Liste des députés d'Ille-et-Vilaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente la liste des députés d'Ille-et-Vilaine depuis 1789.

Sommaire

Ve République[modifier | modifier le code]

XVe législature (2017 -)[modifier | modifier le code]

Couleur politique des députés élus en 2017.
Députés de la législature 2017 -
Circonscription Identité Parti Suppléant
1re circonscription Mustapha Laabid LRM Julie Ravillon
2e circonscription Laurence Maillart-Méhaignerie MoDem Hervé Picard
3e circonscription François André PS Claudia Rouaux
4e circonscription Gaël Le Bohec LRM Anne Patault
5e circonscription Christine Cloarec LRM Jean-Marc Lecerf
6e circonscription Thierry Benoit UDI Pascal Dewasmes
7e circonscription Gilles Lurton LR Jean-Luc Bourgeaux
8e circonscription Florian Bachelier LRM Marie-Clémence Feldman

XIVe législature (2012 - 2017)[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives de 2012 en Ille-et-Vilaine.
Députés de la législature 2012-2017
Circonscription Identité Parti Suppléant
1re circonscription Marie-Anne Chapdelaine PS Philippe Bonin
2e circonscription Nathalie Appéré PS Michel Gautier
3e circonscription François André PS Marie-Thérèse Sauvée
4e circonscription Jean-René Marsac PS Rozenn Geffroy
5e circonscription Isabelle Le Callennec UMP Jean-Claude Blouin
6e circonscription Thierry Benoit UDI Joseph Erard
7e circonscription Gilles Lurton App.UMP Jean-Luc Bourgeaux
8e circonscription Marcel Rogemont PS Armelle Billard

XIIIe législature (2007 - 2012)[modifier | modifier le code]

Députés de la législature 2007 - 2012
Circonscription Identité Parti Suppléant
1re circonscription Jean-Michel Boucheron PS Jeannine Huon
2e circonscription Philippe Tourtelier PS Nathalie Appéré
3e circonscription Marcel Rogemont PS Claudia Rouaux
4e circonscription Jean-René Marsac PS Rozenn Geffroy
5e circonscription Pierre Méhaignerie UMP Françoise Gatel
6e circonscription Thierry Benoit App. NC Joseph Erard
7e circonscription René Couanau UMP puis DVD Jean-Luc Bourgeaux

XIIe législature (2002 - 2007)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
1re circonscription Jean-Michel Boucheron PS Jeannine Huon
2e circonscription Philippe Tourtelier PS Nathalie Appéré
3e circonscription Philippe Rouault UMP Maurice Théaud
4e circonscription Alain Madelin UMP Maryvonne Gainche
5e circonscription Pierre Méhaignerie UMP Françoise Gatel
6e circonscription Marie-Thérèse Boisseau
à partir du 19/07/2002 : Daniel Prévost (suppléant)
UMP (*)
7e circonscription René Couanau UMP Antoine Berry

(*) Daniel Prévost est le suppléant de Marie-Thérèse Boisseau, nommée au gouvernement Jean-Pierre Raffarin (2) le .

XIe législature (1997 - 2002)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant
1re circonscription Jean-Michel Boucheron PS Jeannine Huon
2e circonscription Edmond Hervé PS Philippe Tourtelier
3e circonscription Marcel Rogemont PS  
4e circonscription Alain Madelin UDF Jean-Gilles Berthommier
5e circonscription Pierre Méhaignerie UDF Danielle Dufeu
6e circonscription Marie-Thérèse Boisseau UDF  
7e circonscription René Couanau UDF  

Xe législature (1993 - 1997)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Jean-Michel Boucheron PS
2e circonscription Yvon Jacob App. RPR
3e circonscription Yves Fréville UDF
4e circonscription Alain Madelin
02/05/1993 - 02/09/1995 : Jean-Gilles Berthommier (suppléant)
à partir du 08/10/1995 : Alain Madelin (élection partielle)
UDF
5e circonscription Pierre Méhaignerie
02/05/1993 - 18/06/1995 : Danielle Dufeu (suppléante)
à partir du 19/06/1995 : Pierre Méhaignerie (élection partielle)
UDF
6e circonscription Marie-Thérèse Boisseau UDF diss.
7e circonscription René Couanau UDF

