Joop Zoetemelk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joop Zoetemelk
Image illustrative de l'article Joop Zoetemelk
Joop Zoetemelk en 1973
Informations
Nom Joop Zoetemelk
Date de naissance 3 décembre 1946 (68 ans)
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Spécialité courses par étapes
Équipes professionnelles
1970-1971
1972
1973
1974-1976
1977-1978
1979
1980-1981
1982-1983
1984-1986
1987
Flandria - Mars
Beaulieu - Flandria
Gitane - Frigécrème
Gan - Mercier
Miko - Mercier - Hutchinson
Miko - Mercier - Vivagel
TI - Raleigh
Coop-Mercier-Mavic
Kwantum Hallen - Yoko
Superconfex - Yoko
Principales victoires
3 championnats
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-bas sur route 1971 et 1973
MaillotMundial.PNG Champion du monde sur route 1985
2 grands tours
Jersey yellow.svg Tour de France 1980
Jersey yellow.svg Tour d'Espagne 1979
2 classements annexes sur les grands tours
Classement de la montagne
Jersey green.svg Tour d'Espagne 1971
Classement du combiné
Jersey white.svg Tour de France 1973
13 étapes dans les grands tours
Tour de France (10 étapes)
Tour d'Espagne (3 étapes)
Courses à étapes
Tour de Romandie 1973
Paris-Nice 1974, 1975 et 1979
Tirreno-Adriatico 1985
Classiques
Flèche wallonne 1976
Paris-Tours 1977 et 1979
Amstel Gold Race 1987
Joop Zoetemelk en 2008

Joop Zoetemelk est un coureur cycliste néerlandais né le 3 décembre 1946 à Rijpwetering.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé le Hollandais du Tour de France, il est professionnel de 1970 à 1987 : une longévité remarquable dans ce sport. En seize participations au Tour de France, il n'abandonne jamais. Il remporte une fois la Grande Boucle en 1980, bénéficiant au passage de l'abandon sur blessure de Bernard Hinault (maillot jaune sur les épaules) à Pau.

En 1974, victime d'une chute au Midi libre, il ne peut pas prendre part au Tour alors qu'il domine ses rivaux (Merckx, Thévenet, Van Impe) dans les principales courses par étapes de début de saison (3 courses, 3 victoires).

Il termine deuxième du Tour en 1970, 1971, 1976, 1978, 1979, 1982, et détient le record du nombre de places de deuxième.

À sa retraite, il rejoint son épouse Françoise à la direction de son hôtel (Le Richemont) à Meaux. Aujourd'hui, il vit dans un petit village près de Meaux : Germigny-l'Évêque[1].

Le 11 avril 2010, Joop participe à son premier marathon en course à pied à Paris en compagnie de son fils.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1970 : 2e
  • 1971 : 2e, Jersey yellow.svg pendant une journée
  • 1972 : 5e
  • 1973 : 4e, vainqueur du prologue et de la 4e étape, Jersey yellow.svg pendant une journée, Jersey white.svg vainqueur du classement du combiné
  • 1975 : 4e, vainqueur de la 11e étape
  • 1976 : 2e, vainqueur des 9e, 10e et 20e étapes
  • 1977 : 8e
  • 1978 : 2e, vainqueur de la 14e (contre-la-montre) étape , Jersey yellow.svg pendant quatre jours
  • 1979 : 2e, vainqueur de la 18e étape , Jersey yellow.svg pendant six jours
  • 1980 : Jersey yellow.svg 1er, vainqueur des 1reb (contre-la-montre par équipes), 7ea (contre-la-montre par équipes), 11e (contre-la-montre) et 20e (contre-la-montre), Jersey yellow.svg pendant dix jours
  • 1981 : 4e, vainqueur des 2e (contre-la-montre par équipes) et 5e (contre-la-montre par équipes) étapes
  • 1982 : 2e
  • 1983 : 23e, vainqueur de la 2e étape (contre-la-montre par équipes)
  • 1984 : 30e
  • 1985 : 12e
  • 1986 : 24e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 1971 : 6e, vainqueur de la 16e étape, Jersey green.svg vainqueur du classement de la montagne
  • 1979 : Jersey yellow.svg 1er, vainqueur du prologue et de la 8eb (contre-la-montre) étape

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Sportif néerlandais de l'année : 1980,1985
  • Classement Wielersport : 1972, 1973, 1975, 1976, 1978, 1979
  • Trophée Gerrit Schulte : 1978, 1979, 1980, 1981, 1982
  • Trophée Spidel : 1979
  • Trophée AIOCC : 1975
  • Lauréat du « Gouden Spaak » : 1979

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :