Michele Scarponi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michele Scarponi
Image illustrative de l'article Michele Scarponi
Michele Scarponi durant le Tour d'Italie 2012
Informations
Nom Michele Scarponi
Date de naissance 25 septembre 1979 (35 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipe actuelle Astana
Spécialité Grimpeur
Équipe amateur
1998-2000
2001
Zalf Euromobil Fior
Site-Frezza-Safi-Mattiuzzo
Équipe professionnelle
2002
2003
2004
01.2005-05.2006[n 1]
05.2006-06.2006[n 2]
06.2006-07.2006[n 3]
07.2006-12.2006[n 4]
01.2007-04.2007[n 5]
08.2008-12.2009[n 6]
2010
2011-2012
2013
2014-
Acqua & Sapone-Cantina Tollo
Domina Vacanze-Elitron
Domina Vacanze
Liberty Seguros-Würth
Würth
Astana-Würth
Astana
Acqua & Sapone-Caffè Mokambo
Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli
Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni
Lampre-ISD
Lampre-Merida
Astana
Principales victoires
1 grand tour

Maillot rose Tour d'Italie 2011
1 classement annexe de grand tour
Maillot rouge Classement par points du Tour d'Italie 2011
6 courses par étapes dont :
Tirreno-Adriatico 2009
Tour de Catalogne 2011
3 étapes de grands tours

Tour d'Italie (3 étapes)

Michele Scarponi (né le 25 septembre 1979 à Jesi, dans la province d'Ancône dans la région des Marches) est un coureur cycliste italien. Professionnel depuis 2002, qui a couru de 2011 pour l'équipe Lampre-ISD devenue Lampre-Merida en 2013. Il est actuellement membre de l'équipe Astana. Il a remporté a posteriori le Tour d'Italie 2011 à la suite du déclassement pour dopage d'Alberto Contador. Il a été suspendu deux ans de 2006 à 2008 après avoir avoué s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Eufemiano Fuentes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et carrière amateur[modifier | modifier le code]

En 2001, Michele Scarponi participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la huitième place du contre-la-montre des moins de 23 ans[1].

2002 : Débuts professionnels et premier Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Michele Scarponi passe professionnel en 2002 dans l'équipe Acqua & Sapone-Cantina Tollo. Très prometteur, il remporte au cours de sa première année professionnelle une étape de la Semaine cycliste lombarde et termine 18e du Tour d'Italie pour sa première participation.

2003-2004 : Leader sur les grands tours chez Domina Vacanze[modifier | modifier le code]

En 2003 et 2004, au sein de l'équipe Domina Vacanze-Elitron devenue par la suite Domina Vacanze, Scarponi se révèle au plus haut niveau sur tous les terrains. Sur les courses par étapes, il remporte une étape du Tour des Abruzzes 2003, puis s'impose en 2004 sur la Semaine cycliste lombarde, dont il remporte deux étapes, et la Course de la Paix, dont il remporte une étape. Il obtient également diverses places d'honneur sur la Semaine internationale Coppi et Bartali (3e et vainqueur d'étape) et sur le Tour d'Autriche, la même année (2e). Sur les grands tours, il termine 16e du Tour d'Italie 2003 et 13e du Tour d'Espagne 2003. Enfin, sur les classiques wallonnes, il termine notamment 4e de Liège Bastogne-Liège et 7e en 2004, 4e de la Flèche wallonne et 7e de l'Amstel Gold Race.

2005-2006 : Équipier de Heras chez Liberty Seguros-Würth, affaire Puerto[modifier | modifier le code]

En 2005, il quitte la Domina Vacanze pour l'équipe espagnole Liberty Seguros-Würth. Décevant, il termine tout de même 11e du Tour d'Espagne. À l'été 2006, il est suspecté de dopage dans l'Affaire Puerto, subit la dissolution de la Liberty Seguros-Würth et rejoint en 2007 l'équipe Acqua & Sapone-Caffè Mokambo.

Après un bon début d'année, marqué par une victoire sur la Semaine internationale Coppi et Bartali, une deuxième place au Tour du Trentin et une 9e place sur Tirreno-Adriatico, il avoue au mois de mai s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes, peu après qu'Ivan Basso en a fait de même[2]. Il est suspendu 18 mois par le Comité olympique italien. Le Tribunal arbitral du sport a porté cette suspension à 2 ans, mais a pris en compte les périodes d'inactivité de fait du coureur en 2006 et 2007, réduisant la période réelle de suspension à 13 mois[3]. Cette période a pris fin le 1er août 2008.

