Territoire du Mississippi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mississippi.

Territoire du Mississippi
Mississippi Territory

18001816

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte du Territoire du Mississippi

Informations générales
Statut Territoire organisé des États-Unis
Capitale Natchez
Histoire et événements
7 avril 1798 Constitution
du territoire
3 mars 1817 Détachement du
Territoire de l'Alabama
10 décembre 1817 Entrée du
Mississippi dans l'Union

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Territoire du Mississippi était un territoire organisé des États-Unis. Il fut créé en 1798 et connut deux accroissements territoriaux, en 1804 et 1812, qui le firent s'étendre du golfe du Mexique au Tennessee, sur les territoires des actuels États du Mississippi et de l'Alabama. En mars 1817, le Territoire de l'Alabama fut séparé de celui du Mississippi, qui accéda au rang d'État le 10 décembre de la même année.

Le Territoire du Mississippi fut organisé en 1798 à partir de terres que s'étaient disputées l'Espagne et les États-Unis, sur les riches terres à tabac puis à coton du Natchez District, jusqu'à ce que le traité de Madrid (1795) ne tranche en faveur de ces derniers. À l'origine, le Territoire s'étendait entre 31° N et 32°38' N, soit approximativement la moitié sud des actuels Alabama et Mississippi.

L'État de Géorgie continua à prétendre à la possession de toute la région (entre 31° N et 35° N) jusqu'en 1802. Deux ans plus tard, le Congrès étendit les frontières du Territoire du Mississippi, qui inclut dès lors la totalité des terres concédées par la Géorgie.

En 1812, le Congrès annexa au Territoire du Mississippi le District de Mobile, en Floride occidentale, affirmant qu'il était inclus dans la vente de la Louisiane, bien que l'Espagne réfutât cet argument et persistât à revendiquer la région. L'année suivante, le général James Wilkinson occupa le district, sans se voir opposer de résistance par le commandant espagnol.

Le 3 mars 1817, le Territoire du Mississippi fut divisé en deux : la partie orientale devint le Territoire de l'Alabama, et la partie occidentale devint le vingtième État de l'Union en décembre.

Un territoire consacré à la culture du coton[modifier | modifier le code]

Les producteurs de tabac du Nachez District menés par Daniel Clark se convertirent massivement au coton, en obtenant en 1795 le traité de Madrid, garantissant la navigation sur toute la longueur du Mississippi. Parmi eux, Stephen Minor, John Bisland, ou Joseph Duncan.

In 1810, la production de coton dans l'état actuel du Mississippi était encore négligeable en dehors du Natchez District[1], où sont concentrés l'essentiel des 14000 esclaves de la zone correspondant à l'état actuel du Mississippi.

En 1810, les trois autres principaux secteurs cotonniers étaient:

C'est dans les années 1815-1819, juste à la fin de la guerre de 1812, qui dure trois ans, que l'afflux d'immigrants est le plus massif [2]. Un témoin a vu 4 000 voyageurs arriver en seulement 9 jours.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d "The emergence of a national economy, 1775-1815", par Curtis Putnam Nettels, page 188
  2. http://mshistory.k12.ms.us/articles/169/the-great-migration-to-the-mississippi-territory-1798-1819