Liste des députés du Haut-Rhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des députés du Haut-Rhin

Sommaire

Liste des députés élus sous la Ve République[modifier | modifier le code]

Ire législature (1958-1962)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Edmond Borocco UNR 9 décembre 1958 9 octobre 1962
2e circonscription Georges Bourgeois UNR 9 décembre 1958 9 octobre 1962
3e circonscription Joseph Perrin UNR 9 décembre 1958 9 octobre 1962
4e circonscription Émile Muller SFIO 9 décembre 1958 9 octobre 1962
5e circonscription Henri Ulrich MRP 9 décembre 1958 6 janvier 1959
Henri Ulrich MRP 22 février 1959 9 octobre 1962
ELP: Élection législative partielle


IIe législature (1962-1967)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Edmond Borocco UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
2e circonscription Georges Bourgeois UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
3e circonscription Joseph Perrin UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
4e circonscription Raymond Zimmermann UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967
5e circonscription Charles Krœpflé UNR-UDT 6 décembre 1962 2 avril 1967



IIIe législature (1967-1968)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Edmond Borocco UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
2e circonscription Georges Bourgeois UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
3e circonscription Alphonse Jenn UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
4e circonscription Raymond Zimmermann UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968
5e circonscription Raymond Scholer UD-Ve 3 avril 1967 30 mai 1968



IVe législature (1968-1973)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Edmond Borocco UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
2e circonscription Georges Bourgeois UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
3e circonscription Alphonse Jenn UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
4e circonscription Raymond Zimmermann UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973
5e circonscription Antoine Gissinger UDR 11 juillet 1968 1er avril 1973



Ve législature (1973-1978)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Justin Hausherr CD 2 avril 1973 2 avril 1978
2e circonscription Georges Bourgeois UDR 2 avril 1973 2 avril 1978
3e circonscription Pierre Weisenhorn UDR 2 avril 1973 2 avril 1978
4e circonscription Émile Muller PSD 2 avril 1973 2 avril 1978
5e circonscription Antoine Gissinger UDR 2 avril 1973 2 avril 1978



VIe législature (1978-1981)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Jean-Paul Fuchs UDF 3 avril 1978 22 mai 1981
2e circonscription Charles Haby RPR 3 avril 1978 22 mai 1981
3e circonscription Pierre Weisenhorn RPR 3 avril 1978 22 mai 1981
4e circonscription Émile Muller DVD 3 avril 1978 22 mai 1981
5e circonscription Antoine Gissinger RPR 3 avril 1978 22 mai 1981



VIIe législature (1981-1986)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Jean-Paul Fuchs UDF 2 juillet 1981 1er avril 1986
2e circonscription Charles Haby RPR 2 juillet 1981 1er avril 1986
3e circonscription Pierre Weisenhorn RPR 2 juillet 1981 1er avril 1986
4e circonscription Jean-Marie Bockel PS 2 juillet 1981 23 août 1984 Gvt
Jean Grimont PS 24 août 1984 1er avril 1986
5e circonscription Antoine Gissinger RPR 2 juillet 1981 1er avril 1986
Gvt: Nommé(e) au Gouvernement


VIIIe législature (1986-1988)[modifier | modifier le code]

7 députés élus à la proportionnelle:

IXe législature (1988-1993)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Edmond Gerrer CDS 23 juin 1988 1er avril 1993
2e circonscription Jean-Paul Fuchs CDS 23 juin 1988 1er avril 1993
3e circonscription Jean-Luc Reitzer RPR 23 juin 1988 1er avril 1993
4e circonscription Jean Ueberschlag RPR 23 juin 1988 1er avril 1993
5e circonscription Jean-Marie Bockel PS 23 juin 1988 1er avril 1993
6e circonscription Jean-Jacques Weber CDS 23 juin 1988 1er avril 1993
7e circonscription Jean-Pierre Baeumler PS 23 juin 1988 1er avril 1993



Xe législature (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Gilbert Meyer RPR 2 avril 1993 21 avril 1997
2e circonscription Jean-Paul Fuchs UDF 2 avril 1993 21 avril 1997
3e circonscription Jean-Luc Reitzer RPR 2 avril 1993 21 avril 1997
4e circonscription Jean Ueberschlag RPR 2 avril 1993 21 avril 1997
5e circonscription Joseph Klifa UDF 2 avril 1993 21 avril 1997
6e circonscription Jean-Jacques Weber UDF 2 avril 1993 21 avril 1997
7e circonscription Michel Habig RPR 2 avril 1993 21 avril 1997



XIe législature (1997-2002)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Gilbert Meyer RPR 1er juin 1997 18 juin 2002
2e circonscription Marc Dumoulin DVD 1er juin 1997 18 juin 2002
3e circonscription Jean-Luc Reitzer RPR 1er juin 1997 18 juin 2002
4e circonscription Jean Ueberschlag RPR 1er juin 1997 18 juin 2002
5e circonscription Jean-Marie Bockel PS 1er juin 1997 18 juin 2002
6e circonscription Jean-Jacques Weber UDF 1er juin 1997 24 octobre 1997 ELP (annulation)
Jean-Jacques Weber UDF 14 décembre 1997 5 mai 2000 ELP (destitution)
Francis Hillmeyer UDF 25 juin 2000 18 juin 2002
7e circonscription Jean-Pierre Baeumler PS 1er juin 1997 18 juin 2002
ELP: Élection législative partielle


XIIe législature (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Gilbert Meyer RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
2e circonscription Jean-Louis Christ UDF puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
3e circonscription Jean-Luc Reitzer RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
4e circonscription Jean Ueberschlag RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
5e circonscription Arlette Grosskost RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007
6e circonscription Francis Hillmeyer UDF 19 juin 2002 19 juin 2007
7e circonscription Michel Sordi RPR puis UMP 19 juin 2002 19 juin 2007



XIIIe législature (2007-2012)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Éric Straumann DVD 20 juin 2007 19 juin 2012
2e circonscription Jean-Louis Christ UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
3e circonscription Jean-Luc Reitzer UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
4e circonscription Jean Ueberschlag UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
5e circonscription Arlette Grosskost UMP 20 juin 2007 19 juin 2012
6e circonscription Francis Hillmeyer NC 20 juin 2007 19 juin 2012
7e circonscription Michel Sordi UMP 20 juin 2007 19 juin 2012



XIVe législature (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Éric Straumann UMP 20 juin 2012 20 juin 2017
2e circonscription Jean-Louis Christ UMP 20 juin 2012 20 juin 2017
3e circonscription Jean-Luc Reitzer UMP 20 juin 2012 20 juin 2017
4e circonscription Michel Sordi UMP 20 juin 2012 20 juin 2017
5e circonscription Arlette Grosskost UMP 20 juin 2012 20 juin 2017
6e circonscription Francis Hillmeyer NC 20 juin 2012 20 juin 2017


XVe législature (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti À partir du Jusqu'au Note
1re circonscription Éric Straumann LR 21 juin 2017 En cours
2e circonscription Jacques Cattin LR 21 juin 2017 En cours
3e circonscription Jean-Luc Reitzer LR 21 juin 2017 En cours
4e circonscription Raphaël Schellenberger LR 21 juin 2017 En cours
5e circonscription Olivier Becht DVD 21 juin 2017 En cours
6e circonscription Bruno Fuchs LREM 21 juin 2017 En cours


Liste des députés élus sous la IVe République[modifier | modifier le code]

Législature 1956-1958[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, avec possibilité d'apparentements entre plusieurs listes. Les listes MRP, et CNIP-républicains sociaux (ex-RPF) ont obtenu la totalité des six sièges mis en jeu à la suite d'un apparentement entre elles ayant dépassé la majorité absolue des suffrages exprimés.

La liste MRP, menée par le maire de Colmar Joseph Rey, a obtenu cinq élus :

La liste CNIP-Républicains sociaux n'a obtenu qu'un élu :

Législature 1951-1956[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, avec possibilité d'apparentements entre plusieurs listes. Les apparentements conclus entre certaines listes n'ayant pas dépassé la majorité absolue des voix, la répartition des sièges s'est opérée à la proportionnelle.

La liste RPF, arrivée en tête, a obtenu trois élus :

La liste MRP, arrivée seconde, obtint deux élus :

Enfin la liste SFIO obtenait un élu :

Législature 1946-1951[modifier | modifier le code]

Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, sans possibilité d'apparentement entre plusieurs listes.

La liste MRP arriva en tête et obtint quatre élus :

La liste d'Union Gaulliste, préfigurant le RPF, arriva seconde et obtint un élu :

Enfin la liste SFIO obtint elle aussi un élu :

Deuxième Assemblée constituante juin 1946-novembre 1946[modifier | modifier le code]

Les élections organisées pour l'élection d'une nouvelle assemblée constituante eurent lieu après l'échec du référendum proposant un premier projet constituant, soutenu par le PCF et la SFIO, en mai 1946. Les élections ont eu lieu au scrutin proportionnel de liste, sans possibilité d'apparentement entre plusieurs listes.

La liste MRP arriva en tête et obtint quatre élus :

La liste SFIO obtint deux élus :

Première assemblée constituante novembre 1945-juin 1946[modifier | modifier le code]

Les élections à la première assemblée constituante furent organisées à la proportionnelle départementale, sans possibilité d'apparentement. Le projet de constitution élaboré par cette assemblée à majorité PCF/SFIO fut rejeté par référendum en mai 1946, entraînant l'élection d'une nouvelle assemblée constituante en juin 1946.

