Sophie Guillemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sophie Guillemin

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sophie Guillemin en 2011 à la cérémonie des Étoiles d'or du cinéma français

Naissance 1er décembre 1977 (36 ans)
Paris, (France)
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession actrice

Sophie Guillemin est une actrice française née le 1er décembre 1977 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son bac en poche en 1996, Sophie Guillemin exerce plusieurs petits boulots, notamment figurante à Euro Disney et serveuse dans la restauration rapide. En 1998, remarquée par Cédric Kahn, elle décroche le rôle principal de L'Ennui qui lui vaudra une nomination aux Césars dans la catégorie meilleur espoir féminin. Elle est remarquée à l'époque pour ses formes généreuses, et considérée comme une « révélation »[1].

« Je n'ai rien préparé. C'était le désir de Cédric. Il voulait que je sois neutre et atone. Et quand j'en faisais trop, il me répétait : "Pense que tu es une secrétaire" », confie-t-elle en février 1999 au Nouveau Cinéma.

En 2000, elle est à l'affiche de On fait comme on a dit puis de Harry, un ami qui vous veut du bien. Elle y incarne la petite amie de Sergi López, rôle pour lequel elle sera à nouveau nommée pour le César du meilleur espoir féminin.

Elle enchaîne avec des comédies : Ça ira mieux demain et Du côté des filles. Dans A la folie, pas du tout, elle interprète la meilleure amie d'Audrey Tautou.

Convertie à l'Islam en 1999, elle refuse ensuite les scènes de nu à l'écran, puis porte un temps le voile dans le cadre de son « cheminement spirituel ». Elle déclare par la suite, « Le fait que je me mette à porter le foulard a provoqué des réactions violentes autour de moi, surtout dans le milieu du cinéma. Il y a eu des tas de ragots. On a dit que c’était le père de ma fille qui m’empêchait de travailler, ou que j’étais partie vivre en Arabie Saoudite, que j’allais aux castings en foulard, etc. Dans la rue, le regard des gens était très dur ». En 2002, elle arrête le cinéma : « Ma vie ressemblait à celle des “Desperate Housewives”. Pendant cinq années, je n’ai rien fait, à part élever ma fille. » Plus tard, elle cesse de porter le voile, qu'elle commençait à ressentir comme un « enfermement ». Ayant retrouvé le « désir de jouer », elle reprend le chemin des plateaux de cinéma à la fin des années 2000[2].

En 2011, Sophie Guillemin passe de l'autre côté de la caméra en réalisant son premier court métrage : L'Essentiel féminin avec entre autres Gabrielle Lazure, Shamsy Sharlezya, Cédric Ido et Marie Denarnaud. Coproduit par Elkin Communication, le film sera diffusé en salles de cinéma (réseau RADI) et sur Orange Cinéma Série.

En 2012, on la retrouve au Théâtre dans les Monologues du vagin (Théâtre Michel à Paris).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Guillemin ne s'ennuie plus, allociné, 8 avril 1999
  2. Sophie Guillemin : un long chemin, Les Inrockuptibles, 28 mars 2009