Luis Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herrera.
Herrera Herrera est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Herrera ; le second, maternel, souvent omis, est Herrera.
Luis Alberto Herrera Herrera
Image illustrative de l'article Luis Herrera
Luis Herrera en 2009 (Fusagasugá, Colombie)
Informations
Nom Luis Alberto Herrera Herrera
Date de naissance 4 mai 1961 (53 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe amateur
1984 Colombie-Piles Varta
Équipe professionnelle
1985-1990
1991-1992
Café de Colombia
Ryalcao-Postobón
Principales victoires
1 Grand Tour

Jersey yellow.svg Tour d'Espagne 1987
5 classements annexes de Grand Tour
Classements de la montagne
Jersey polkadot.svg Tour de France 1985 et 1987
Jersey red.svg Tour d'Espagne 1987 et Jersey green.svg 1991
Jersey green.svg Tour d'Italie 1989
8 étapes dans les grands tours
Tour de France (3 étapes)
Tour d'Espagne (2 étapes)
Tour d'Italie (3 étapes)
11 courses par étapes:

Dauphiné Libéré 1988 et 1991
Clásico RCN 1982,1983,1984 et 1986
Tour de Colombie 1984,1985,1986 et 1988
Tour d'Aragon 1992

Luis Alberto Herrera Herrera, né le 4 mai 1961 à Fusagasugá, est un coureur cycliste colombien, professionnel de 1985 à 1992. Il remporte une trentaine de victoires. Dans le monde hispanophone, on le surnomme « El Jardinerito de Fusagasugá » (le petit jardinier de Fusagasugá) alors qu'en France, on l'appelle plus simplement « Lucho ». Herrera est un pionnier du cyclisme colombien en Europe.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Il est découvert en Europe, lors du Tour de l'Avenir 1981, qu'il dispute avec sa sélection nationale. Il s'y distingue en remportant une étape et en finissant quatrième du classement général final, à 20 ans[1]. Il obtient ses meilleurs résultats à la fin des années 1980. Grâce à son gabarit de poids plume (57 kilogrammes), il est un excellent grimpeur, comme le prouvent ses victoires dans les classements du meilleur grimpeur des trois grands Tours (le premier à réaliser cette performance depuis les années 1950 et Federico Bahamontes). En plus, il gagne plusieurs étapes et de nombreuses places d'honneur aux classements généraux.

Il est le premier coureur colombien à gagner l'un des trois grands Tours, en remportant le Tour d'Espagne. Sa victoire la plus importante, il l'obtient sur cette Vuelta 1987, avec sa première place au classement général final (64 secondes d'avance sur le second, Reimund Dietzen), s'accompagnant d'une victoire d'étape et du classement du meilleur grimpeur.

Cependant, Herrera brille aussi d'une lumière particulière sur le Tour de France, course qu'il termine trois fois dans les dix premiers (septième en 1985, cinquième en 1987 et sixième en 1988), gagnant également les classements du meilleur grimpeur en 1985 et 1987. En outre, il termine huitième du Giro 1992.

Mais ses victoires les plus marquantes sont sans doute deux de ses étapes gagnées dans le Tour de France. La première, quand en 1984, il gagne sa première étape du Tour (la première également pour un coureur cycliste colombien) en haut de l'Alpe d'Huez, laissant derrière lui Bernard Hinault et Laurent Fignon, après une lutte intense. C'est la première fois qu'un coureur cycliste « amateur » gagne une étape du Tour. La seconde, c'est sa victoire à Saint-Étienne, l'année suivante, le visage ensanglanté, après avoir glissé dans la descente du col de la Croix de Chaubouret.

Une autre image mémorable reste dans les mémoires, lorsque dans le Tour 1985, lors de la douzième étape vers Lans-en-Vercors, il laisse la victoire d'étape à son coéquipier Fabio Parra (réalisant le seul doublé colombien lors d'arrivées d'étape sur le Tour). Exploit réalisé le lendemain de sa victoire à Morzine-Avoriaz.

La dernière course disputée par Luis Herrera est la Clásico RCN en 1992.

Équipes[modifier | modifier le code]

Source : Équipes sur memoire-du-cyclisme.eu

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

7 participations.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

6 participations.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations.

  • 1989 : 18e du classement général, Jersey green.svg vainqueur du Classement de la montagne et des 13e et 18e étapes
  • 1992 : 8e du classement général et vainqueur de la 9e étape

Résultats sur les championnats du monde[modifier | modifier le code]

2 participations.

Faits divers[modifier | modifier le code]

En mars 2000, il fut enlevé par des hommes cagoulés et relâché le soir même par les FARC[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 67 », sur www.letour.fr (consulté le 6 janvier 2010)
  2. a, b, c et d (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finaux du Clásico RCN dans les années 80 », sur www.clasicorcn.com.co (consulté le 14 août 2010)
  3. « Guide historique du Tour de l'Avenir, p. 68 », sur www.letour.fr (consulté le 14 décembre 2009)
  4. (es) « Le Tour de Colombie 1984 », sur pedalear.arredemo.org (consulté le 9 novembre 2012)
  5. (es) « Le Tour de Colombie 1985 », sur pedalear.arredemo.org (consulté le 9 novembre 2012)
  6. (es) « Le Tour de Colombie 1986 », sur pedalear.arredemo.org (consulté le 9 novembre 2012)
  7. a et b « Le palmarès du coureur lors des Critériums du Dauphiné Libéré », sur criterium.ledauphine.com (consulté le 15 avril 2009)
  8. (es) « Le Tour de Colombie 1988 », sur pedalear.arredemo.org (consulté le 9 novembre 2012)
  9. « Le podium de la 6ème étape du Tour de Catalogne 1991 », sur www.siteducyclisme.net (consulté le 9 novembre 2012)
  10. (nl) « Le Tour d'Aragon 1992 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 15 avril 2009)
  11. Luis Herrera, victorieux à l'Alpe-d'Huez, L'Équipe Magazine n° 1306 du 14/07/2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :