Climat continental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le climat continental est un climat qui concerne des régions éloignées du littoral (façades occidentales des continents) ou recevant les vents et précipitations de l'intérieur du continent (façades orientales des continents) à des latitudes moyennes. Il se caractérise par une forte amplitude thermique annuelle (plus de 20 °C)[1].

Typologie[modifier | modifier le code]

Climats continentaux[modifier | modifier le code]

Plus on s'éloigne du littoral, plus le climat océanique se dégrade : les précipitations diminuent, les hivers sont plus froids que sur la côte. La typologie est celle de Georges Viers[2]. Le climat hypercontinental : l'amplitude thermique annuelle atteint son maximum en Iakoutie. Ce sont des régions de hautes latitudes qui conjuguent les effets de la continentalité et des différences saisonnières. L'amplitude thermique est par exemple de 66 °C à Verkhoïansk[3].

Les climats continentaux
Nom Hiver Été Amplitude thermique annuelle Précipitations annuelles Régions concernées
russo-polonais hiver long et froid relativement long et chaud entre 20
et 30 °C
entre 430
et 650 mm
Europe de l'Est, de la Vistule à l'Oural ;
ouest des Grands Lacs (Amérique du Nord)
sibérien hiver très froid très court forte entre 400
et 600 mm
Nord de la Scandinavie, Sibérie (sauf le littoral arctique);
centre du Canada
yakoute ou hypercontinental glacial et peu neigeux très court la plus forte de la planète autour de 200 mm Yakoutie

Climats de façade orientale[modifier | modifier le code]

On y retrouve d'importants contrastes thermiques entre l'été et l'hiver, à cause de l'alternance de flux puissants, froids en hiver, chauds en été. Pendant ces deux saisons, ces flux ne suivent pas l'orientation ouest-est mais sont d'orientation nord-sud en hiver et sud-nord en été : on appelle cela la circulation méridienne alternée. Les flux méridiens provoquent l'envahissement des masses d'air polaires en hiver (cold waves en janvier-février aux États-Unis), et des masses d'air tropicale en été : aussi, le climat de façade orientale se distingue du climat continental par ses étés chauds et humides : 26,3 °C à Saint-Louis (latitude : 39,4°N) aux États-Unis, 26,4 °C à Tianjin (latitude : 39°N) en Chine[4]. C'est le climat que l'on retrouve typiquement dans le nord-est des États-Unis et au Québec; ou dans le nord de la Chine et de la Corée. Les côtes orientales présentent un dégradé climatique, au nord le climat continental dévie vers le sud sur un climat subtropical humide, comportant lui aussi des étés chauds et moites, mais avec des hivers plus doux.

Les climats de façade orientale[2]
Nom Hiver Été Amplitude thermique annuelle Précipitations annuelles Régions concernées
acadien hiver froid et neigeux été frais et humide entre 20
et 30 °C
réparties régulièrement nord du Japon, Kamtchatka ;
sud-est du Canada, Acadie
mandchourien hiver froid et très sec été chaud et humide entre 35 et 45 °C irrégulières nord de la Chine orientale
missourien hiver froid été chaud et humide entre 25 et 30 °C autour de 700 mm centre de la Chine orientale,
centre des États-Unis
haut plateaux hiver froid été chaud et sec entre 30 et 35 degres 500 mm Anatolie,
centre d'Algerie,
centre d'Espagne,
centre d'Iran,
est du Maroc

Flore[modifier | modifier le code]

Les formations végétales sont très variées

Diagrammes climatiques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Viers 2001, p. 128
  2. a et b Viers 2001
  3. Viers 2001, p. 129
  4. Viers 2001, p. 130

Bibliographie[modifier | modifier le code]