Maréchal général des camps et armées du roi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La charge de « maréchal général des camps et armées du roi », essentiellement honorifique, est une charge militaire française de l'Ancien Régime, recréée sous la monarchie de Juillet avec une autre appellation. Son titulaire avait autorité, puis au fil du temps simple préséance, sur tous les autres maréchaux de France. D'abord instituée pour suppléer au connétable lorsque celui-ci était indisponible, elle devint après la suppression de la connétablie en 1627 la plus haute dignité de l'armée. Les maréchaux généraux étaient tous maréchaux de France avant d'être promus. À la différence de la dignité de maréchal, le maréchalat général n'était que rarement accordé à des commandants militaires actifs. Il s'agissait plutôt, surtout aux XVIIIe et XIXe siècles, d'une récompense de fin de carrière pour les maréchaux particulièrement méritants ou loyaux.

On compte en tout seulement sept titulaires :

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des maréchaux de France, éd Perrin.