Camille Krantz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krantz.

Camille Krantz
Illustration.
Fonctions
Député
Gouvernement IIIe République
Groupe politique Progressistes
Biographie
Nom de naissance Charles Camille Julien Krantz
Date de naissance
Lieu de naissance Dinozé (Vosges), Drapeau de la France France
Date de décès
Lieu de décès Paris, Drapeau de la France France
Sépulture Cimetière de Saint-Laurent, Épinal, (Vosges)
Nationalité française
Père Charles Dieudonné Krantz
Mère Louise Charlotte Rosalie Collignon
Conjoint Madeleine Alexandrine Balfourier
Résidence Vosges

Camille Krantz, né le à Dinozé (Vosges) et mort le à Paris, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École polytechnique (X 1868), Camille Krantz fut professeur de droit administratif à l'école des ponts et chaussées. Il a participé à l'organisation des expositions universelles de 1878 (chef de cabinet du commissaire général de l'exposition, son oncle l'ingénieur des Ponts et Chaussées et sénateur Jean-Baptiste Sébastien Krantz (1817-1899) et 1893 (Commissaire général de la section française à l’exposition de Chicago).

En 1905, il vote contre la loi de séparation des églises et de l'État.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Camille Krantz », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Les papiers personnels de Camille Krantz sont conservés aux Archives nationales sous la cote 587AP[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]