IXe législature (1988 - 1993)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Jean-Michel Boucheron PS
2e circonscription Edmond Hervé PS
3e circonscription Yves Fréville UDF
4e circonscription Alain Madelin UDF
5e circonscription Pierre Méhaignerie UDF
6e circonscription Michel Cointat RPR
7e circonscription René Couanau UDF

VIIIe législature (1986 - 1988)[modifier | modifier le code]

Scrutin proportionnel plurinominal par département, pas de député par circonscription. Les sept députés élus en Ille-et-Vilaine sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Marie-Thérèse Boisseau UDF
Jean-Michel Boucheron PS
Michel Cointat RPR
René Couanau UDF
Yves Fréville UDF
Edmond Hervé PS
Clément Théaudin PS

Trois listes ont eu des élus en obtenant respectivement[1]:

  • Liste UDF : 36,64 % des suffrages (3 élus)[2].
  • Liste PS : 34,87 % des suffrages (3 élus)
  • Liste RPR : 16,04 % des suffrages (1 élu)

VIIe législature (1981 - 1986)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Edmond Hervé
à partir du 24/07/1981 : Clément Théaudin (suppléant)
PS
2e circonscription Jean-Michel Boucheron PS
3e circonscription Pierre Méhaignerie UDF
4e circonscription Alain Madelin UDF
5e circonscription Michel Cointat RPR
6e circonscription Jean Hamelin RPR

VIe législature (1978 - 1981)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Jacques Cressard RPR
2e circonscription François Le Douarec RPR
3e circonscription Pierre Méhaignerie
à partir du 06/05/1978 : Maurice Drouet (suppléant)
UDF
4e circonscription Alain Madelin UDF
5e circonscription Michel Cointat
à partir du 30/11/1980 : Paul Le Ker (suppléant)
RPR
6e circonscription Yvon Bourges
à partir du 06/05/1978 : Jean Hamelin (suppléant)
RPR

Ve législature (1973 - 1978)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Jacques Cressard UDR
2e circonscription François Le Douarec UDR
3e circonscription Pierre Méhaignerie
à partir du 13/02/1976 : Maurice Drouet (suppléant)
Union centriste
4e circonscription Isidore Renouard
À la suite de son décès le 18/04/1975 : Édouard Simon (suppléant)
RI
5e circonscription Michel Cointat UDR
6e circonscription Yvon Bourges
à partir du 02/03/1975 : Jean Hamelin (suppléant)
UDR

IVe législature (1968 - 1973)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Jacques Cressard UDR
2e circonscription François Le Douarec UDR
3e circonscription Henri Lassourd UDR
4e circonscription Isidore Renouard RI
5e circonscription Michel Cointat
08/02/1971 - 14/09/1972 : Augustin Beauverger (suppléant)
À la suite du décès de ce dernier le 14/09/1972 : Siège vacant
UDR
6e circonscription Yvon Bourges
à partir du 13/08/1968 : Jean Hamelin (suppléant)
UDR

IIIe législature (1967 - 1968)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Henri Fréville PDM
2e circonscription François Le Douarec UDR
3e circonscription Alexis Méhaignerie MRP
4e circonscription Isidore Renouard RI
5e circonscription Michel Cointat UDR
6e circonscription Yvon Bourges
à partir du 08/05/1967 : Jean Hamelin (suppléant)
UDR

IIe législature (1962 - 1967)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Henri Fréville MRP
2e circonscription François Le Douarec UNR
3e circonscription Alexis Méhaignerie MRP
4e circonscription Isidore Renouard RI
5e circonscription Jean Le Lann MRP
6e circonscription Yvon Bourges
à partir du 24/03/1965 : Jean Hamelin (suppléant)
UNR

Ire législature (1958 - 1962)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti
1re circonscription Henri Fréville MRP
2e circonscription Henri Jouault CNIP
3e circonscription Alexis Méhaignerie MRP
4e circonscription Isidore Renouard ED
5e circonscription Pierre de Bénouville UNR
6e circonscription Georges Coudray MRP

IVe République[modifier | modifier le code]

Sous la IVe République, les élections législatives se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département. En Ille-et-Vilaine, sept députés sont élus ; il n’y a pas de suppléant.

IIIe législature (1956 - 1958)[modifier | modifier le code]

Les sept députés élus sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Emmanuel d'Astier de La Vigerie Union progressiste
Henri Dorgères Non inscrit
Guy La Chambre CNI
Alexis Le Strat SFIO
Alexis Méhaignerie MRP
Robert Nerzic UDCA
Pierre-Henri Teitgen MRP

IIe législature (1951 - 1955)[modifier | modifier le code]

Les sept députés élus sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Emmanuel d'Astier de La Vigerie Union progressiste
Albert Aubry → 11 août 1951
à partir du 4 novembre 1951 : Georges Coudray[3]
SFIO
MRP
Pierre de Bénouville RPF
Guy La Chambre CNI
Alexis Méhaignerie MRP
Francis Samson RPF
Pierre-Henri Teitgen MRP

Ire législature (1946 - 1951)[modifier | modifier le code]

Les sept députés élus sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Emmanuel d'Astier de La Vigerie Union progressiste
Albert Aubry SFIO
Xavier Bouvier PRL
Georges Coudray MRP
Alexis Méhaignerie MRP
Renée Prévert MRP
Pierre-Henri Teitgen MRP

Gouvernement provisoire de la République française[modifier | modifier le code]

Les deux élections législatives organisées pendant le gouvernement provisoire de la République française se déroulent sous forme de scrutin proportionnel plurinominal par département. En Ille-et-Vilaine, sept députés sont élus ; il n'y a pas de suppléant.

Assemblée nationale constituante de 1946 (2 juin 1946 - 27 novembre 1946)[modifier | modifier le code]

Les sept députés élus sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Emmanuel d'Astier de La Vigerie Union progressiste
Albert Aubry SFIO
Pierre Busnel MRP
Georges Coudray MRP
Alexis Méhaignerie MRP
Renée Prévert MRP
Pierre-Henri Teitgen MRP

Assemblée nationale constituante de 1945 (21 octobre 1945 - 2 juin 1946)[modifier | modifier le code]

Les sept députés élus sont, par ordre alphabétique :

Identité Parti
Emmanuel d'Astier de La Vigerie Union progressiste
Albert Aubry SFIO
Georges Coudray MRP
Alexis Méhaignerie MRP
Renée Prévert MRP
Marcel Rupied PRL
Pierre-Henri Teitgen MRP

Chronologie des députés d'Ille-et-Vilaine depuis la Libération[modifier | modifier le code]

Florian Bachelier Marcel Rogemont Gilles Lurton René Couanau René Couanau Emmanuel d'Astier de La Vigerie Thierry Benoit Daniel Prévost (politique) Marie-Thérèse Boisseau Michel Cointat Jean Hamelin (politique) Jean Hamelin (politique) Yvon Bourges Jean Hamelin (politique) Yvon Bourges Georges Coudray Robert Nerzic Francis Samson Georges Coudray Christine Cloarec Isabelle Le Callennec Pierre Méhaignerie Pierre Méhaignerie Danielle Dufeu Pierre Méhaignerie Clément Théaudin Michel Cointat Paul Le Ker Michel Cointat Augustin Beauverger Michel Cointat Jean Le Lann Pierre de Bénouville Henri Dorgères Pierre de Bénouville Xavier Bouvier Pierre Busnel Marcel Rupied Gaël Le Bohec Jean-René Marsac Alain Madelin Alain Madelin Jean-Gilles Berthommier Alain Madelin Marie-Thérèse Boisseau Alain Madelin Édouard Simon Isidore Renouard Isidore Renouard Pierre-Henri Teitgen François André (homme politique) Marcel Rogemont Philippe Rouault (homme politique) Marcel Rogemont Yves Fréville Pierre Méhaignerie Maurice Drouet Pierre Méhaignerie Henri Lassourd Alexis Méhaignerie Alexis Méhaignerie Laurence Maillart-Méhaignerie Nathalie Appéré Philippe Tourtelier Edmond Hervé Yvon Jacob Edmond Hervé Jean-Michel Boucheron (1948) François Le Douarec Henri Jouault Guy La Chambre Renée Prévert Mustapha Laabid Marie-Anne Chapdelaine Jean-Michel Boucheron (1948) Clément Théaudin Jacques Cressard Henri Fréville Alexis Le Strat Georges Coudray Albert Aubry

