Charly Gaul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charly Gaul
Image illustrative de l'article Charly Gaul
Charly Gaul en 1998
Informations
Nom Gaul
Prénom Charly
Surnom L'Ange de la Montagne[1]
Date de naissance 8 décembre 1932
Date de décès 6 décembre 2005 (à 72 ans)
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Spécialité grimpeur
Équipe professionnelle
04.1953-1954
1955
1956-1958
1959-60
1961-62
1963
1965
Terrot-Hutchinson
Magnat-Debon
Faema-Guerra
Emi
Gazzola
Peugeot-BP
Lamot-Libertas
Principales victoires
Championnats nationaux

MaillotLuxemburgo.PNG Champion du Luxembourg sur route 1956, 1957, 1959, 1960, 1961 et 1962
MaillotLuxemburgo.PNG Champion du Luxembourg de cyclo-cross 1954 et 1962
3 grands tours
Jersey yellow.svg Tour de France 1958
Jersey pink.svg Tour d'Italie 1956 et 1959
3 maillots distinctifs sur un grand tour
Classements de la montagne
Mountains.svg Tour de France 1955 et 1956
Mountains.svg Tour d'Italie 1959
21 étapes de grands tours
Tour de France (10 étapes)
Tour d'Italie (11 étapes)
Courses par étapes dont :

Tour de Luxembourg 1956, 1959 et 1961

Charly Gaul, né le 8 décembre 1932 à Pfaffenthal (Luxembourg) et mort le 6 décembre 2005 à Luxembourg, est un coureur cycliste luxembourgeois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé le Grimpeur ailé, l'Ange de la montagne, il est reconnu pour avoir été un des plus grands grimpeurs du siècle. Il appréciait particulièrement les mauvaises conditions météorologiques, dans lesquelles il parvenait à creuser des écarts gigantesques et à bouleverser le classement général des tours d'Italie ou de France. Son lieutenant était Marcel Ernzer.

Il passe professionnel en mai 1953 chez Terrot. Il dispute sa dernière saison professionnelle en 1965.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France

  • 1953 : abandon (6e étape)
  • 1954 : abandon (12e étape)
  • 1955 : 3e du classement général, vainqueur de deux étapes et Mountains.svg du classement du meilleur grimpeur
  • 1956 : 13e du classement général, vainqueur de deux étapes et Mountains.svg du classement du meilleur grimpeur
  • 1957 : abandon (2e étape)
  • 1958 : Jersey yellow.svg 1er du classement général, vainqueur de quatre étapes
  • 1959 : 12e du classement général et vainqueur d'une étape
  • 1961 : 3e du classement général et vainqueur d'une étape
  • 1962 : 9e du classement général
  • 1963 : abandon (16e étape)

Tour d'Italie

  • 1956 : Jersey pink.svg 1er du classement général et vainqueur de trois étapes
  • 1957 : 4e du classement général et vainqueur de deux étapes
  • 1958 : 3e du classement général et vainqueur d'une étape
  • 1959 : Jersey pink.svg 1er du classement général, Mountains.svg du classement du meilleur grimpeur et de trois étapes
  • 1960 : 3e du classement général et vainqueur d'une étape
  • 1961 : 4e du classement général et vainqueur d'une étape
  • 1962 : abandon

Tour d'Espagne

Distinctions[modifier | modifier le code]

Dopage[modifier | modifier le code]

Une conversation rapportée par Miroir Sprint du 10 juillet 1961 effectuée par le journaliste Jacques Périllat rapporte :
« - Dans ce Tour 1961 (...) je suis hélas obligé d'avaler des pilules pour suivre les autres. Un jour ou l'autre je paierai l'addition...
- Des pilules ? Mais tout le monde en prend !
- C'est vrai, tout le monde en prend des pilules, mais tout le monde... n'en prend pas autant que moi ! »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charly Gaul, l'Ange de la Montagne sur velo101.com
  2. Lors de l'édition 1956 du Giro, deux trophées étaient mis en jeu : le Trofeo Appennini gagné par Federico Bahamontes, et le Trofeo Dolomiti remporté par Charly Gaul.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :