Charles Ferry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferry.
Charles Ferry
Image illustrative de l'article Charles Ferry
Fonctions
Député et sénateur
député
1881-1885
1893-1898
1898-1902 – sénateur
1888-1891
Gouvernement IIIe République
Groupe politique Républicain progressiste
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 75 ans)
Résidence Vosges

Charles Ferry, né le à Saint-Dié et mort le à Paris, banquier, préfet, député et sénateur des Vosges, frère cadet du président du Conseil Jules Ferry et père du député Abel Ferry.

Banquier et homme d'affaires, Charles Ferry devint chef de cabinet de Jules Favre durant le siège de Paris de 1870. Il fut nommé préfet de Saône-et-Loire le 20 mars 1871, puis commissaire du gouvernement en Corse en octobre 1871. Il devint préfet de la Haute-Garonne le 11 novembre 1871 et occupa ces fonctions jusqu'au 24 mai 1873. Il reprit ensuite ses occupations bancaires et commerciales.

Il joua un rôle déterminant dans la répression de l'agitation communarde, comme préfet de Saône-et-Loire, en 1871 ainsi que dans la répression de l'agitation bonapartiste en Corse. Il se chargea de la consolidation du pouvoir central républicain, comme préfet de la Haute-Garonne[1].

Charles Ferry fut administrateur de la Banque Franco-Égyptienne en 1870. Il fut aussi administrateur de la Banque de l'Indochine.

Il a épousé en 1878 Geneviève Allain-Targé. Ils eurent un seul fils, Abel Ferry.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • « Charles Ferry », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, [détail de l’édition]
  • Alain Dessertenne, Un préfet de Saône-et-Loire au nom célèbre : Charles Ferry (1837-1909), revue « Images de Saône-et-Loire » n° 88 (hiver 1991-1992), pp. 22-24.
  1. Charles Ferry, préfet de Monsieur Thiers (1871-1873) : De l'intendant au préfet, Annales de l'Est, Université de Nancy 2, Association d'historiens de l'Est, Nancy, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]