Troisième République[modifier | modifier le code]

1936-1940[modifier | modifier le code]

1932-1936[modifier | modifier le code]

1928-1932[modifier | modifier le code]

1924-1928[modifier | modifier le code]

1919-1924[modifier | modifier le code]

1914-1919[modifier | modifier le code]

1910-1914[modifier | modifier le code]

1906-1910[modifier | modifier le code]

1902-1906[modifier | modifier le code]

1898-1902[modifier | modifier le code]

1893-1898[modifier | modifier le code]

1889-1893[modifier | modifier le code]

1885-1889[modifier | modifier le code]

1881-1885[modifier | modifier le code]

1877-1881[modifier | modifier le code]

1876-1877[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Nom Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti
Théophile Jean Marie Bidard Centre droit
Louis Arthur Le Moyne de La Borderie Union des Droites
René Joseph Brice Centre gauche
Émile Carron Union des Droites
Armand Louis Huchet de Cintré Extrême droite
Ernest Courtot de Cissey Centre droit
Louis Grivart Centre droit
Pierre Jouin Gauche républicaine
Henri de Kergariou Union des Droites
Hippolyte de Lorgeril
(Élu sénateur inamovible)
Extrême droite
Charles Loysel Centre gauche
Théophile Roger-Marvaise Gauche républicaine
Félix du Temple Extrême droite
Fernand Joseph Chrestien de Treveneuc (†) Union des Droites

Corps législatif (Second Empire)[modifier | modifier le code]

IVe législature du Second Empire[modifier | modifier le code]

Nom Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti Circonscription
Pierre Albert de Dalmas (1821-1891) Centre droit 3e circonscription
Armand Gaultier de La Guistière Centre droit 4e circonscription
Alexandre Elisabeth de Rosnyvinen de Piré (1809-1885) Centre gauche 1re circonscription
Charles Pierre Rouxin (1814-1891)
(élection annulée)
Majorité dynastique 2e circonscription

IIIe législature du Second Empire[modifier | modifier le code]

Nom Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti Circonscription
Eugène Auguste de Caffarelli (1806-1878) Majorité dynastique 2e circonscription
Pierre Albert de Dalmas (1821-1891) Indépendant 3e circonscription
Armand Gaultier de La Guistière Majorité dynastique 4e circonscription
Alexandre Elisabeth de Rosnyvinen de Piré (1809-1885) Majorité dynastique 1re circonscription

IIe législature du Second Empire[modifier | modifier le code]

Nom Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti Circonscription
Eugène Auguste de Caffarelli (1806-1878) Majorité dynastique 2e circonscription
Pierre Albert de Dalmas (1821-1891)
(en remplacement de Le Harivel)
Majorité dynastique 3e circonscription
Édouard Jean Marie Duclos (1811-1875) Majorité dynastique 4e circonscription
François Le Harivel (1812-1859) (†)
(remplacé par Dalmas)
Majorité dynastique 3e circonscription
Alexandre Elisabeth de Rosnyvinen de Piré (1809-1885) Majorité dynastique 1re circonscription

Ire législature du Second Empire[modifier | modifier le code]

Nom Date
d'élection complémentaire

Raison
Date de fin de mandat anticipée
Raison
Étiquette/Parti Circonscription
Vincent Audren de Kerdrel (1815-1899)
(démission)
Opposition 3e circonscription
Eugène Auguste de Caffarelli (1806-1878) Majorité dynastique 2e circonscription
Édouard Jean Marie Duclos (1811-1875) Majorité dynastique 4e circonscription
Armand Gaultier de La Guistière (1791-1856)
(en remplacement de Pongérard)
(†)
(remplacé par de Piré)
Majorité dynastique 1re circonscription
François Le Harivel (1812-1859)
(en remplacement de Kerdrel)
Majorité dynastique 3e circonscription
Alexandre Elisabeth de Rosnyvinen de Piré (1809-1885)
(en remplacement de La Guistière)
Majorité dynastique 1re circonscription
Emmanuel Jean Pontgérard (1794-1876)
(nommé receveur général remplacé par de La Guistière)
Majorité dynastique 1re circonscription

Assemblée législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Assemblée constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1827-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (1800-1814)[modifier | modifier le code]

