Victor-Maurice de Broglie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victor de Broglie.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Broglie.
Officier général francais 7 etoiles.svg Victor-Maurice de Broglie
Comte de Broglie
Image illustrative de l'article Victor-Maurice de Broglie

Naissance
à Turin
Savoie flag.svg États de Savoie
Décès (à 80 ans)
à Buhy
Origine Piémont Piémont
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Arme Cavalerie
Dignité d'État Maréchal de France
Années de service 1666-1727
Conflits Guerre de Hollande
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre de Succession d'Espagne
Autres fonctions Commandant militaire de la province de Languedoc
Famille Maison de Broglie
Blason famille Broglie.svg

Victor-Maurice, comte de Broglie, né le à Turin, mort le à Buhy, est un militaire français, maréchal de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et famille[modifier | modifier le code]

Né dans la maison de Broglie, une famille noble d’origine piémontaise, fils de François-Marie (1611-1656) et d’Angélique de Vassal, comtesse de Favria, il hérite, à la mort de son père, des comtés de Revel et de Broglie, du marquisat de Senonches et reçoit le gouvernement de La Bassée, près de Lille.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Officier de cavalerie à dix-neuf ans, il sert durant la guerre de Hollande sous les ordres de Condé et Turenne et participe aux sièges de Charleroi, Tournai, Lille, Maastricht.

Il se distingue particulièrement, à la tête de ses chevau-légers, à Condé, Seneffe et Maastricht, où un cheval est tué sous lui.

Le , il est nommé maréchal de camp et le , lieutenant général des armées du Roi.

En , il est nommé commandant militaire de la province de Languedoc. De juillet 1702 à février 1703, il commande les troupes engagées dans la guerre des Camisards mais Louis XIV croyant d’abord à une révolte sans gravité, il eut beaucoup de peine à obtenir des secours suffisants. Lorsque les événements se précipitèrent, la cour, au lieu d’envoyer des troupes à Broglie, le remplaça par le maréchal de Montrevel ().

Après avoir été lieutenant général pendant trente-six ans, il est fait maréchal de France par Louis XV le .

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse, le , Marie de Lamoignon (1645-1733), fille de Guillaume Ier de Lamoignon, premier président du Parlement de Paris, et sœur de Nicolas de Lamoignon, intendant du Languedoc de 1685 à 1718. De cette union naissent huit enfants :

  • Joseph-Hyacinthe (1667-1693), tué au siège de Charleroi ;
  • Charles-Guillaume, marquis de Broglie (1669-1751), lieutenant général en 1718 ;
  • Achille-Joseph (1670?-1758) ;
  • François-Marie de Broglie (1671-1745), maréchal de France, duc de Broglie ;
  • Achille de Broglie (1672-1750), seigneur du Helloy dit le « chevalier de Broglie » ;
  • Charles-Maurice (1682-1766), abbé de Cernay ;
  • Victor (1689-1719) ;
  • Marie-Madeleine morte en 1699, mariée à Jean-Mathias Riquet, comte de Caraman.

Source[modifier | modifier le code]

Biographie