Pedro Delgado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delgado.
Delgado Robledo est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Delgado ; le second, maternel, souvent omis, est Robledo.
Pedro Delgado
Image illustrative de l'article Pedro Delgado
Pédro Delgado au Tour de France 1993
Informations
Nom Pedro Delgado
Date de naissance 15 avril 1960 (54 ans)
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Équipes professionnelles
1982-1984
1985
1986-1987
1988-1989
1990-1994
Reynolds
Seat
PDM
Reynolds
Banesto
Principales victoires
3 grands tours
Jersey yellow.svg Tour de France 1988
Jersey yellow.svg Tour d'Espagne 1985 et 1989
9 étapes sur les grands tours
Tour de France (4 étapes)
Tour d'Espagne (5 étapes)
Pedro Delgado lors du Tour d'Espagne 2004

Pedro Delgado Robledo (né le 15 avril 1960 à Ségovie) est un cycliste espagnol. Professionnel de 1982 à 1994, il a notamment remporté le Tour de France 1988 et deux Tours d'Espagne (en 1985 et 1989). Il est le détenteur avec Gino Bartali et Felice Gimondi du plus grand nombre de grands tours terminés parmi les dix premiers (18) et seul détenteur du plus grand nombre de Tours d'Espagne terminés dans les dix premiers (9).

Biographie[modifier | modifier le code]

Professionnel en 1982, Pedro Delgado se révèle sur le Tour de France 1983 où il prouve ses qualités de grimpeur au côté de son coéquipier Ángel Arroyo. Deux ans plus tard, il remporte le Tour d'Espagne en résistant à une offensive de l'Écossais Robert Millar à la veille de l'arrivée et ce à l'aide d'une coalition ibérique (cf Tour d'Espagne 1985).

Passé chez PDM en 1986, il doit abandonner le Tour où il joue une place sur le podium à cause du décès de sa mère. En 1987, il s'incline à la Vuelta (4e) avant de disputer la victoire dans le Tour de France. Au terme d'une course longue (25 étapes) et éprouvante, il ne s'incline que pour 40 secondes face à l'Irlandais Stephen Roche dans le contre-la-montre du Futuroscope l'avant-dernier jour.

Il retrouve l'Espagne et la formation Reynolds en 1988 et remporte le Tour de France préparé sur le Giro (7e).

Il va gagner une seconde Vuelta en 1989 en résistant, à l'instar de 1985, à son adversaire direct Fabio Parra l'avant-dernier jour. Au Tour de France, il se présente, vêtu du maillot jaune de vainqueur sortant, avec un retard de 2 minutes et 47 secondes sur la rampe de lancement du prologue. Défaillant dans le contre-la-montre par équipes, il termine la deuxième journée de course à 7 minutes et 22 secondes de Laurent Fignon, l'autre favori, au classement général. Il réduit ensuite l'écart, notamment dans les Pyrénées où en deux étapes, il reprend 4 minutes à LeMond et Fignon. Il termine troisième à Paris.

En 1990, il termine deuxième de la Vuelta et quatrième du Tour. Malade, il reporte ses ambitions sur 1991.

Tandis que Miguel Indurain, s'affirme au sein de l'équipe, Delgado est relégué à un rôle d'équipier. Il s'accommode de ce statut 4 saisons durant et met un terme à sa carrière en 1994, après avoir obtenu un cinquième podium à la Vuelta où 2 ans plus tôt, il signa sa dernière victoire en ligne, sur les hauteurs des lacs de Covadonga.

Mésaventures sur le Tour de France[modifier | modifier le code]

En 1989, Pedro Delgado prend le départ du prologue avec 2'40" de retard sur l'horaire officiel. Il n'arrivera jamais à combler ce retard, et termine finalement 3e du Tour, derrière Greg LeMond et Laurent Fignon. Estimant le Tour déjà perdu, il courra dans l'ombre à la recherche du temps perdu. Il aurait terminé le Tour à 56 secondes du vainqueur s'il avait entamé le prologue à temps.

Dopage[modifier | modifier le code]

En 1988, à cinq jours de l'arrivée sur Paris, alors qu'il était leader du Tour de France, il est contrôlé positif au probénécide (un produit masquant permettant de dissimuler la prise d'anabolisants). Il se trouve alors que le produit incriminé est bien interdit par le CIO, mais pas encore inscrit sur la liste de l'UCI (Union cycliste internationale). Il parvient à ne pas être exclu et remporte le Tour.

Consultant pour TVE[modifier | modifier le code]

Depuis 1994, Pedro Delgado commente les grands Tours cyclistes sur la chaîne de télévision publique TVE.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

11 participations

  • 1983 : 15e
  • 1984 : non-partant (20e étape)
  • 1985 : 6e, vainqueur de la 17e étape
  • 1986 : abandon (18e étape), vainqueur de la 12e étape
  • 1987 : 2e, vainqueur de la 19e étape, maillot jaune pendant 4 jours
  • 1988 : Jersey yellow.svg Vainqueur du classement général, vainqueur de la 13e étape, maillot jaune pendant 11 jours
  • 1989 : 3e
  • 1990 : 4e
  • 1991 : 9e, Jersey yellow number.svg vainqueur du classement par équipes
  • 1992 : 6e
  • 1993 : 9e

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

11 participations

  • 1982 : 29e
  • 1983 : 15e
  • 1984 : 4e
  • 1985 : Jersey yellow.svg Vainqueur du classement général, vainqueur de la 6e étape, maillot or pendant 2 jours
  • 1986 : 10e
  • 1987 : 4e
  • 1989 : Jersey yellow.svg Vainqueur du classement général, vainqueur des 12e, 15e et 20e étape, maillot or pendant 7 jours
  • 1990 : 2e
  • 1992 : 3e, vainqueur de la 14e étape
  • 1993 : 6e
  • 1994 : 3e, Jersey yellow number.svg vainqueur du classement par équipes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :