Dolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dolo (homonymie).

Dolo
Dolo
Chevet de l'église Saint-Lezin.
Blason de Dolo
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Dinan
Canton Plénée-Jugon
Intercommunalité Communauté de communes Arguenon - Hunaudaye
Code postal 22270
Code commune 22051
Démographie
Gentilé Dulcinéen, Dulcinéenne
Population 672 hab. (2013)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 05″ nord, 2° 19′ 42″ ouest
Altitude Min. 27 m
Max. 94 m
Superficie 11,88 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Jugon-les-Lacs-Commune-Nouvelle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Dolo

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 15.svg
Dolo

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Dolo

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Dolo

Dolo [dolo] Écouter est une ancienne commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne[1], devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle du Jugon-les-Lacs - Commune nouvelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dolo est située à l'est du département des Côtes-d'Armor, dans le pays de Dinan, au confluent des voies rapides RN 12 et RN 176.

La superficie de la commune est de 1 188 hectares. L'altitude moyenne est d'environ 50 m au-dessus du niveau de la mer. Quatre rivières la traversent : la Rosette, la Rosaie, la Rieule et l'Arguenon. L'étang du Lou, situé à côté du manoir du Lou, est un site notable en Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune viendrait d'une déformation du nom latin "dulcis locus" (doux lieu) qui se serait déformé en Dolo. Dolo est qualifiée de paroisse dès 1231.

Elle connait une évolution de son nom, sous les formes "Dolou" et "Dollou", pour revenir à Dolo. La famille seigneuriale qui prend le patronyme de Dolo, suivra la même évolution personnelle de son nom (jusqu'à ce qu'elle s'écrive également Dohollou). Elle occupait le manoir du Lou (qui abrite aujourd'hui la communauté de communes)[2]. Par la suite, cette famille de la noblesse bretonne, est connue pour ses membres qui sont les 1er vicomtes de Plaintel, notamment.

Appartenant sous l'Ancien Régime au diocèse de Saint-Brieuc, Dolo a élu sa première municipalité au cours du 1er trimestre de 1790.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le manoir du Lou

Le Manoir du Lou est construit au XIIe siècle, par la famille noble de Dolo (connue aussi plus tard, à l'instar des changements de noms de la commune, comme Dolou, Dollou, ou encore plus tard sous Dohollou). Le nom de cette demeure seigneuriale, quant à lui, découle du nom « loch », c'est-à-dire « étang » (qui jouxte la bâtisse).

Il fut construit avec des roches de granit et de schiste. Il est situé près de la voie romaine. Le fronton du manoir, ajouté au XVIIIe siècle, est en granit. Entre les deux fenêtres, se dessine une ouverture en forme de croix latine.

En 1994, le manoir est devenu domaine communal. Ce site naturel et paisible est agrémenté d'un parcours de santé autour de l'étang. Il est le siège de la communauté de communes Arguenon-Hunaudaye, et il abrite également un centre culturel communautaire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1983 André Rozé    
1983 2014 Michel Rochefort PS Retraité
2014 2015 Eric Moisan PS Inséminateur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
870635753830840859884933929
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9109549739089589779861 007965
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
904924929834775754718666629
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
595513518480467426513632672
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules aux dix billettes d'argent ordonnées 4, 3, 2 et 1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :