Liste des députés des Pyrénées-Atlantiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le département des Pyrénées-Atlantiques compte 6 circonscriptions électorales. Ci-dessous figure la liste des députés élus dans les Pyrénées-Atlantiques.

Sommaire

Cinquième République[modifier | modifier le code]

XVe législature (2017-2022)[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Suppléant Autres mandats
Première circonscription des Pyrénées-Atlantiques Josy Poueyto MoDem Benoît Roullet Adjointe au maire de Pau
Vice-présidente du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques
Deuxième circonscription des Pyrénées-Atlantiques Jean-Paul Mattei MoDem Pascal Louys
Troisième circonscription des Pyrénées-Atlantiques David Habib PS David Duizidou
Quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle R! Barthélémy Aguerre Maire de Lourdios-Ichère
Cinquième circonscription des Pyrénées-Atlantiques Florence Lasserre-David MoDem Philippe Jouvet
Sixième circonscription des Pyrénées-Atlantiques Vincent Bru MoDem François-Xavier Menou

XIVe législature 2012-2017[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Mme Martine Lignières-Cassou PS Maire de Pau jusqu'en mars 2014. Successeur : François Bayrou.
2e circonscription Mme Nathalie Chabanne PS
3e circonscription M. David Habib PS Maire de Mourenx - Président de la communauté de communes de Lacq
4e circonscription M. Jean Lassalle Mouvement démocrate Maire de Lourdios-Ichère - Vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription Mme Colette Capdevielle PS
6e circonscription Mme Sylviane Alaux PS

XIIIe législature 2007-2012[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Mme Martine Lignières-Cassou PS Maire de Pau
2e circonscription M. François Bayrou Mouvement démocrate Conseiller municipal de Pau
3e circonscription M. David Habib PS Maire de Mourenx - Président de la communauté de communes de Lacq
4e circonscription M. Jean Lassalle Mouvement démocrate Maire de Lourdios-Ichère - Vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription M. Jean Grenet UMP Maire de Bayonne
6e circonscription Mme Michèle Alliot-Marie UMP Adjointe au maire de Saint-Jean-de-Luz

XIIe législature 2002-2007[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Mme Martine Lignières-Cassou PS Conseiller municipal de Pau
2e circonscription M. François Bayrou UDF Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. David Habib PS Maire de Mourenx
4e circonscription M. Jean Lassalle UDF Vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription M. Jean Grenet UMP Maire de Bayonne
6e circonscription M. Daniel Poulou 1 UMP Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques

1 : remplace Mme Michèle Alliot-Marie, nommée membre du gouvernement.

XIe législature 1997-2002[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription Mme Martine Lignières-Cassou PS Adjointe au maire de Pau
2e circonscription M. François Bayrou UDF Président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques. Il démissionne le 21/12/1999 (député européen et Pierre Menjucq (cg. Morlaàs) lui succède lors de l'élection partielle des 12 et 19 mars 2000
3e circonscription M. André Labarrère1 PS Maire de Pau
4e circonscription M. Michel Inchauspé RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription Mme Nicole Péry2 PS
6e circonscription Mme Michèle Alliot-Marie RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques, maire de Saint-Jean-de-Luz

1 : élu sénateur le 23 septembre 2001 2 : nommée secrétaire d'État le 30 mars 1998 ; remplacée par M. Jean Espilondo.

Xe législature 1993-1997[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Jean Gougy RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
2e circonscription M. François Bayrou UDF Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. André Labarrère PS Maire de Pau
4e circonscription M. Michel Inchauspé RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription M. Alain Lamassoure UDF
6e circonscription Mme Michèle Alliot-Marie RPR

IXe législature 1988-1993[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. René Cazenave PS Adjoint au maire de Pau
2e circonscription M. François Bayrou UDF Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. André Labarrère PS Maire de Pau
4e circonscription M. Michel Inchauspé RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
5e circonscription M. Alain Lamassoure UDF
6e circonscription Mme Michèle Alliot-Marie RPR

VIIIe législature 1986-1988[modifier | modifier le code]

M. Jean Gougy, RPR, conseiller général des Pyrénées-Atlantiques

M. François Bayrou, UDF, conseiller général des Pyrénées-Atlantiques

M. Alain Lamassoure 1 , UDF

M. André Labarrère, PS, maire de Pau

M. Jean-Pierre Destrade, PS

M. Henri Prat, PS , conseiller général des Pyrénées-Atlantiques

1 : remplace Mme Michèle Alliot-Marie, nommée membre du gouvernement.