La liste MRP arriva en tête et obtint trois élus :

La liste SFIO obtint deux élus :

Enfin la liste d'Union gaulliste, soutenant les propositions constitutionnelles du général de Gaulle, obtint un élu :

Liste des députés élus sous la IIIe République[modifier | modifier le code]

Les élections législatives furent au scrutin d'arrondissement majoritaire à deux tours de 1928 à 1936. De 1919 à 1928 les députés furent élus au scrutin proportionnel départemental.

Législature 1936-1940[modifier | modifier le code]

Circonscription Député élu Parti politique Autre mandat
1e : Colmar Joseph Rossé UPR Conseiller général de Wintzenheim
2e : Mulhouse Ville Alfred Wallach Démocrate Conseiller municipal de Mulhouse
3e : Mulhouse Campagne Édouard Fuchs UPR Conseiller général d'Habsheim
4e : Guebwiller Joseph Gullung UPR Maire d'Ensisheim
5e : Thann Charles Hartmann UPR Conseiller général de Saint-Amarin
6e : Ribeauvillé Maurice Burrus Indépendant app UPR Conseiller général de Sainte-Marie-aux-Mines
7e: Altkirch Marcel Stürmel UPR Conseiller général de Dannemarie

Législature 1932-1936[modifier | modifier le code]

Circonscription Député élu Parti politique Autre Mandat
1e : Colmar Joseph Rossé UPR Conseiller général de Wintzenheim
2e : Mulhouse Ville Alfred Wallach Démocrate Conseiller municipal de Mulhouse
3e : Mulhouse Campagne Médard Brogly UPR Conseiller général de Huningue
4e : Guebwiller Camille Bilger UPR Conseiller général de Soultz
5e : Thann Joseph Brom UPR Conseiller général de Hirsingue
6e : Ribeauvillé Maurice Burrus Indépendant app UPR Conseiller général de Sainte-Marie-aux-Mines
7e : Altkirch Marcel Stürmel UPR Conseiller général de Dannemarie

Législature 1928-1932[modifier | modifier le code]

Circonscription Député élu Parti politique Autre mandat
1e : Colmar Joseph Rossé UPR Conseiller général de Colmar
2e : Mulhouse Ville Salomon Grumbach SFIO Maire de Mulhouse
3e : Mulhouse Campagne Médard Brogly UPR Conseiller général de Huningue
4e : Guebwiller Camille Bilger UPR Conseiller général de Soultz
5e : Thann Joseph Brom UPR Conseiller général de Hirsingue
6e : Ribeauvillé Joseph Pfleger UPR puis APNA
7e : Altkirch Eugène Ricklin UPR Conseiller général de Dannemarie

L'élection des députés Joseph Rossé et Eugène Ricklin, tous deux autonomistes proches du parti catholique UPR, est invalidée à la suite de leur condamnation (plus tard cassée) au cours du procès de Colmar (de). Marcel Stürmel, autonomiste membre de l'UPR, est élu à Altkirch en remplacement et avec le soutien d'Eugène Ricklin. De même à Colmar, René Hauss, autonomiste membre du Landespartei (en) (Unabhängige Landespartei für Elsaß-Lothringen), est élu avec le soutien de Joseph Rossé.

Le député Joseph Pfleger, membre du parti catholique « national » APNA depuis sa séparation d'avec l'UPR à la fin 1928, est élu sénateur en 1929. Lors de l'élection partielle organisée pour pourvoir le siège, le candidat de l'APNA Joseph Rieder l'emporte sur le candidat de l'UPR.

Législature 1924-1928[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1924 sont organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquent au niveau national la victoire du Cartel des gauches de centre-gauche. Dans le Haut-Rhin, la liste du Bloc National, composée de l'UPR et du parti démocrate, remporte tous les sièges.

La liste du Bloc national obtient donc l'ensemble des 7 sièges mis en jeu :

Législature 1919-1924[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1919 sont organisées au scrutin proportionnel de liste. Elles marquent, au niveau national, la victoire du Bloc National de centre-droit. Dans le Haut-Rhin la liste du Bloc National, composée de l'UPR et du parti démocrate, remporte tous les sièges.

La liste du Bloc national obtient donc l'ensemble des 7 sièges mis en jeu :

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Nom Département Date
d'élection complémentaire
Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti
Louis Chauffour (1816-1888) Haut-Rhin
(Démission)
Gauche
Député protestataire
Jules Grosjean (1830-1901) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire
Frédéric Hartmann (1822-1880) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire
Alfred Koechlin-Steinbach (1825-1872) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire
Marie Antoine Edouard Rencker (1827-1888) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire
Pierre Albert Tachard (1826-1919) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire
Frédéric Titot (1811-1888) Haut-Rhin
(Démission)
Député protestataire

Second Empire[modifier | modifier le code]

Ire législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Élections au suffrage universel masculin à partir de 1848

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (1800-1814)[modifier | modifier le code]

Conseil des Cinq-Cents (1795-1799)[modifier | modifier le code]

Convention nationale (1792-1795)[modifier | modifier le code]

Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

États généraux puis Assemblée constituante de 1789[modifier | modifier le code]