Tour de France 1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour de France 1994
Le Parcours du 1994 Tour de France
Le Parcours du 1994 Tour de France
Généralités
Édition 81e
Date 2 au 24 juillet 1994
Étapes 22
Distance 3 978 km
Pays visité(s) France, Royaume-Uni
Lieu de départ Lille
Lieu d’arrivée Paris
Partants 189
Arrivants 117
Résultats
Vainqueur Drapeau : Espagne Miguel Indurain
38,381 km/h de moyenne
Meilleur grimpeur Drapeau : France Richard Virenque
Classement par points Drapeau : Ouzbékistan Djamolidine Abdoujaparov
Meilleur jeune Drapeau : Italie Marco Pantani
Meilleure équipe Drapeau : France Festina
Chronologie
Précédent Tour de France 1993 Tour de France 1995 Suivant

Le 81e Tour de France se tient du 2 juillet au 24 juillet 1994 sur 21 étapes pour 3 978 km. Le départ a lieu à Lille ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. L'Espagnol Miguel Indurain obtient la quatrième de ses cinq victoires consécutives. Il devance au classement général le Letton Piotr Ugrumov et l'Italien Marco Pantani. Le Français Richard Virenque remporte son premier Grand prix de la montagne. L'Ouzbek Djamolidine Abdoujaparov, vainqueur de deux étapes, gagne le classement par points.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le Tour revient en Angleterre vingt ans après sa première traversée de la Manche. C'est le tunnel sous la Manche qui est cette fois utilisé.

Participation[modifier | modifier le code]

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le Tour 1994 est annoncé comme celui du duel entre Miguel Indurain et Tony Rominger, les deux premiers de la précédente édition. Quelques autres coureurs sont évoqués comme pouvant jouer le classement général, principalement le Français Armand de Las Cuevas, le Danois Bjarne Riis et l'Italien Claudio Chiappucci. On attend aussi avec impatience le jeune Marco Pantani, auteur d'un formidable Giro.

Si le prologue voit Indurain et Rominger terminer deuxième et troisième, il est surtout marqué par l'exploit de l'Anglais Chris Boardman, venu de la piste, qui s'impose et parvient à rattraper Luc Leblanc, l'un des meilleurs coureurs du monde. Le lendemain, lors de la première étape, l'arrivée est le théâtre d'une terrible chute dans laquelle sont notamment impliqués Laurent Jalabert et Wilfried Nelissen. Les deux sprinters, sérieusement blessés, doivent abandonner.

Comme à son habitude, Miguel Indurain profite du premier contre-la-montre individuel pour écraser ses adversaires. Lors de la 10e étape, sur 64 km d'un parcours difficile, il repousse Tony Rominger, 2e, à deux minutes. Armand de Las Cuevas, 3e, est à plus de quatre minutes. Pour beaucoup, le Tour semble déjà joué.

Les Pyrénées viennent confirmer ce diagnostic. Tony Rominger, seul coureur à pouvoir inquiéter Indurain au général, cède rapidement, malade. De Las Cuevas résiste comme il peut, mais ce sont les Français de chez Festina qui font le spectacle. Luc Leblanc remporte la 11e étape arrivant à Hautacam, puis son équipier Richard Virenque s'impose le lendemain au sommet de Luz-Ardiden, au terme d'une chevauchée qui le propulse à la deuxième place du classement général, aux côtés de Rominger, mais à plus de huit minutes de Miguel Indurain qui gère tranquillement son avance. Comme prévu, Marco Pantani s'est montré à son avantage en montagne et a comblé une grande partie de son retard au classement général.

Après un passage par le mont Ventoux, dans lequel les leaders se neutralisent, les Alpes viennent apporter quelques modifications au classement général. Tony Rominger ayant abandonné dès la sortie des Pyrénées, Virenque et De Las Cuevas se retrouvent sur le podium avant les étapes alpines. Cependant, c'est compter sans l'état de forme du Letton Piotr Ugrumov de l'équipe Gewiss, qui remporte les 18e et 19e étapes et s'empare de la deuxième marche du podium. Marco Pantani, à l'attaque dès que la route s'élève, prend la troisième place. Richard Virenque conserve le maillot à pois, le premier d'une longue série. Miguel Indurain n'a lui jamais été mis en difficulté et il remporte tranquillement son quatrième Tour de France consécutif.

