Liste des députés de la Sarthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Assemblée nationale (Cinquième République)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti Suppléant
1 Mme Françoise Dubois PS M. Jean-Pierre Rossard
2 Mme Marietta Karamanli PS M. Jean-Luc Fontaine
3 M. Guy-Michel Chauveau DVG M. Bruno Lecomte
4 M. Stéphane Le Foll PS Mme Sylvie Tolmont
5 M. Dominique Le Mèner UMP M. Jean-Carles Grelier

XIIIe législature (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Parti Suppléant
1 Mme Fabienne Labrette-Menager UMP M. Joël Méténier
2 Mme Marietta Karamanli PS M. Jean-Luc Fontaine
3 Mme Béatrice Pavy UMP M. Joël Esnault
4 M. François Fillon UMP M. Marc Joulaud
5 M. Dominique Le Mèner UMP M. Jean-Carles Grelier

XIIe législature (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Circ. Député Profession Mandats locaux
1 Pierre Hellier Médecin Conseiller municipal de Conlie (1 665 hab.)
Vice-président du Conseil général de la Sarthe
2 Jean-Marie Geveaux Technicien en assurance Vice-président du Conseil général de la Sarthe
3 Béatrice Pavy Comptable Maire de Saint-Pierre-de-Chevillé (342 hab.)
Vice-présidente du Conseil général de la Sarthe
4 Marc Joulaud   Adjoint au maire de Sablé-sur-Sarthe (12 716 hab.)
Conseiller régional du Pays de la Loire
5 Dominique Le Mener Juriste  

Haut de page

XIe législature (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]


IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]


IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]


Ire législature (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Troisième République)[modifier | modifier le code]

XVIe législature[1] (1936-1942)[modifier | modifier le code]

XVe législature (1932-1936)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (1928-1932)[modifier | modifier le code]

XIIIe législature (1924-1928)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919-1924)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914-1919)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910-1914)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906-1910)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902-1906)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898-1902)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893-1898)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889-1893)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885-1889)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881-1885)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877-1881)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1876-1877)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Nom Département Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti
Bernard-Dutreil (Jules) Liste des députés de la Sarthe Union des Droites
Busson-Duviviers (Jacques Jean Ernest) Liste des députés de la Sarthe Union des Droites
Caillaux (Alexandre Eugène) Liste des députés de la Sarthe Centre droit
Gasselin de Fresnay (Auguste André) Liste des députés de la Sarthe Centre droit
Haentjens (Alphonse-Alfred) Liste des députés de la Sarthe Appel au peuple
Juigné (Ernest Leclerc de) Liste des députés de la Sarthe Union des Droites
La Rochefoucauld de Bisaccia (Charles Gabriel Sosthène) Liste des députés de la Sarthe Extrême droite
Talhouët-Roy (Auguste de) Liste des députés de la Sarthe Centre droit
Vétillart (Michel) Liste des députés de la Sarthe Centre droit

Second Empire[modifier | modifier le code]

Ire législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Élections au suffrage universel masculin à partir de 1848

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]


Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]


Convention nationale[modifier | modifier le code]

10 députés et 4 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Richard (Joseph-Étienne), avoué à La Flêche, ancien député à la Législative.
  2. François de La Primaudière (René), avoué à Sablé, ancien député à la Législative.
  3. Salmon (Gabriel-René-Louis), notaire, administrateur du département, ancien député à la Législative. Est exclu après le  ; est rappelé le 18 frimaire an III ()
  4. Philippeaux (Pierre), juge du district du Mans. Est guillotiné le 16 germinal an II (). Est remplacé par Cornilleau le 3 germinal an III ().
  5. Boutrouë (Laurent-Martial-Stanislas), notaire, membre du directoire du département.
  6. Levasseur (René), chirurgien, administrateur du district du Mans. Est décrété d'arrestation le 16 germinal et d'accusation le 2 prairial an III (5 avril et ); est ensuite amnistié.
  7. Chevalier (Jacques-René), laboureur. Donne sa démission le 16 frimaire an II () : est remplacé par Lehault, le 16 pluviôse an II () ; rentre plus tard à la Convention (liste du 2 vendémiaire an IV - ), où il siège en même temps que son suppléant. Né à Fresnay-sur-Sarthe le 9/12/1734,il décède à Saint-Aubin-de-Locquenay, commune dont il était maire, le 15/02/1812. Sa qualité de député est citée dans l’acte de mariage de sa fille Marie en date du 28/11/1793 à Montreuil-le-Chétif. (Archives Départementales numérisées de la Sarthe : BMS 1730-1740 vue 93 - D an XI-1813 vue 161 - NMD 1793-an VII vue 15).
  8. Froger-Plisson (Louis-Joseph), avoué, membre du directoire du département.
  9. Sieyès (Emmanuel-Joseph), abbé, ancien constituant. Nommé dans la Gironde, l'Orne et la Sarthe, opte pour la Sarthe.
  10. Le Tourneur (Emmanuel-Pierre), drapier, président du district du Mans.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Lehault (Bernard-Pierre), receveur du district de Mamers. Remplace Chevalier le 16 pluviôse an II () ; continue de siéger malgré la rentrée de Chevalier à la Convention.
  2. Cornilleau (René), notaire, ancien Constituant. Remplace le 3 germinal an III () Philippeaux guillotiné.
  3. Quantin de Bessé (Claude-Michel). N'a pas siégé.
  4. Tison, notaire à Bouton. N'a pas siégé.

