Daniel Mangeas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Mangeas

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Daniel Mangeas en 2013.

Naissance 10 avril 1949 (65 ans)
Mortain (Manche)
Nationalité Française
Pays de résidence France
Profession Speaker de courses cyclistes
(notamment du Tour de France jusqu'en 2014)

Daniel Mangeas, né le 10 avril 1949 à Mortain dans la Manche, est un commentateur sportif spécialisé dans les courses cyclistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aîné de la fratrie, de parents ouvriers, il obtient son certificat d'études primaires en 1963. Souhaitant devenir journaliste, l'aîné « doit travailler » et devient boulanger pendant dix ans[1]. Il commente sa première course en 1965 à l'âge de 16 ans pour une course cycliste locale dans son village Saint-Martin-de-Landelles[2]. Il est repéré dans cette fonction de commentateur par Albert Bouvet, directeur adjoint du Tour de France qui passe alors souvent par Saint-Martin pour préparer le Grand Prix des Nations. Ce dernier lui propose de venir travailler sur le Tour en 1974 en tant que speaker-adjoint dans la Chevrolet sonorisée qui précède les coureurs et pour commenter les départs des contres-la-montre. Lors de ce tour de France 1974, le speaker principal Pierre Shori tombe en panne de voiture, il est alors appelé à le remplacer au pied levé et à commenter l'arrivée de la 16e étape La Seu d'Urgell - Pla d'Adet[3]. En 1976, il devient le speaker animateur officiel lorsque Shori part à la retraite, officiant au départ pour présenter chacun des coureurs et à l’arrivée de l’étape dont il commente les 50 derniers kilomètres[4]. Sa voix légèrement éraillée est devenue indissociable de celle du tour.

Il officie également en tant que speaker sur de nombreuses courses et critériums du territoire français ainsi qu'à l'étranger (ex : Belgique avec les classiques ardennaises, Tour du Gabon, Six jours de Grenoble, Critérium du Dauphiné, Route du Sud...). Son frère Hervé Mangeas pratique le même métier et est speaker info public sur le tour de France[5].

Il enregistre un duo avec Michel Pruvot intitulé La Chanson du tour en 2013 à l'occasion de la centième édition du Tour de France [6].

Connu comme "l'encyclopédie vivante de la caravane" pour sa connaissance approfondie du palmarès de chaque coureur grâce à un petit carnet[7], il a également créé la Polynormande[8].

À la fin de l'année 2014, Mangeas arrête sa fonction sur le Tour de France et les autres courses organisées par ASO[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adrien Planchon, « Daniel Mangeas, la passion comme itinéraire de vie », sur ouest-france.fr,‎ 30 juin 2011
  2. Arnaud Hermant, « Daniel Mangeas va parler dans son village », sur leparisien.fr,‎ 14 juillet 2002
  3. Thierry Lambert, « Daniel Mangeas », sur cyclismactu.net,‎ 21 juillet 2010
  4. « Daniel Mangeas, des vélos dans la voix », Reflets n°62, juin-juillet 2007, Conseil régional de Basse-Normandie
  5. « Cyclisme : Un Mangeas peut en cacher un autre », sur ouest-france.fr,‎ 23 juillet 2010
  6. http://fr.news.yahoo.com/tour-france-2013-chanson-tour-michel-pruvot-fait-181400457.html%7Créférencé le 20 juillet 2013
  7. Jacques Culot, « Le tour de France des métiers. Daniel Mangeas l'encyclopédie vivante de la caravane », sur lesoir.be,‎ 10 juillet 1996
  8. Valentin Jacquemet, « Daniel Mangeas, plus qu’une voix, un symbole du cyclisme », sur nouvelobs.com,‎ 29 octobre 2011
  9. Fabrice Rigobert, « Daniel Mangeas, la voix du Tour de France, tire sa révérence », sur franceinfo.fr,‎ 18 mars 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :