Christian Laborde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Christian Laborde (guitariste)

Christian Laborde

Activités écrivain
Naissance 27 janvier 1955
Aureilhan
Langue d'écriture français
Genres roman, récit, poésie, chroniques, pamphlet
Distinctions a reçu, en 2010, des mains de Bernard Hinault, la Médaille du Tour de France pour ses livres consacrés à la Grande Boucle

Christian Laborde, né en 1955 à Aureilhan dans les Hautes-Pyrénées, est un écrivain, poète, chroniqueur et pamphlétaire français.

« Christian Laborde est mon frère de race mentale. C’est un poète, c’est-à-dire un homme qui parle une langue de couleurs à délivrer les grands baisers de l’âme. [1]» — Claude Nougaro.

L’œuvre[modifier | modifier le code]

L’Os de Dionysos et les censeurs[modifier | modifier le code]

Christian Laborde est célèbre pour avoir subi la dernière censure littéraire en France. En 1987, son roman L'Os de Dionysos est interdit pour

« … trouble illicite, incitation au désordre et à la moquerie, pornographie et danger pour la jeunesse en pleine formation physique et morale »

— jugement du 12 mars 1987 du tribunal de grande instance de Tarbes[2]

et

« blasphème, lubricité, provocation, paganisme, […] et contenu incompatible avec le projet éducatif d'une école vouée au rayonnement de la parole du Christ »

— arrêt du 30 avril 1987 de la cour d’appel de Pau[2].

Le jugement de Tarbes cassé par la Cour de cassation, L'Os de Dionysos sera réédité en 1989 et deviendra un roman culte.

L'Idiot, l'ours et Nougaro[modifier | modifier le code]

Il a collaboré à L'Idiot international de Jean-Edern Hallier, journal dans lequel il tirait "sur tout ce qui ne bouge pas". C'est dans l'Idiot International qu'il a pris la défense de l'ours des Pyrénées, le dernier fauve d'Europe. Mais, s'il aime l'ours, les paysages et le vent, Christian Laborde déteste les « ismes » : régionalisme, occitanisme… Il cite volontiers Miguel Torga : « L’universel, c'est le local moins les murs ». Ami de Claude Nougaro, il a consacré quatre livres à l'auteur de "Locomotive d'or".

"Le maillot jaune de la page blanche"[modifier | modifier le code]

C'est dans la cuisine de son enfance, à Aureilhan, que Christian Laborde a découvert l'épopée du Tour de France. L'hiver, dans la cuisine, son père lui parlait de Charly Gaul et l'été, toute la famille allait applaudir Anquetil et Poulidor dans les Pyrénées. CHristian Laborde a consacré plusieurs livres aux héros du Tour, écrivant aussi bien sur les champions du passé - L'ange qui aimait la pluie, Charly Gaul - que sur les Géants d'aujourd'hui: Le Roi Miguel ouvrage racontant les exploits de Miguel Indurain, ou Champion, hymne à la pédalée de Lance Armstrong Christian Laborde est l'auteur, chez Plon, du Dictionnaire amoureux du Tour de France

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

  • Claude Nougaro, l'homme aux semelles de swing, préface de Kenneth White, percussions graphiques de Claude Nougaro, menteries biographiques, éd. Privat, 1984 (1re éd.), grand prix de littérature musicale de l'académie Charles Cros ; éd. Régine Deforges, 1992
  • Les Soleils de Bernard Lubat, ill. de Frans Masereel, éd. Eché, 1987 (1re éd.) (ISBN 2-86513-062-2) ; éd. Princi Négué, 1996
  • L'Os de Dionysos, roman, éd. Eché, 1987 (1re éd.) ; éd. Régine Deforges, 1989 (ISBN 2-905538-43-0) ; éd. Le Livre de poche, 1991 ; éd. Pauvert, 1999
  • Congo, poèmes, éd. d'Utovie, 1987
  • Lana Song, poème, éd. La Barbacane, 1988
  • Nougaro la voix royale, éd. Hidalgo, 1989
  • Aquarium, éd. Régine Deforges, 1990 (ISBN 2-905538-54-6)
  • L'Archipel de Bird, roman, éd. Régine Deforges, 1991 (ISBN 2-905538-79-1)
  • Danse avec les ours, pamphlet, éd. Régine Deforges, coll. « Coup de gueule », 1992
  • Pyrène et les vélos, éd. Les Belles Lettres, Paris, 1993 (ISBN 2-251-44008-9)
  • L'ange qui aimait la pluie, éd. Albin Michel, Paris, 1994 (ISBN 2-226-06977-1)
  • Le Roi Miguel, éd. Stock, 1995 (ISBN 2-234-04544-4)
  • Indianoak,roman, éd. Albin Michel, 1995 (ISBN 2-226-07849-5)
  • La Corde à linge, roman, éd. Albin Michel, 1997 (ISBN 2-226-08926-8)
  • Duel sur le volcan, éd. Albin Michel, 1998
  • Flammes, éd. Fayard, 1999 (ISBN 2-213-60439-8)
  • Le petit livre jaune, éd. Mazarine, 2000
  • Gargantaur, roman, éd. Fayard, 2001
  • Collector, éd. Bartillat, 2002 (ISBN 2-84100-283-7)
  • Soror, roman, éd. Arthème Fayard, 2003 (ISBN 2-312-61637-X[à vérifier : ISBN invalide])
  • Fenêtre sur Tour, éd. éd. Bartillat, 2004
  • Mon seul chanteur de blues, récit, éd. de La Martinière, 2005 (ISBN 2-84675-168-4)
  • Percolenteur, éd. du Panama, 2005
  • Champion, éd. Plon, 2006
  • Pension Karlipah, roman, éd. Plon jeunesse, 2007
  • Dictionnaire amoureux du Tour de France, ill. d'Alain Bouldouyre, éd. Plon, 2007 (ISBN 978-2-259-20433-0)
  • Chicken, récit, éd. Gascogne, 2007
  • Renaud, briographie, éd. Flammarion, 2008
  • Corrida, basta !, pamphlet, éd. Robert Laffont, 2009
  • Le Tour de France dans les Pyrénées, éd. Le Cherche-midi
  • Le soleil m'a oublié, roman, éd. Robert Laffont, 2010
  • Diane et autres stories en short, nouvelles, éd. Robert Laffont, 2012
  • Tour de France, nostalgie, éd. Hors-Collection, 2012, Prix Louis Nucéra 2013
  • Claude Nougaro, le parcours du cœur battant, éd. hors-Collection, 2014

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • Je chante donc je suis !, préface de Christian Laborde, dessins de Claude Nougaro, livre accompagnant « L'Intégrale studio », compilation de 13 CD de Claude Nougaro, éd. Universal, 2005
  • "Boris Vian, l'enchanteur", N°10 de la revue "l'Atelier du roman", 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’Os de Dyonisoséd. Régine Deforges, 1989 (ISBN 2-905538-43-0), 4e de couverture.
  2. a et b L'Os de Dionysos