Les étapes[modifier | modifier le code]

Étape Date Villes étapes Km Type Vainqueur d'étape Leader du classement général
Prologue 2 juillet Lille 7,2 Contre-la-montre Chris Boardman
Gan, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chris Boardman
Gan, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1re étape 3 juillet Lille - Armentières 234 Djamolidine Abdoujaparov
Polti, Drapeau de l’Ouzbékistan Ouzbékistan
Chris Boardman
Gan, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2e étape 4 juillet Roubaix - Boulogne-sur-Mer 203,5 Jean-Paul van Poppel
Festina, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Chris Boardman
Gan, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
3e étape 5 juillet Calais - Coquelles 66,5 Contre-la-montre par équipes GB-MG Technogym Johan Museeuw
MG Technogym, Drapeau de la Belgique Belgique
4e étape 6 juillet Douvres - Brighton 204,5 Francisco Cabello
Kelme, Drapeau de l'Espagne Espagne
Flavio Vanzella
MG Technogym, Drapeau de l'Italie Italie
5e étape 7 juillet Portsmouth - Portsmouth 187 Nicola Minali
Gewiss-Ballan, Drapeau de l'Italie Italie
Flavio Vanzella
MG Technogym, Drapeau de l'Italie Italie
6e étape 8 juillet Cherbourg - Rennes 270,5 Gianluca Bortolami
Mapei, Drapeau de l'Italie Italie
Sean Yates
Motorola, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
7e étape 9 juillet Rennes - Futuroscope 203 Ján Svorada
Lampre-Panaria, Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Johan Museeuw
MG Technogym, Drapeau de la Belgique Belgique
8e étape 10 juillet Poitiers - Trélissac 218,5 Bo Hamburger
TVM, Drapeau du Danemark Danemark
Johan Museeuw
MG Technogym, Drapeau de la Belgique Belgique
9e étape 11 juillet Périgueux - Bergerac 64 Contre-la-montre Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
10e étape 12 juillet Bergerac - Cahors 160,5 Jacky Durand
Castorama, Drapeau de la France France
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
11e étape 13 juillet Cahors - Lourdes-Hautacam 263,5 Étape de montagne Luc Leblanc
Festina, Drapeau de la France France
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
12e étape 15 juillet Lourdes - Luz-Ardiden 204,5 Étape de montagne Richard Virenque
Festina, Drapeau de la France France
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
13e étape 16 juillet Bagnères-de-Bigorre - Albi 223 Bjarne Riis
Gewiss-Ballan, Drapeau du Danemark Danemark
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
14e étape 17 juillet Castres - Montpellier 202 Rolf Sørensen
MG Technogym, Drapeau du Danemark Danemark
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
15e étape 18 juillet Montpellier - Carpentras 231 Étape de montagne Eros Poli
Mercatone Uno-Medeghini, Drapeau de l'Italie Italie
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
16e étape 19 juillet Valréas - L'Alpe-d'Huez 224,5 Étape de montagne Roberto Conti
Lampre-Panaria, Drapeau de l'Italie Italie
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
17e étape 20 juillet Bourg-d'Oisans - Val-Thorens 149 Étape de montagne Nélson Rodríguez
ZG Mobili, Drapeau de la Colombie Colombie
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
18e étape 21 juillet Moûtiers - Cluses 174,5 Étape de montagne Piotr Ugrumov
Gewiss-Ballan, Drapeau de la Lettonie Lettonie
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
19e étape 22 juillet Cluses - Avoriaz 46,5 Contre-la-montre Piotr Ugrumov
Gewiss-Ballan, Drapeau de la Lettonie Lettonie
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
20e étape 23 juillet Morzine - Lac Saint-Point 208,5 Djamolidine Abdoujaparov
Polti, Drapeau de l’Ouzbékistan Ouzbékistan
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne
21e étape 24 juillet Disneyland Paris - Paris 175 Eddy Seigneur
Gan, Drapeau de la France France
Miguel Indurain
Banesto, Drapeau de l'Espagne Espagne