Conseil des Cinq-Cents (1795-1799)[modifier | modifier le code]

Convention nationale (1792-1795)[modifier | modifier le code]

10 députés et 5 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Lanjuinais (Jean-Denis), ancien professeur de droit, ancien Constituant. Est mis en accusation avec les Girondins et remplacé le 27 juillet 1793 par Tréhouart qui est admis le 4 août suivant. Rentre à la Convention le 18 ventôse an III ().
  2. Defermon (Jaques), président du tribunal criminnel de Rennes, ancien Constituant. Est condamné à mort, s'évade et rentre à la Convention le 18 ventôse an III ().
  3. Duval (Charles François Marie), assesseur de la maréchaussée de Rennes, homme de loi, juge au tribunal de Vitré, ancien député à la Législative.
  4. Sevestre (Joseph), greffier du tribunal de Rennes.
  5. Jean-François Chaumont, administrateur du district de Saint-Malo.
  6. Lebreton (Roch Pierre François), procureur syndic du district de Fougères, ancien député à la Législative. Est exclu après le  ; est rappelé le 18 frimaire an III ().
  7. François-Marie Jan du Bignon maire de Redon.
  8. Tardiveau (François-Alexandre), ancien député à la Législative, homme de loi à Rennes. Démissionnaire le , avant la réunion de la Convention, est remplacé par Maurel.
  9. Obelin (Mathurin-Jean-François), juge du district de Saint-Malo, haut juré. Est exclu après le  ; est rappelé le 18 frimaire an III ().
  10. Pierre Jean-Baptiste Beaugeard (Pierre-Jean-Baptiste), procureur syndic du district de Vitré.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Maurel, chirurgien à Bain. Remplace Tardiveau, démissionnaire.
  2. Gilbert (Nicolas-Pierre), médecin militaire de Pol-Léon, officier municipal de Rennes. Est appelé à remplacer Lanjuinais le , n'accepte pas et donne sa démission.
  3. Courné, professeur, libraire à Rennes. Est appelé le en lieu et place de Gilbert, non acceptant ; il est dénoncé, traduit devant le tribunal révolutionnaire et ne siège pas.
  4. Tréhouart (Bernard-Thomas), maire de Saint-Malo, colonel de la garde nationale, administrateur du département. Remplace Lanjuinais le .
  5. Talhouët, maire de Rennes. N'a pas siégé.

Assemblée législative (1791-1792)[modifier | modifier le code]

10 députés et 4 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. François-Alexandre Tardiveau, homme de loi à Rennes.
  2. François-Julien Michel de La Morvonnais, homme de loi, procureur-syndic du district de Saint-Malo.
  3. Louis-Jérôme Gohier, homme de loi à Rennes.
  4. Roch Pierre François Lebreton, procureur-syndic du district de Fougères, homme de loi.
  5. Charles Nicolas Croizé des Essarts, président du tribunal du district de Vitré.
  6. Charles François Marie Duval, juge au tribunal de La Guerche.
  7. Gilles François Sébire, cultivateur à Carfantin, administrateur du district de Dol.
  8. Sylvain Codet, homme de loi, membre du conseil général de la commune de Rennes et assesseur du juge de paix de la même ville.
  9. Claude Le Coz, évêque métropolitain du Nord-Ouest, à Rennes.
  10. Agathon Pinot du Petit-Bois, colonel du 16e régiment de dragons, ci-devant Orléans, à Rennes.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Bodinier (Jean Julien), négociant à Saint-Malo, homme de loi.
  2. Lemerer cadet, homme de loi à Rennes.
  3. Jan (Jacques), vice-président du directoire du département.
  4. Blanchet, doyen des électeurs, cultivateur à Guipry, district de Bain-de-Bretagne.

Anciens députés (à trier par mandat)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Ouest-France du 17 mars 1986 reproduit sur le site de Jean-Michel Boucheron
  2. MM. Alain Madelin et Pierre Méhaignerie, situés en position éligible sur la liste, ont laissé leurs places à leurs suivants à la suite de leur nomination au gouvernement Jacques Chirac (2) le 1er avril 1986
  3. Albert Aubry meurt en cours de mandat, le 11 août 1951. Une élection législative partielle est organisée le 4 novembre 1951.

Sources[modifier | modifier le code]