Thierry Claveyrolat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry Claveyrolat
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Claveyrolat
Prénom Thierry
Surnom l'Aigle de Vizille
la Clavette
Date de naissance 31 mars 1959
Date de décès 7 septembre 1999 (à 40 ans)
Pays Drapeau de la France France
Spécialité Grimpeur
Équipe professionnelle
1983
1984
1985
1986-1991
1992
1993-1994
U.C. Pélussin
Système U
La Redoute
R.M.O.
Z
Gan
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour

Maillot à pois Meilleur grimpeur du Tour de France 1990
2 étapes de grand tour

Tour de France (2 étapes)

Thierry Claveyrolat, né le 31 mars 1959 à La Tronche et mort le 7 septembre 1999 à Notre-Dame-de-Mésage était un coureur cycliste français, parfois surnommé l'« Aigle de Vizille ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Claveyrolat devient professionnel en 1983 et le reste jusqu'en 1994[1].

Il est vainqueur du Grand Prix de la montagne du Tour de France 1990[2]. Il gagne deux étapes sur le Tour en 1990 et 1991[2]. Sur le Tour de France 1986, il obtient son meilleur résultat, finissant 17e[3]. En 1989, Claveyrolat, sélectionné pour le championnat du monde sur route disputé en France à Chambéry, figure un temps en tête de la course avant d'être rejoint à un tour de la fin par plusieurs coureurs. Il termine cinquième d'une course gagnée par Greg LeMond[2].

Très bon coureur sur le Critérium du Dauphiné libéré, il y remporte 5 étapes, 5 fois le classement de la montagne, 3 fois le classement par points et termine 2e du classement général en 1990[4].

Durant sa carrière, Claveyrolat est surnommé l'« Aigle de Vizille »[2]. En 1990, Claveyrolat, en compagnie de 14 autres coureurs, comparait devant le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre d'un trafic d'amphétamines lors des Six jours de Bercy 1986. Il y nie toute absorption de ce produit et n'est pas condamné à l'issue de ce procès[2].

Claveyrolat, à l'issue de sa carrière, ouvre un café à Vizille[2]. Il se suicide en 1999 à son domicile, affecté par un accident de la route dont il était responsable quelques semaines plus tôt et qui avait fait quatre blessés[2],[5].

Équipes[1][modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultat année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

9 participations[3].

  • 1985 : 29e du classement général.
  • 1986 : 17e du classement général.
  • 1987 : abandon (19e étape).
  • 1988 : 23e du classement général.
  • 1989 : abandon (9e étape).
  • 1990 : 21e du classement général, vainqueur du Jersey polkadot.svg du classement de la montagne et de la 10e étape.
  • 1991 : 27e du classement général, vainqueur de la 18e étape.
  • 1992 : 33e du classement général.
  • 1993 : 28e du classement général.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations.

  • 1989 : 65e du classement général.
  • 1991 : non partant (12e étape).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ses différentes équipes professionnelles », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 4 juin 2009)
  2. a, b, c, d, e, f et g Stéphane Mandard, « Maillot noir (4/10) : l'Aigle de Vizille foudroyé », sur lemonde.fr, Le Monde,‎ 5 juillet 2013
  3. a et b « Les coureurs en vue », sur www.ledicodutour.com (consulté le 4 juin 2009)
  4. « Le palmarès du coureur lors des Critériums du Dauphiné Libéré », sur criterium.ledauphine.com (consulté le 4 juin 2009)
  5. Suicide du grimpeur Thierry Claveyrolat dans Libération du 8 septembre 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]