Saison 6 de Kaamelott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Livre VI de Kaamelott

Logo de Kaamelott

Logo de Kaamelott


Série Kaamelott
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine M6
Nb. d'épisodes 9

Chronologie

Scénario : Une genèse de la série[modifier | modifier le code]

Ce "livre" n'est pas une suite directe du livre V de la série. Il constitue plutôt une genèse de Kaamelott. Les huit premiers épisodes retraceront la jeunesse romaine d'Arthur constituant ainsi une préquelle à la série. Le neuvième épisode est la suite directe du Livre V, constituant selon Alexandre Astier un point d'orgue, concluant le livre V et annonçant le premier long-métrage (sur les trois envisagés).

On y découvre ainsi ce qui s'est passé quinze années avant le livre I : la jeunesse d'Arthur dans la milice urbaine de Rome, la gestion par quelques sénateurs romains du "problème breton" et comment Arturus, simple soldat, prend du galon bon gré mal gré, le retour d'Arturus en Bretagne, le mariage entre Arturus et Guenièvre, la construction du château... L'action alterne entre Bretagne et Rome.

Réalisation[modifier | modifier le code]

L'équipe est allée tourner à la Cinecittà dans les décors de la série télévisée Rome.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La diffusion du livre VI (épisodes 450 à 458) a commencé en prime time sur M6 à raison de 9 épisodes[1] de 40 minutes diffusés sur 3 soirées. Les 3 premiers épisodes ont été diffusés le samedi 17 octobre 2009. Les 6 épisodes suivants ont été diffusés les 24 et 31 octobre 2009.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Miles Ignotus (Le Soldat inconnu)[modifier | modifier le code]

Rome a de grandes difficultés en Bretagne. Le chef de guerre du camp fortifié du mur d'Hadrien, Manius Macrinus Firmus, en poste depuis treize ans, a subi plusieurs défaites contre les indigènes de ce pays. Lucius Silius Sallustius, sénateur, décide de régler le « problème breton » en se servant de la légende de « l'épée des rois » et cherche un Breton. Ses recherches aboutissent bientôt à Arturus, soldat de la milice urbaine, qui n'a plus aucun souvenir de la Bretagne.

Épisode 2 : Centurio (Le centurion)[modifier | modifier le code]

La Dame du Lac est convoquée par les Dieux pour lui rappeler sa mission de préparation d'Arthur au trône et à la quête du Graal. Après l'incident à la villa Aconia, où Arthur frappe Glaucia, Sallustius décide de prendre sous sa protection Arturus, et le nomme centurion afin de le sauver de la punition qui l'attend. Manilius, présent lors des événements, est en cavale.

Épisode 3 : Præceptores (Les Précepteurs)[modifier | modifier le code]

Sallustius confie Arthurus à Aconia Minor afin qu'il ait de l'éducation, car il devient de plus en plus évident qu'Arthurus est la solution du « problème breton ». De leurs côtés, Merlin est en visite à Rome, Léodagan est invité à s’y rendre par Glaucia, et Arthurus demande à Merlin de rentrer en Bretagne pour signifier à quiconque qu’ils peuvent se faire connaître par un fait d’armes ou une quête de leur choix afin de pouvoir gouverner à ses côtés.

Épisode 4 : Arturi inquisito (La recherche d’Arthur)[modifier | modifier le code]

Arthurus, toujours sous la protection de Sallustius, se voit confier une mission : tuer un chef ostrogoth afin de devenir dux bellorum (chef de guerre). Après une longue hésitation, il accepte à la seule condition qu'Appius Manilius soit libéré de prison, tandis que Merlin doit demander à tout le peuple breton d'accomplir une quête afin de participer au gouvernement de la Bretagne avec Arthurus.

Épisode 5 : Dux bellorum (Chef de guerre)[modifier | modifier le code]

Arthurus est nommé chef de guerre, mais ce poste lui déplaît, car il sait que ce n'est pas pour son mérite, mais pour le faire parvenir au poste de roi de Bretagne. Arthur discute avec César, qui lui donne plusieurs « conseils ». Il cultive une passion pour Aconia, sa préceptrice, tandis que de leur côté, Perceval, Karadoc, Bohort et Lancelot essaient d'accomplir une quête.

Épisode 6 : Nuptiæ (Les noces)[modifier | modifier le code]

Arthurus apprend que Léodagan de Carmélide ne voudra rallier son royaume au royaume de Logres que si le futur roi épouse sa fille, Guenièvre, tandis qu'Aconia revient sur sa décision et épouse Arthurus, bien qu'elle soit déjà mariée. Dans les rues du ghetto de Rome, Arthurus suit César et lui permet une dernière marche glorieuse en lui passant sa cuirasse. Revenu à la villa d’Aconia, Arthurus fait la promesse à sa nouvelle épouse qu’il ne consommera jamais le mariage potentiel avec Guenièvre.

Épisode 7 : Arturus rex (Le roi Arthur)[modifier | modifier le code]

Arthurus et Appius Manilius arrivent en Bretagne et rencontrent Perceval, Karadoc et les autres candidats pour devenir chevaliers, tandis que l'ancien chef de guerre romain qui gouvernait la Bretagne rentre chez lui, en souriant. Arthur retire Excalibur du rocher puis se rend au rassemblement des chefs de clans, où Léodagan le reçoit. Puis le roi Arthur découvre sa promise, Guenièvre.

Épisode 8 : Lacrimosa (Pleine de larmes)[modifier | modifier le code]

Arthurus et Guenièvre se marient, puis Arthurus réunit tout le peuple breton sur une plage, et réussit astucieusement à arnaquer les Romains en leur prenant la Bretagne. Suite à cet événement, il retourne avec Appius Manilius à Rome pour y retrouver sa femme, mais découvre qu’elle doit partir en Macédoine avec son mari (qui n'est autre que l'ancien dux bellorum de Bretagne récemment relevé par Arthur). En secret, Méléagant pousse César au suicide et Manilius est tué par Procyon.

Lacrimosa est aussi le titre d'un épisode du Livre I, mais ces deux épisodes n'ont aucun rapport à part le titre.

Épisode 9 : Dies iræ (Jour de colère)[modifier | modifier le code]

Six à douze mois après sa tentative de suicide[2], Arthur voit ses chevaliers, sa femme, sa mère et sa demi-sœur passer devant lui, à la forteresse de Tintagel, et tous découvrent qu'Arthur est encore vivant mais trop faible pour régner de nouveau. Karadoc lui rend le pouvoir, qu'Arthur confie finalement à Lancelot, qui retombe sous l'emprise de Méléagant et sème le chaos en Bretagne afin de faire « table rase » du règne d'Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde. Arthur décide de se rendre à Rome, dernier endroit où Lancelot aurait l’idée de le retrouver. Dans la maison d’Aconia laissée à l’abandon, Arthur reprend confiance en lui et se prépare à repartir au combat.

Dies Irae est également le titre du court-métrage à l'origine de la série sorti en 2003.

Invités[modifier | modifier le code]

On peut trouver les acteurs suivants: Jackie Berroyer, Patrick Chesnais, François Levantal, Pierre Mondy, Marthe Villalonga, Tchéky Karyo, Manu Payet, Marion Creusvaux, Frédéric Forestier, Valeria Cavalli, Frédérique Bel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.imdb.com/title/tt0441059/episodes#season-6
  2. Voir le dernier épisode du Livre V La Rivière Souterraine. Cet épisode n'est mentionné dans aucun récit arthurien.