Assemblée nationale législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

10 députés et 4 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Rousseau fils (Louis Jacques), ex-président du département, président du tribunal du district de Château-du-Loir.
  2. Salmon (Gabriel René Louis), notaire royal, administrateur du département.
  3. Vérité fils (Louis Charles René), administrateur du district de La-Ferté-Bernard.
  4. Bardou-Boisquetin (Philippe René), cultivateur, procureur-syndic du district de Fresnaye.
  5. Guérin (Louis Gabriel), négociant, maire de Mamers.
  6. Barré (René François Jacques), de Dollon, administrateur du directoire du département.
  7. Richard (Joseph Étienne), procureur de la commune de La Flèche.
  8. François-Primaudière (René), procureur-syndic du district de Sablé.
  9. Chappe (Ignace Urbain Jean), procureur de la commune du Mans.
  10. Rojou (Louis Claude Daniel), administrateur du directoire du département.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Bugnet-de-Fresnay, administrateur du directoire du département au Mans.
  2. Houdebert, administrateur du département à Loué.
  3. Latouche (Charles), administrateur du directoire du district de Saint-Calais, domicilié à Saint-Michel de Chavaigne.
  4. Gaullier, cultivateur à Marolles.

États généraux et Assemblée constituante (1789-1791)[modifier | modifier le code]

Sénéchaussée du Maine au Mans[modifier | modifier le code]

Sénéchaussées secondaires : Laval, Beaumont-le-Vicomte, Fresnay-le-Vicomte, Sainte-Suzanne, Mamers, Château-du-Loir. (20 députés)

  • Noblesse.
    • 6. Montesson (Jean-Louis, marquis de), procureur-syndic de la noblesse de l'assemblée provinciale du Maine.
    • 7. Hercé (Jean-François-Simon de), seigneur du Plessis, chevalier de Saint-Louis, ancien lieutenant des vaisseaux du roi, lieutenant des maréchaux de France au département de Mayenne, demeurant à Mayenne.
    • 8. Vassé (Alexis-Bruno-Etienne, marquis de), vidame du Mans, colonel du régiment Dauphin-cavalerie, chevalier de Saint-Louis, demeurant à Vassé.
    • 9. Tessé (René Mans, comte de), sire de Froullay, grand d'Espagne de la première classe, chevalier des ordres du roi, lieutenant général de ses armées et des provinces du Maine, Perche et comté de Laval, premier écuyer de la reine. Il est remplacé en 1790 par Michel René François du Mans, son suppléant.
    • 10. Fresnay (Jean-Baptiste-Joseph de Bailly, marquis de), seigneur du Bourg-Baillif, ancien capitaine au régiment du Roi-infanterie, chevalier de Saint-Louis demeurant à Fresnay.
  • Tiers état.
    • 11. Enjubault de la Roche (René-Urbain-Pierre-Charles-Félix), juge civil du comté-pairie de Laval.
    • 12. Héliand (Gilles-René), changeur pour le roi, au Mans.
    • 13. Joüye Desroches (Pierre-Louis-François), conseiller du roi et de Monsieur, lieutenant général en la sénéchaussée et siège présidial du Mans.
    • 14. Lasnier de Vaussenay (François-Pierre), négociant en toiles, à Laval.
    • 15. Maupetit (Michel-René), avocat général ducal et procureur du roi de l'hôtel de ville de Mayenne.
    • 16. Guerin (François-René), maître des grosses forges de la Gaudiniére.
    • 17. Ménard de la Groye (François-René-Pierre), conseiller du roi, juge magistral su siège de la sénéchaussée et siège présidial du Mans.
    • 18. Lalande (Julien-Joseph de), ancien maître des eaux et forêts, lieutenant de maire d'Ernée.
    • 19. Gournay (François-René), conseiller du roi, juge au siège royal de Bourg-Nouvel, à Mayenne.
    • 20 Chenon de Beaumont (Gabriel-François), conseiller en l'élection du Mans.

Suppléants. (8)[modifier | modifier le code]

  • Noblesse.
    • 1. Choiseul (Antoine-César de), comte de Praslin, seigneur de Maugé, lieutenant général des huit évêchés de la Basse-Bretagne, colonel du régiment de Lorraine-infanterie.
    • 2. Mans de Bourglevesque (Michel-René-François du), seigneur de Saint-Jean-sur-Erve, demeurant à Laval.
    • 3. Murat (Claude-François de), brigadier des armées du roi, chevalier de Saint-Louis, chevalier, seigneur du marquisat de Montfort-le-Rotrou.
    • 4. Broc (Charles-Éléonor, comte de), chevalier, seigneur des Persages, lieutenant-colonel de cavalerie.
    • 5. Venevelles (Henry Louis d'Espagne, marquis de), lieutenant-colonel d'infanterie, chevalier de Saint-Louis, seigneur de Venevelles, la Roussière et autres lieux.
  • Tiers état.
    • 6. Pélisson de Gennes (Guillaume-Joseph), seigneur de Boulay, Bellenos et autres lieux, conseiller du roi et de Monsieur, bailli du Sonnois, juge royal civil et criminel et lieutenant général de police au bailliage de Mamers.
    • 7. Livré (Eustache), échevin, ancien juge-consul, membre du bureau général de charité, ancien administrateur des hôpitaux, ancien directeur général de la Société royale d'agriculture de la généralité de Tours au bureau de la ville du Mans.
    • 8. Cornilleau (René), notaire à Surfond.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un décret de 1939 a prolongé de deux ans le mandat de la législature élue en 1936.
    Les chambres n’ont cependant pas siégé après le vote du 10 juillet 1940.
    Le 11 juillet, Pétain devient à Vichy chef de l’État français (terme remplaçant celui de République française dans la promesse d’une Constitution qui ne verra pas le jour.

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]