VIIe législature 1981-1986[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. André Labarrère PS Maire de Pau
2e circonscription M. Henri Prat PS Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. Michel Inchauspé RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
4e circonscription M. Jean-Pierre Destrade PS Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques

VIe législature 1978-1981[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. André Labarrère PS Maire de Pau
2e circonscription M. Maurice Plantier RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. Michel Inchauspé RPR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
4e circonscription M. Bernard Marie RPR Maire de Biarritz

Ve législature 1973-1978[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. André Labarrère PS Maire de Pau
2e circonscription M. Maurice Plantier UDR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
3e circonscription M. Michel Inchauspé UDR Conseiller général des Pyrénées-Atlantiques
4e circonscription M. Bernard Marie UDR

IVe législature 1968-1973[modifier | modifier le code]

Icône pour souligner l'importance du texte
Le département des Basses-Pyrénées prend le nom de « Pyrénées-Atlantiques » le .
Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Pierre Sallenave PDM Conseiller général des Basses-Pyrénées
2e circonscription M. Maurice Plantier UDR Conseiller général des Basses-Pyrénées
3e circonscription M. Michel Inchauspé UDR Conseiller général des Basses-Pyrénées
4e circonscription M. Bernard Marie UDR

IIIe législature 1967-1968[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. André Labarrère FGDS
2e circonscription M. Guy Ébrard FGDS Conseiller général des Basses-Pyrénées - Maire d'Oloron
3e circonscription M. Michel Inchauspé UD-Ve République Conseiller général des Basses-Pyrénées
4e circonscription M. Bernard Marie UD-Ve République

IIe législature 1962-1967[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Pierre Sallenave CD
2e circonscription M. Guy Ébrard RD
3e circonscription M. Michel Labéguerie CD
4e circonscription M. Henri Grenet RD Conseiller général des Basses-Pyrénées - Maire de Bayonne

Ire législature 1958-1962[modifier | modifier le code]

Circonscription Identité Parti Autres mandats
1re circonscription M. Pierre Sallenave IPAS
2e circonscription M. Guy Ébrard NI
3e circonscription M. Alexandre Camino UNR Conseiller général des Basses-Pyrénées
4e circonscription M. Jean-Robert Thomazo UNR

Circonscriptions[modifier | modifier le code]

1re circonscription[modifier | modifier le code]

2e circonscription[modifier | modifier le code]

3e circonscription[modifier | modifier le code]

4e circonscription[modifier | modifier le code]

5e circonscription[modifier | modifier le code]

6e circonscription[modifier | modifier le code]

IVe République[modifier | modifier le code]

IIIe République[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale (1871-1876)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1876-1877)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1877-1881)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1881-1885)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1885-1889)[modifier | modifier le code]

Ve législature (1889-1893)[modifier | modifier le code]

VIe législature (1893-1898)[modifier | modifier le code]

VIIe législature (1898-1902)[modifier | modifier le code]

VIIIe législature (1902-1906)[modifier | modifier le code]

IXe législature (1906-1910)[modifier | modifier le code]

Xe législature (1910-1914)[modifier | modifier le code]

XIe législature (1914-1919)[modifier | modifier le code]

XIIe législature (1919-1924)[modifier | modifier le code]

XIIIe législature (1924-1928)[modifier | modifier le code]

XIVe législature (1928-1932)[modifier | modifier le code]

XVe législature (1932-1936)[modifier | modifier le code]

XVIe législature (1936-1940)[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

Ire législature (1852-1857)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1857-1863)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1863-1869)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1869-1870)[modifier | modifier le code]

IIe République[modifier | modifier le code]

