La Station Champbaudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

La Station Champbaudet est une comédie-vaudeville en trois actes d'Eugène Labiche, représentée pour la première fois à Paris sur le Théâtre du Palais-Royal le 7 mars 1862.
Collaborateur Marc-Michel.
Editions Michel Lévy frères.

Résumé[modifier | modifier le code]

Quelques répliques[modifier | modifier le code]

Acte I, scène 1 :

Madame Champbaudet, debout et se regardant dans une petite glace à main : Je ne veux pas me flatter… non !… mais il y a des matins… quand le ciel est pur… et que ma toilette est terminée… où je me donnerais tout au plus… tout au plus trente ans.


Acte III, scène 5 :

Tacarel, bas : Elle paraît comme ça le matin… à jeun ; mais le soir, elle est splendide.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices ayant créé les rôles
Personnage Acteur ou actrice
Paul Tacarel, architecte Gil-Pérès
Letrinquier, rentier Lhéritier
Théodore Garambois, employé au télégraphe M. Pellerin
Arsène, le domestique de Mme Champbaudet Lassouche
Edmond Durozoir, vieil employé M. Mercier
Mme Champbaudet, veuve, 47 ans Mme Thierret
Nina Letrinquier, sœur de Letrinquier Mme Delille
Caroline, fille de Letrinquier Mme Damain
Victoire, la bonne des Letrinquier Mme Victorine
Une dame voilée Mme Louise Dubus

Mises en scène notables[modifier | modifier le code]

  • Sélectionnée par le festival l’Humour en Capitales et jouée au Théâtre Marigny du 7 au 14 mai 2013 avec:
Titre
Acteur Rôle
Lorànt Deutsch Paul Tacarel
Claire Nadeau Veuve Champbaudet
Sylviane Goudal Nina Letrinquier
Jean-Noël Brouté Théodore Garambois
Aurélie Debauge Victorine
Pierre-François Martin-Laval Arsène
Bruno Solo Letrinquier
Marie-Julie Baup Caroline
Jacques Herlin Durozoir
Ladislas Chollat Metteur en scène