Sherrod Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sherrod Brown
Image illustrative de l'article Sherrod Brown
Fonctions
Sénateur junior, Ohio
2007
Prédécesseur Mike DeWine
Biographie
Date de naissance 9 novembre 1952 (61 ans)
Lieu de naissance à Mansfield Ohio
Parti politique Démocrate
Conjoint Connie Schultz
Religion Luthérien
Sherrod Brown (portrait officiel de la chambre des représentants)

Sherrod Brown, né le 9 novembre 1952 à Mansfield, dans l'Ohio, est un homme politique américain, membre du Parti démocrate, représentant du 13e district de l'Ohio à la Chambre des représentants des États-Unis de 1993 à 2007.

Membre du caucus des démocrates progressistes, Brown est sénateur de l'Ohio au Congrès des États-Unis depuis 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un bachelor of arts en civilisation russe de l'université Yale en 1974 et un master of arts en éducation et administration publique de l'université d'État de l'Ohio à Columbus en 1981, il enseigne à l'antenne de Mansfield de l'université d'État de l'Ohio de 1979 à 1981.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

De 1974 à 1982, Brown est l'un des plus jeunes membres de la chambre des représentants de l'Ohio. En 1982, il se présente à l'élection du poste de secrétaire d'État de l'Ohio. Après s'être imposé lors de l'élection primaire démocrate, notamment contre Dennis Kucinich, ancien maire de Cleveland, il est élu face au républicain Virgil Brown. Réélu ensuite en 1986, Brown est finalement battu en 1990 par le républicain Bob Taft alors qu'il sollicite un 3e mandat.

En 1992, Brown est facilement élu à la chambre des représentants des États-Unis où il représente le 13e district de l'Ohio (banlieues ouest et sud de Cleveland), un bastion démocrate de longue date.[réf. nécessaire] Il sera réélu à 6 reprises sans opposition manifeste à l'exception de l'année 1994.

En 2000, Brown est élu délégué de l'Ohio à la convention nationale démocrate qui désigne Al Gore comme candidat à l'élection présidentielle. Il est de nouveau délégué démocrate lors de la convention démocrate de 2004 à Boston.

Campagne sénatoriale de 2006[modifier | modifier le code]

Lors de l'été 2005, Brown annonce son intention de ne pas se présenter face au sénateur républicain sortant de l'Ohio Mike DeWine[1]. À l'automne, il revient sur sa décision[2]. Bénéficiant de ses relations et de sa longévité politique dans l'Ohio, il s'impose lors des élections primaires d'abord face à Paul Hackett qui se retire de la course le 13 février 2006 puis lors de la primaire démocrate elle-même le 2 mai où Brown obtient 78,11 % des voix contre 21,89 % à Merrill Samuel Keiser, Jr[3].

Le 7 novembre 2006, dans un contexte national et local difficile pour les républicains (l'impopularité de la guerre en Irak et du gouverneur Bob Taft embourbé dans des affaires de corruption ainsi que la perte de 200 mille emplois industriels dans l'État depuis 2001), Brown est élu sénateur au siège de l'État de l'Ohio avec 56 % des voix contre 44 % au sénateur républicain sortant Mike DeWine. Il prend ses fonctions en janvier 2007 et en tant qu'opposant déterminé à la guerre en Irak, il vote en conséquence au Congrès contre l'augmentation du budget de guerre et pour la proposition de loi demandant le retrait des troupes pour mars 2008.

Opinions[modifier | modifier le code]

Sherrod Brown s'est opposé à la guerre d'Irak en votant contre la résolution parlementaire ("Irak Resolution") autorisant l'envoi de troupes sur place[4].

Il défend l'égalité des droits pour les homosexuels, bisexuels et transsexuels. Il a aussi voté contre la prohibition de l'adoption pour les couples homosexuels à Washington D.C. Le 30 novembre 2010, il apporte sa contribution à It Gets Better Project[5] et vote pour l'abrogation de Don't ask, don't tell le mois suivant[6],[7].

Brown vote en faveur du Patient Protection and Affordable Care Act en décembre 2009[8].

En 2011, il figure dans la liste des membres du Congrès les plus libéraux, établie par le National Journal[9].

Famille[modifier | modifier le code]

Brown est marié à la journaliste Connie Schultz. Schultz a remporté un prix Pulitzer pour ses éditoriaux dans le Plain Dealer de Cleveland. Schultz a pris un congé de son journal pour ne pas interférer dans la campagne politique de Brown. Brown a deux filles : Emily et Elizabeth.

Ouvrages de Brown[modifier | modifier le code]

  • Congress from the Inside: Observations from the Majority and the Minority (ISBN 0873386302)
  • Myths of Free Trade: Why American Trade Policy Has Failed (Les mythes du libre-échange, pourquoi la politique commerciale américaine a échoué) (ISBN 1565849280)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sherrod Brown's advocates saddened, Toledo Blade, 19 août 2005.
  2. (en) Brown confirms he will challenge DeWine for Senate seat, Toledo Blade, 6 octobre 2005.
  3. (en) Secrétariat d'État de l'Ohio
  4. Roll Call vote, Iraq War resolution from house.gov
  5. "Senator Sherrod Brown: It Gets Better" YouTube. Retrieved August 29, 2011.
  6. (en) « U.S. Senate: Legislation & Records Home > Votes > Roll Call Vote », sur Senate.gov (consulté le 23 fév. 2012)
  7. (en) « Senate Vote 281 - Repeals ‘Don't Ask, Don't Tell' », sur The New York Times
  8. (en) « U.S. Senate: Legislation & Records Home > Votes > Roll Call Vote », Senate.gov (consulté le February 23, 2012)
  9. (en) Carrie Mihalchik, « Most Liberal Members of Congress », National Journal,‎ February 28, 2011 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]