Élections au suffrage universel masculin à partir de 1848

Assemblée nationale constituante (1848-1849)[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale législative (1849-1851)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (Monarchie de Juillet)[modifier | modifier le code]

Ire Législature (1830-1831)[modifier | modifier le code]

IIe Législature (1831-1834)[modifier | modifier le code]

IIIe Législature (1834-1837)[modifier | modifier le code]

IVe Législature (1837-1839)[modifier | modifier le code]

Ve Législature (1839-1842)[modifier | modifier le code]

VIe Législature (1842-1846)[modifier | modifier le code]

VIIe Législature (17/08/1846-24/02/1848)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (2e Restauration)[modifier | modifier le code]

Ire législature (1815–1816)[modifier | modifier le code]

IIe législature (1816-1823)[modifier | modifier le code]

IIIe législature (1824-1827)[modifier | modifier le code]

IVe législature (1828-1830)[modifier | modifier le code]

Ve législature ( - )[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants (Cent-Jours)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés des départements (1re Restauration)[modifier | modifier le code]

Corps législatif (Consulat et Empire)[modifier | modifier le code]

  • François Batbedat est élu député en l'an XIV (1806) par le département des Basses-Pyrénées, mais il ne siège pas, son élection n'est pas ratifiée par le Sénat[1].

Conseil des Cinq-Cents[modifier | modifier le code]

Convention nationale[modifier | modifier le code]

6 députés et 3 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Sanadon, évêque du département. Donne sa démission le  ; est remplacé par Vidal le 14 vendémiaire an II ().
  2. Pierre-Eustache d'Hiriart, procureur syndic du district d'Ustaritz. Donne sa démission avant l'ouverture de la session ; est remplacé par Neveu.
  3. Antoine Conte, procureur général syndic du département.
  4. Joseph Pémartin, homme de loi, ancien Constituant.
  5. Arnaud Jean Meillan, administrateur du département. Est mis hors la loi le  ; est remplacé par Laa le 8 août de la même année ; est ensuite rappelé le 18 ventôse an III () et siège en même temps que son suppléant.
  6. Antoine Casenave, administrateur du département.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Étienne Neveu, juge au tribunal de Mauléon. Remplace D'Hiriart qui a donné sa démission avant la réunion de l'Assemblée.
  2. Antoine Laa, juge du district d'Oloron. remplace le , Meillan mis hors la loi ; reste à la Convention malgré le rappel de Meillan.
  3. Jean Vidal, procureur syndic du district d'Orthez, est élu suppléant dans une réunion nouvelle des électeurs, en place de Neveu devenu titulaire ; - Remplace Sanadon le 14 vendémiaire an II ().

Assemblée nationale législative[modifier | modifier le code]

6 députés et 2 suppléants

Députés[modifier | modifier le code]

  1. Augustin Casamajor, commissaire du roi près le tribunal du district d'Oloron.
  2. Salvador Paul Leremboure, de Saint-Jean-de-Luz, membre du directoire du département.
  3. Pierre Dithurbide, homme de loi, d'Ustaritz, vice-président du directoire du département.
  4. Pierre Bergeras, procureur-général-syndic à Salies.
  5. Armand Lostalot, administrateur et juge au tribunal du district de Pau.
  6. Pierre Casamajor aîné, à Sauveterre, membre du directoire du département.

Suppléants[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Joseph Basterèche aîné, négociant à Bayonne.
  2. Mauco, président de l'administration du département à Oloron.

Et avant le département ?[modifier | modifier le code]

Icône pour souligner l'importance du texte
Le département des « Basses-Pyrénées » (futures Pyrénées-Atlantiques) a été créé le , en application de la loi du .
Représentants aux États généraux puis Assemblée constituante de 1789

Pays de Soule[modifier | modifier le code]

(Règlement royal du 19 février 1789.)

Pays de Soule assemblé à Mauléon.[modifier | modifier le code]

Ressort sans secondaire. (4 députés)

  • Clergé.
    • 1. Jean-Baptiste-Auguste de Villoutreix de Faye, évêque d'Oloron.
  • Noblesse.
  • Tiers état.
    • 3. Jean-Pierre d’Arraing, maire de Mauléon.
    • 4. Jean d'Escuret Laborde, notaire royal à Mauléon, député de la paroisse d'Aussurucq.
Suppléants. (0)[modifier | modifier le code]

(Pas de suppléants.)

Pays des Basques[modifier | modifier le code]

Lettre du Roi
Pour la convocation
Des États généraux
À Versailles le
Et Règlement y Annexe,
Pour le Pays des Basques.

Réimpression de 1814, Imprimerie royale.

(Règlement du 28 mars 1789.)

Bailliage d'Ustaritz.[modifier | modifier le code]

Bailliage principal sans secondaire. (4 députés)

  • Clergé.
    • 1. Jean-Louis-Xavier de Saint-Esteven, curé de Ciboure.
  • Noblesse.
    • 2. Aimé-Henri-Louis, marquis de Caupenne, maréchal de camp, lieutenant du roi à Bayonne, commandant pour le roi dans le pays de Labour et antres pays adjacents, chevalier de Saint-Louis. Il refuse son élection et est remplacé par Pierre-Nicolas d'Haranéder, vicomte de Macaye, demeurant à Saint-Jean-de-Luz.
  • Tiers état.
Suppléants. (2)[modifier | modifier le code]
  • Noblesse.
    • 1. Pierre-Nicolas d'Haranéder, vicomte de Macaye, demeurant à Saint-Jean-de-Luz. Il remplace Aimé-Henri-Louis, marquis de Caupenne qui a refusé son élection.
  • Tiers état.
    • 2. Salvador-Paul Leremboure, demeurant à Saint-Jean-de-Luz.

Royaume de Navarre[modifier | modifier le code]

(Règlements royaux du 19 février et 1er avril 1789).

Députation élue par les États de Navarre.[modifier | modifier le code]

(4 députés)

  • Clergé.
  • Noblesse.
    • 2. Bertrand-Dominique-Joachim de Logras, marquis d’Olhonce, conseiller au parlement de Navarre.
  • Tiers état.
    • 3. Arnaud de Vivié, seigneur de Bideren et de Campagne, demeurant à Garris.
    • 4. Jean-Baptiste Franchistegui, notaire à Saint-Jean-Pied-de-Port.
Suppléants. (0)[modifier | modifier le code]

(Pas de suppléants.)

N.B. Aucun des députés de Navarre ne siégea à la Constituante.

Souveraineté de Béarn[modifier | modifier le code]

Députation élue par les États du Béarn (8 députés)[modifier | modifier le code]

  • Clergé
    • 1. Marc Antoine de Noé, évêque de Lescar
    • 2. l'abbé Valentin de Charitte, chanoine de Lescar
  • Noblesse
    • 3. Antoine François, comte de Gramont d'Aster, colonel du Roi-dragons, seigneur de l'Abadie de Gelos.
    • 4. Jean-Baptiste, marquis d’Esquille, seigneur de Lezons, président à mortier au parlement de Navarre.
  • Tiers état
    • 5. Jean François Régis Mourot, avocat, professeur à l'Université de Pau, député de la ville de Nay.
    • 6. Vincent Noussitou, avocat en parlement, député de la ville de Pau.
    • 7. Joseph Pémartin, avocat, député du parsan d'Oloron.
    • 8. Louis Jean Henry Darnaudat, conseiller au parlement de Navarre, seigneur de Vasseigne en Beyrie, député de la ville d'Orthez.

Nota: Les 4 premiers députés élus par le grand corps des États du Béarn au titre du Clergé et de la Noblesse ne sollicitèrent pas leur admission à l'Assemblée nationale et par la suite ne siégèrent pas.

Suppléants (0)[modifier | modifier le code]

pas de suppléants.

Anciens députés[modifier | modifier le code]

(à trier par mandat)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Batbedat (François) », dans Jean-François-Eugène Robinet, Adolphe Robert, Dictionnaire historique et biographique de la Révolution et de l'Empire, Paris, Libraire historique de la Révolution et de l'Empire, puis Kraus, (1re éd. 1898), p. 119.