René Porterat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

René Porterat
Illustration.
Fonctions
Député
Gouvernement IIIe République
Groupe politique Gauche radicale
Biographie
Date de naissance , à Mulhouse
Date de décès , à Paris
Résidence Vosges

René Porterat (né à Mulhouse le et décédé le à Paris) est un homme politique de la IIIe République française, député des Vosges et président du conseil général de ce département.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Etienne Porterat, né en 1838 à Belfort, fonctionnaire des Chemins de fer de l'Est, et d'Adelaïde Guelos, époux d'Emilie Antoinette Jeanne Louise Lefevre, il devient avoué à Mirecourt en 1900. Il intègre le milieu radical et est élu conseiller municipal de cette localité vosgienne en 1904. Il est maire de Mirecourt en 1908 et conseiller général du canton en 1910, jusqu'en 1934. Il est président du conseil général des Vosges de 1920 à 1928, comme radical modéré.

Il est candidat aux législatives en 1924 sur une liste d'union, comprenant des républicains modérés et des radicaux, opposée à une liste du cartel des gauches. Il est de nouveau candidat en 1928, cette fois au scrutin d'arrondissement. Il bat le sortant Louis Madelin. En 1931, il mène les radicaux vosgiens aux cantonales, gagne ces élections et redevient président du conseil général, au détriment de Constant Verlot. En 1932, il est battu de peu par Louis Guillon, maire de Thaon et candidat de droite. Il abandonne la vie politique en 1935.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « René Porterat », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Jean El Gammal (dir.), Dictionnaire des parlementaires lorrains de la IIIe république, Metz, Ed. Serpenoise, p. 399-400
  • Bertrand Munier, Le Grand livre des élus vosgiens, 1791-2003 : conseillers généraux et régionaux, députés, sénateurs, ministres, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]