Fin 2008-2010 : Retour de suspension chez Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli[modifier | modifier le code]

À cette date, Scarponi s'engage dans l'équipe Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli. Il réussit un retour remarqué en remportant la sixième étape et le classement général de Tirreno-Adriatico 2009, sa première victoire de ce niveau.

En 2010, il rate de peu le doublé en terminant deuxième du Tirreno-Adriatico, remporté par Stefano Garzelli dans la même seconde et réalise un très bon Tour d'Italie, remportant la montagneuse 19e étape, et finissant quatrième du classement général, à treize secondes du troisième Vincenzo Nibali.

En août 2010, son transfert dans l'équipe Lampre-ISD pour la saison 2011 est annoncé. Il signe un contrat de deux ans avec cette formation[4]. Le 16 octobre 2010, il termine deuxième du Tour de Lombardie 2010 disputé dans le froid, le brouillard et la pluie, derrière Philippe Gilbert.

2011 : Victoire sur Tour d'Italie chez Lampre[modifier | modifier le code]

Michele Scarponi sur le Tour d'Italie 2012

En 2011, il est membre de l'équipe Lampre-ISD. Il se classe deuxième du Tour d'Italie, derrière Alberto Contador. Celui-ci est déclassé en février 2012 par le Tribunal arbitral du sport pour un contrôle antidopage positif lors du Tour de France 2010[5],[6], permettant à Scarponi de remporter son premier grand tour[7],[8] ainsi que le classement par points de ce tour.

En décembre 2012, le tribunal du Comité national olympique italien (CONI) annonce une condamnation à une suspension de trois mois de Scarponi ainsi que 10 000 euros d'amende pour avoir travaillé avec le médecin italien Michele Ferrari, ce que le CONI a interdit aux sportifs italiens en raisons de l'implication du médecin dans plusieurs affaires de dopage. La suspension débute au 1er octobre 2012[9].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

10 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014
UCI World Tour 137e[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2005 au 24 mai 2006
  2. Du 25 mai 2006 au 21 juin 2006
  3. Du 22 juin 2006 au 3 juillet 2006
  4. Du 4 juillet 2006 au 31 décembre 2006
  5. Du 1er janvier 2007 au 30 avril 2007
  6. Du 1er août 2008 au 31 décembre 2009

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pate wins Espoirs world title », sur cyclingnews.com,‎ 9 octobre 2001 (consulté le 30 juin 2011)
  2. « Après Basso, Scarponi avoue », L'Équipe, 8 mai 2007.
  3. (en) Scarponi ban shortened after CAS ruling, Cyclingnews.com, 27 mars 2008.
  4. (en) « Lampre announce Scarponi as 2011 stage race leader », sur cyclingnews.com (consulté le 1er août 2010)
  5. (en) « Sentence arbitrale du TAS » [PDF], sur tas-cas.org,‎ 6 février 2012 (consulté le 9 février 2012)
  6. « Commuiqué de presse du TAS » [PDF], sur tas-cas.org,‎ 6 février 2012 (consulté le 9 février 2012)
  7. a et b Initialement 2e, il est reclassé vainqueur après le déclassement d'Alberto Contador en février 2012 conféré Équipe cycliste Saxo Bank-Tinkoff Bank#2012 Team Saxo Bank puis Team Saxo Bank-Tinkoff Bank.
  8. « Giro d'Italia (ITA/UWT) 07 May-29 May 2011 - General classification: Venaria Reale - Milan », sur uci.infostradasports.com (consulté le 23 février 2012)
  9. « Scarponi suspendu 3 mois pour avoir fréquenté Ferrari », sur 7sur7.be,‎ 12 décembre 2012
  10. Alberto Contador, initialement vainqueur de la troisième étape et du classement général du Tour de Catalogne, a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport conféré Équipe cycliste Saxo Bank-Tinkoff Bank#2012 Team Saxo Bank puis Team Saxo Bank-Tinkoff Bank. Scarponi, initialement deuxième de ces courses, est déclaré vainqueur.
  11. L'épreuve est commune au Trophée Melinda
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 16 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :