membres de la Convention, opéré le 5 floréal an III ().
  3. Gaudemet, maire d'Auxonne. N'a pas siégé.
  4. Ligeret (François), juge à Sémur. N'a pas siégé.


Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Claude Bernard Navier, juge du tribunal de cassation.
  2. Claude-Antoine Prieur-Duvernois, officier du génie.
  3. Charles-François Oudot, commissaire du roi au tribunal du district de Beaune.
  4. Charles François Gelot, membre du directoire du département.
  5. Charles Lambert, juge de paix du canton d'Autricourt.
  6. Louis Béguin, Sieur de Saint-Val et du Quartier (1747-1831), Avocat au Parlement de Paris, Maire de Baigneux, Administrateur du département et Juge royal au tribunal de Semur-en-Auxois. À l'Assemblée, il fut membre de la Commission des Affaires Étrangères puis de celle des Assignats et Monnaies.
  7. Jean Étienne de Martinecourt, membre du directoire du district d'Is-sur-Tille.
  8. Batault (Claude), président du tribunal du district d'Arnay-sur-Arroux.
  9. Guyton-Morveau (Louis Bernard), procureur-général-syndic à Dijon.
  10. Claude Basire, membre du directoire du district de Dijon.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Guéneau (François), ancien capitaine de dragons, à Semur-en-Auxois.
  2. Opinel (Claude François), maire d'Auxonne.
  3. Marey jeune (Nicolas Joseph), négociant à Nuits.
  4. Edouard fils (Jean-Baptiste), marchand à Puligny.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Démissionaire le .
  2. À partir du et à la suite de sa nomination au gouvernement, le siège reste vacant, son suppléant Christian Myon étant décédé, en octobre 2007, dans accident de voiture.
  3. Remplacé à partir du par Jean-Marc Nudant à la suite de son élection au Sénat.
  4. Remplacé à partir du par Michel Étiévant à la suite de son décès.
  5. Remplacé à partir du par Jean-Claude Robert à la suite de sa nomination au gouvernement.
  6. Remplacé à partir du par Jean Esmonin à la suite de sa nomination au gouvernement.
  7. Remplacé à partir du par Lucien Jacob à la suite de sa nomination au gouvernement.
  8. Remplacé à partir du par René Blas à la suite de sa nomination au gouvernement.
  9. Remplacé à partir du par Henri Moine à la suite de sa nomination au gouvernement.
  10. Remplacé à partir du par René Blas à la suite de sa nomination au gouvernement.
  11. Remplacé à partir du par Henri Moine à la suite de sa nomination au gouvernement.
  12. « Benoît-Champy (Adrien-Théodore) », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • « Assemblée nationale », Base de données des anciens députés français, sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 27 mai 2011) ;