Interstate 75

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
I-75.svg
Interstate 75
'

Le parcours de l'Interstate 75, en rouge, dans l'est des États-Unis.
Le parcours de l'Interstate 75, en rouge, dans l'est des États-Unis.
Informations
Gérée par FLDOT, GADOT, TNDOT, KYDOT, OHDOT, MIDOT
Longueur : 2 875,1 kilomètres (1 786,5 mi)[1]
Direction : nord-sud
Localisation
États : Floride, Géorgie, Tennessee, Kentucky, Ohio, Michigan
Régions : est des États-Unis
Villes : Tampa, Atlanta, Knoxville, Lexington, Cincinnati, Toledo, Détroit
Intersections
Extrémité sud : Florida 826.svg Florida 924.svg FL-826, FL-924 à Hialeah, au nord-ouest de Miami
Intersections : I-4.svg I-4 à l'est de Tampa
I-10.svg I-10 à Lake City
I-16.svg I-16 à Macon
I-20.svg I-85.svg I-20, I-85 à Atlanta
I-24.svg I-24 à l'est de Chattanooga
I-40.svg I-40 entre Farragut et Knoxville
I-64.svg I-64 à Lexington
I-71.svg I-74.svg I-71 et I-74 à Cincinnati
I-70.svg I-70 à Dayton
I-80.svg I-90.svg I-80, I-90 au sud de Toledo
I-94.svg I-96.svg I-94, I-96 à Détroit
I-69.svg I-69 à Flint
Extrémité nord : International Bridge à la frontière entre le Canada et les États-Unis
Image
L'Interstate 75 dans le Kentucky, au nord de Lexington
L'Interstate 75 dans le Kentucky, au nord de Lexington
Réseaux
Autoroutes Inter-États (Interstates) américaines
Précédent I-74 I-74.svg I-76.svg I-76 Suivant

L'Interstate 75 (I-75), est une autoroute inter-États située à l'est et le centre des États-Unis et qui traverse du sud vers le nord les États de Floride, Géorgie, Tennessee, Kentucky, Ohio et Michigan et relie la ville de Hialeah à Sault Ste. Marie, à la frontière avec l'Ontario. Elle mesure un peu moins que 3000 kilomètres et passe dans les agglomérations de Miami, Tampa, Atlanta, Cincinnati et Détroit principalement [2].

Tracé[modifier | modifier le code]

Floride[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Interstate 75 en Floride.

Le terminus sud de l'Interstate 75 est situé au nord-ouest de Miami dans la ville de Hialeah. Elle passe à l'ouest de l'agglomération de Miami en se dirigeant vers le nord, puis bifurque vers l'ouest à sa jonction avec l'Interstate 595 pour traverser la sud de la Floride d'est en ouest, en traversant la parc des Everglades et en étant nommée la Alligator Alley. Elle suit par la suite la côte ouest de la Floride entre Naples et Tampa, passe à l'est de la ville, croise l'Interstate 4, puis continue de se diriger vers le nord vers le centre-nord de la Floride, en s'éloignant progressivement du golfe du Mexique jusqu'à Ocala, où elle croise le Florida's Turnpike. Elle rejoint par la suite l'agglomération de Gainesville et ultérieurement de Lake City, où elle croise l'Interstate 10, puis traverse la frontière avec la Géorgie 35 miles plus au nord [2].

Géorgie[modifier | modifier le code]

Les Interstates 75 et 85 dans le centre d'Atlanta.

Dans le sud de la Géorgie, l'Interstate 75 traverse un territoire peu urbanisé, en se dirigeant vers le nord. Elle arrive ensuite à Macon dans le centre de l'état où elle croise l'Interstate 16, puis tourne vers le nord-nord-ouest pour rejoindre la ville d'Atlanta. Elle est la principale autoroute nord-sud d'Atlanta, et connecte principalement la ville à son aéroport, l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta. Elle passe également à l'est du centre-ville. Elle quitte Atlanta par le nord-ouest puis traverse le territoire montagneux des Appalaches, jusqu'à la frontière avec le Tennessee.

Tennessee[modifier | modifier le code]

Aussitôt arrivée dans le Tennessee, l'Interstate 75 traverse la région de Chattanooga, en croisant l'Interstate 24. Elle bifurque à cet instant vers le nord-est, parallèle à la frontière entre le Tennessee et la Caroline du Nord, puis rejoint l'Interstate 40. Elle forme un multiplex avec cette dernière pour une trentaine de miles, passe au nord de Knoxville, puis bifurque vers le nord pour à nouveau traverser un territoire montagneux. Elle arrive au Kentucky 50 miles au nord de Knoxville.

Kentucky[modifier | modifier le code]

Elle arrive au Kentucky en se dirigeant plein nord, le territoire étant peu urbanisé et devenant de moins en moins montagneux et valloneux. Elle passe au nord-est de Lexington en formant un court multiplex avec l'Interstate 64, puis continue de se diriger vers le nord jusqu'à la frontière avec l'Ohio.

Ohio[modifier | modifier le code]

Elle traverse la région de Cincinnati une fois en Ohio, en étant la principale autoroute nord-sud de la ville et en croisant les Interstates 71 et 74. Elle rejoint ensuite Dayton, puis continue de traverser l'ouest de l'État en se dirigeant plein nord encore une fois. Elle passe près de la ville de Lima, croise le Ohio Turnpike (Interstates 80 et 90), passe à l'est de Toledo, et traverse la frontière avec le Michigan au nord de la ville.

Michigan[modifier | modifier le code]

Le pont Mackinac dans le nord de l'état du Michigan, à péage.

Elle suit les berges du lac Érié sur 40 miles, puis traverse la ville de Détroit. Elle est à nouveau la principale autoroute de la ville, croise le pont Ambassadeur vers Windsor en Ontario, puis passe au nord-ouest du centre-ville. Elle quitte la ville par le nord pour croiser l'Interstate 96, puis passe à l'ouest de Flint, où elle croise l'Interstate 69. Elle continue ensuite de se diriger vers le nord en passant près de Saginaw et en traversant le territoire forestier du nord de Michigan. Elle traverse ensuite un bras du lac Huron sur le pont Mackinac, un pont à péage sans mur de séparation entre les deux voies, puis continue sa route vers le nord jusqu'à Sault Ste. Marie, où elle traverse la frontière entre le Canada et les États-Unis, signifiant le terminus nord de l'Interstate 75.

Distances[modifier | modifier le code]

État Miles km
Floride 471 755
Géorgie 358 552
Tennessee 162 261
Kentucky 193 311
Ohio 211 338
Michigan 395 714


Principales villes traversées[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Dwight Eisenhower Interstates System Distance Chart (en)
  2. a et b National Geographic 2011, p. 3

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • National Geographic, Road Atlas Adventure Edition, Canada, National Geographic Maps,‎ 2011, 168 p. (ISBN 978-0-79228-989-0)