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Miguel Indurain Drapeau de l'Espagne Espagne en 103 h 38 min 38 s
2 Piotr Ugrumov Drapeau de la Lettonie Lettonie + à 5 min 39 s
3 Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie à 7 min 19 s
4 Luc Leblanc Drapeau de la France France à 10 min 03 s
5 Richard Virenque Drapeau de la France France à 10 min 10 s
6 Roberto Conti Drapeau de l'Italie Italie à 12 min 29 s
7 Alberto Elli Drapeau de l'Italie Italie à 20 min 17 s
8 Alex Zülle Drapeau de la Suisse Suisse à 20 min 35 s
9 Udo Bölts Drapeau de l'Allemagne Allemagne à 25 min 19 s
10 Vladimir Poulnikov Ukraine Ukraine à 25 min 28 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points (1–10)[1]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Djamolidine Abdoujaparov Drapeau de l’Ouzbékistan Ouzbékistan Polti 322
2 Silvio Martinello Drapeau de l'Italie Italie Mercatone Uno 273
3 Ján Svorada Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Lampre-Panaria 230
4 Gianluca Bortolami Drapeau de l'Italie Italie Mapei-Clas 188
5 Miguel Indurain Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto 132
6 Olaf Ludwig Drapeau de l'Allemagne Allemagne Telekom 122
7 Johan Museeuw Drapeau de la Belgique Belgique GB-MG 118
8 François Simon Drapeau de la France France Castorama 105
9 Luc Leblanc Drapeau de la France France Festina 103
10 Ángel Edo Drapeau de l'Espagne Espagne Kelme-Avianca 102

Prix de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du Prix du meilleur grimpeur (1–10)[1]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Richard Virenque Drapeau de la France France Festina 392
2 Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera 243
3 Piotr Ugrumov Drapeau de la Lettonie Lettonie Gewiss-Ballan 219
4 Miguel Indurain Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto 215
5 Peter De Clercq Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Vetta-Caloi 192
6 Luc Leblanc Drapeau de la France France Festina 176
7 Oscar Pellicioli Drapeau de l'Italie Italie Polti 151
8 Roberto Conti Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Panaria 147
9 Nélson Rodríguez Drapeau de la Colombie Colombie ZG Mobili-Selle Italia 142
10 Udo Bölts Drapeau de l'Allemagne Allemagne Telekom 119

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes[1]
Rang Équipe Temps
1 Festina 311 h 28 min 53 s
2 Gewiss-Ballan + 42 min 57 s
3 Banesto + 44 min 38 s
4 Mapei-Clas + 48 min 25 s
5 Carrera + 50 min 55 s
6 GB-MG + 1 h 06 min 06 s
7 ONCE + 1 h 20 min 47 s
8 Telekom + 1 h 51 min 04 s
9 Kelme-Avianca + 1 h 55 min 47 s
10 Castorama + 2 h 14 min 58 s

Classement des jeunes[modifier | modifier le code]

Classement des jeunes[1]
Rang Coureur Pays Équipe Temps
1 Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera 103 h 45 min 57 s
2 Richard Virenque Drapeau de la France France Festina + 2 min 51 s
3 Bo Hamburger Drapeau du Danemark Danemark TVM + 36 min 25 s
4 Beat Zberg Drapeau de la Suisse Suisse Carrera + 49 min 17 s
5 Abraham Olano Drapeau de l'Espagne Espagne Mapei-Clas + 54 min 10 s

Classement de la combativité[modifier | modifier le code]

Classement de la combativité
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Eros Poli Drapeau de l'Italie Italie Mercatone Uno 34
2 Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie Carrera 32
3 Piotr Ugrumov Drapeau de la Lettonie Lettonie Gewiss-Ballan 21

Liste des coureurs[modifier | modifier le code]

BANESTO 
MAPEI-CLAS 
MG-TECHNOGYM
MOTOROLA 
GEWISS-BALLAN 
CARRERA-TASSONI 
ONCE 
LAMPRE-PANARIA 
GAN 
FESTINA 
TEAM POLTI 
CASTORAMA 
TVM-BISON 
TELEKOM 
ZG MOBILI-SELLE ITALIA 
WORDPERFECT 
NOVEMAIL 
KELME-AVIANCA 
CHAZAL-MBK-KONIG 
LOTTO-VETTA-CALOI 
MERCATONE UNO-MEDEGHINI 

NP : Non-Partant ; E : Éliminé ; A : Abandon en cours d'étape ; HD : Hors Délai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bruno Deblander, « Miguel Indurain va desormais au Tour par quatre chemins un tour sans peril, ce n'est pas la gloire Ugrumov n'a pas de regret », Le Soir,‎ 25 juillet 1994, p. 19–23 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :