Learco Guerra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerra.
Learco Guerra
Image illustrative de l'article Learco Guerra
Learco Guerra en 1930
Informations
Nom Learco Guerra
Date de naissance 14 octobre 1902
Date de décès 7 février 1963 (à 60 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipes professionnelles
1928
1929-1934
1935
1936-1940
1941-1943
Maino - Dunlop
Maino - Clement
Maino - Girardengo
Legnano
Dei
Principales victoires
Championnats

Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route 1931
MaillotItalia.PNG Champion d´Italie sur route 1930, 1931, 1932, 1933 et 1934
1 grand tour
Jersey pink.svg Tour d'Italie 1933
39 étapes de grands tours
Tour de France (8 étapes)
Tour d'Italie (31 étapes)
Classique

Milan-San Remo 1933

Learco Guerra (né le 14 octobre 1902 à San Nicolò Po, province de Mantoue en Lombardie et mort le 7 février 1963 à Milan) est un coureur cycliste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formidable rouleur, Learco Guerra fut surnommé la « locomotive humaine ». Il sut conquérir le cœur des gens et devint très populaire. Toujours souriant et disponible, il s'opposait, du point de vue sportif, à Alfredo Binda, bien que ce dernier fut en fin de carrière.

Learco Guerra a débuté sa carrière relativement tard, à 26 ans, mais cela ne l'a pas empêché de remplir son palmarès. Il a remporté le Championnat du monde de cyclisme en 1931, Milan-San Remo en 1933 et le Tour d'Italie en 1934. Il fut le premier porteur du Maillot rose. Créé en 1931, ce symbole du leader du classement général de couleur rose, la couleur des pages du journal La Gazzetta dello Sport qui organise la course, fut endossé par le champion de Mantoue après sa victoire lors de la première étape du 19e Tour d'Italie, courue entre Milan et Mantoue.

Son palmarès est riche de 72 victoires et, jusqu'aux années 1970, son record de victoires en une saison est resté invaincu. Une fois le vélo pendu au clou, il se lança dans la carrière de directeur sportif avec succès. Il a eu sous ses ordres, notamment, Hugo Koblet et Charly Gaul.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 1929 : 24e
  • 1930 : 9e, vainqueur des 8e et 11e étapes
  • 1931 : abandon (9e étape), vainqueur des 1re, 2e, 7e et 8e étapes
  • 1932 : 4e, vainqueur des 1re, 4e, 6e, 8e, 9e et 13e étapes
  • 1933 : abandon (6e étape), vainqueur des 1re, 3e et 5e étapes
  • 1934 : Jersey pink.svg Vainqueur, vainqueur des 2e, 3e, 4e (contre-la-montre), 5e, 6e, 9e, 10e, 11e, 12e et 14e (contre-la-montre) étapes
  • 1935 : 4e, vainqueur des 3e, 4e, 7e, 8e et 10e étapes
  • 1936 : abandon (13e étape)
  • 1937 : abandon (11eb étape), vainqueur de la 9e étape

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1930 : 2e, vainqueur des 2e, 13e et 15e étapes, Jersey yellow.svg maillot jaune pendant 7 jours
  • 1933 : 2e, vainqueur des 2e, 6e, 7e, 18e et 23e étapes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :