Amanda Seyfried

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seyfried.

Amanda Seyfried

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Amanda Seyfried lors du Festival international du film de Toronto en 2009

Nom de naissance Amanda Michelle Seyfried
Naissance 3 décembre 1985 (28 ans)
Allentown, Pennsylvanie
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Actrice, Chanteuse
Films notables Lolita malgré moi
Mamma Mia!
Cher John
Les Misérables
Lettres à Juliette
Séries notables Wildfire
Veronica Mars
Big Love

Amanda Michelle Seyfried est une actrice américaine, née le 3 décembre 1985 à Allentown, en Pennsylvanie (États-Unis). Elle a commencé sa carrière comme modèle d'enfant à onze ans, puis a débuté une carrière d'actrice à quinze ans, passant des rôles non crédités à des rôles récurrents dans les soap operas télévisées As the World Turns et La Force du destin.

En 2004, elle débute une carrière cinématographique dans Lolita malgré moi. Par la suite, elle obtient des seconds rôles dans des films indépendants tels que Nine Lives et Alpha Dog, ainsi qu'un rôle récurrent dans la série télévisée Veronica Mars. Entre 2006 et 2011, elle a joué dans la série Big Love, diffusée sur HBO.

En 2008, elle obtient un rôle de percée dans le long-métrage film musical Mamma Mia!. Ses autres apparitions au cinéma incluent Jennifer's Body, Chloé, Cher John, Lettres à Juliette, Le Chaperon Rouge, Time Out et Disparue.

En 2012, elle interprète Cosette dans le long-métrage musical Les Misérables et incarne l'année suivante Linda Lovelace dans le biopic Lovelace.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance allemande[1], Amanda Seyfried est née à Allentown, dans le Comté de Lehigh, en Pennsylvanie[2]. Sa mère, Ann (née Sander) est ergothérapeute et son père, Jack Seyfried, est pharmacien[2],[3]. Elle a également une sœur aînée, Jennifer Seyfried, musicienne d'un groupe de rock de Philadelphie, Love City[2],[4].

Diplômée du lycée William Allen, d'Allentown, en 2003, elle étudie par la suite à l’Université Fordham à New York[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

1996 à 2005 : les débuts[modifier | modifier le code]

À l'âge de 11 ans, Amanda Seyfried pose en tant que modèle pour les couvertures des livres de Francine Pascal (en)[6]. Lorsqu'elle était modèle, elle est apparue dans des publicités imprimées pour des entreprises de vêtements, y compris Limited Too (en), avec Leighton Meester[2]. Elle a cessé cette activité lorsqu'elle avait dix-sept ans[2]. Elle a pris des cours de chant, a étudié l'opéra et a été formé par un coach de Broadway lors qu'elle était adolescente. Elle a commencé sa carrière d'actrice comme figurante non créditée dans le feuilleton télévisé Haine et Passion[7]. De 2000 à 2001, elle incarne le personnage récurrent de Lucy Montgomery dans la série télévisée As the World Turns[7], puis de 2002 à 2003, elle tient un autre rôle récurrent, celui de Joni Stafford, dans La Force du destin, série diffusé sur ABC.

En 2003, elle auditionne pour jouer le rôle de Regina George dans le film Lolita malgré moi, rôle finalement attribué à Rachel McAdams. Alors qu'elle était envisagée pour incarner le rôle principal de Cady Heron, joué par Lindsay Lohan, les producteurs ont décidé que Seyfried devrait jouer Karen Smith, adolescente stupide membre des « Plastiques », ami et acolyte de Regina[7],[8]. Le film, sorti en avril 2004, est un succès commercial, avec 129 millions de dollars de recettes au box-office mondial[9]. Sa performance lui vaut d'obtenir, avec Lohan, McAdams et Lacey Chabert, le MTV Movie Award de la meilleure équipe à l'écran[10]. Elle auditionne pour le rôle-titre de la série télévisée Veronica Mars[7], mais le rôle est finalement attribué à Kristen Bell. Toutefois, elle obtient le rôle de la meilleure amie assassinée de Veronica Mars, Lilly Kane[7], qui apparaît dans les scènes de flash-backs[7]. Le créateur de la série, Rob Thomas, a estimé que la représentation de Seyfried dans le rôle de Lilly était si exceptionnel qu'il a fait apparaître davantage le personnage qu'initialement prévu pour la première saison[11]. Elle apparaît dans dix épisodes entre 2004 et 2005[12].

En 2005, elle tient l'un des rôles principaux féminins, celui de Samantha, dans l'un des neufs parties du drame Nine Lives, écrit et réalisé par Rodrigo Garcia, composé de neuf courts-métrages avec des thèmes différents et une distribution d'ensemble[13]. Pour sa performance dans ce film, elle remporte, avec les membres féminins du casting, le prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Locarno[14]. La même année, elle tient un rôle de soutien dans American Gun[12].

2006 à 2011 : la percée[modifier | modifier le code]

En 2008, Amanda Seyfried devient la fille de Meryl Streep dans la comédie musicale Mamma Mia !, qui reprend des chansons du groupe ABBA. Elle y côtoie également Pierce Brosnan, Colin Firth et Julie Walters. Elle tient le second rôle dans Jennifer's Body, une comédie horrifique.

Elle apparaît en 2009 dans le film Chloé (remake du film français Nathalie...) aux côtés de Julianne Moore et Liam Neeson et revient quelques mois après pour Cher John, drame romantique où elle interprète une jeune fille dont la relation avec son bien-aimé (joué par Channing Tatum) devient épistolaire après le départ de ce dernier en mission militaire. Elle revient ensuite pour Lettres à Juliette dans lequel elle part à Vérone et aide une femme à retrouver un amour perdu 50 ans auparavant.

En 2009, elle joue dans le clip de Panic! at the Disco "New Perspective" qui est le single promotionnel du film Jennifer's Body, dans lequel elle joue aussi.

En 2011, elle tient le rôle principal du film Le Chaperon Rouge, puis elle joue dans Time Out aux côtés de Justin Timberlake.

Depuis 2012 : les rôles récents[modifier | modifier le code]

En février 2013, elle est Cosette dans l'adaptation de la comédie musicale Les Misérables au cinéma. Le film est un succès critique aux États-Unis, ce qui n'est pas le cas en France.

Elle incarne en 2013 l’actrice pornographique Linda Lovelace dans Lovelace aux côtés de Juno Temple et James Franco.

Elle est aussi l'égérie du parfum « Very Irresistible » de Givenchy.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Amanda Seyfried a fréquenté l'acteur Dominic Cooper de 2008 à 2010[6], rencontré sur le tournage du film Mamma Mia!. Elle a eu une courte relation de quelques mois avec l'acteur Ryan Philippe de 2010 à 2011[6]. En 2012, elle fréquente Josh Hartnett[15],[16]. Elle a ensuite une relation avec l'acteur Desmond Harrington[16] . Depuis juillet 2013, elle est en couple avec l'acteur Justin Long[17].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Amanda Seyfried en 2009

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources [18]:

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Note : La liste indique les titres québécois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] Live with Regis and Kelly sur YouTube, 14 mai 2010.
  2. a, b, c, d et e Judy Backrach. Wide Eyed Girl. September 2009. Allure magazine
  3. (en) Amy Longsdorf, « 'It's just so RIDICULOUS.' ** With a star turn in 'MAMMA MIA!' Allentown native AMANDA SEYFRIED has sung her way onto the HOLLYWOOD A-LIST. She talks about her exciting life », Morning Call,‎ 13 juillet 2008 (consulté le 29 janvier 2010)
  4. (en) Lina Das, « 'I'm just so open about things at this point in my life – and that can get you into trouble' », Daily Mail, UK,‎ 18 juin 2008 (consulté le 1er janvier 2010).
  5. (en) « Amanda Seyfried: From Soaps To Big Screen Stardom », The Morning Call,‎ 13 juillet 2008 (consulté le 1er juin 2010)
  6. a, b et c (en) « Amanda Seyfried Biography », sur People (consulté le 29 avril 2013).
  7. a, b, c, d, e et f « Amanda Seyfried Profile », AskMen.com (consulté le 1er janvier 2010)
  8. (en) « Trivia for « Mean Girls » », sur IMDb (consulté le 29 avril 2013).
  9. (en) « Mean Girls (2004) », sur BoxOfficeMojo.com (consulté le 1er janvier 2010).
  10. (en) « Mean Girls (2004): Awards », sur IMDb.com (consulté le 1er janvier 2010).
  11. http://www.slaverats.com/files/DVD_Commentary.mp3
  12. a et b « Amanda Seyfried », IMDb.com (consulté le 1 janvier 2010)
  13. Michael J. Lee, « Amanda Seyfried on 'Nine Lives' », Movies. RadioFree.com, Radio Free Entertainment,‎ 21 juin 2005 (consulté le 5 février 2010)
  14. « Nine Lives: Awards », IMDb.com (consulté le 6 janvier 2010)
  15. (en) « Amanda Seyfried and Josh Hartnett despite breakup rumours » sur Dailymail, mis en ligne le 28 juillet 2012
  16. a et b http://people.premiere.fr/News-People/Amanda-Seyfried-et-Desmond-Harrington-sortent-bien-ensemble-3472016
  17. http://www.aufeminin.com/news-people/amanda-seyfried-son-amour-au-grand-jour-avec-justin-long-s163894.html
  18. [(en) Distinctions - Internet Movie Database
  19. a, b, c et d « Fiche de l'actrice : les comédiennes de doublage T.V. », sur Doublage Séries Database (consulté le 29 avril 2013).
  20. « Fiche du doublage français du film Jennifer's Body » sur Voxofilm
  21. « Fiche du doublage français du film Time Out », sur AlloDoublage (consulté le 29 avril 2013).
  22. « Fiche du doublage français du film Disparue », sur AlloDoublage (consulté le 29 avril 2013).
  23. « Fiche du doublage français du film Un grand mariage » sur AlloDoublage, consulté le 9 avril 2013
  24. http://www.allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=2041_albert+ouest
  25. a et b « Comédiennes ayant doublé Amanda Seyfried en France », sur RS Doublage.com,‎ 2 mars 2012 (consulté le 4 octobre 2014 (m-à-j))
  26. « Fiche du doublage français du film Lolita malgré moi » sur Voxofilm
  27. « Fiche du doublage français du film Epic : La Bataille du royaume secret » sur AlloDoublage
  28. a et b « Amanda Seyfried », sur Doublage.qc.ca (consulté le 2 mars 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]