Nicolas Viton de Saint-Allais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Viton de Saint-Allais
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
Sépulture de Nicolas VITON DE SAINT ALLAIS – Cimetière Montmartre.JPG
Vue de la sépulture.

Nicolas Viton de Saint-Allais (né le à Langres - mort en 1842 à Paris) est un généalogiste, archiviste et héraldiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un épicier de Langres, il s'enrôle à dix-neuf ans[1] et devient l'adjoint de Brune pendant la Révolution française. Il reprend un cabinet de généalogie en 1808[2], le Bureau général de la Noblesse de France[3], qu'il vend en 1820 à Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles.

Il a eu un fils né à Bordeaux et capitaine dans la Légion étrangère[4].

Il demeurait au no 10 de la rue La Vrillière à Paris en 1816.

Il est inhumé au cimetière Montmartre, 12e division, avenue Travot. Sa sépulture est reconnaissable à ses armoiries.

Nicolas Viton de Saint-Allais été chevalier de l'Ordre royal de la Légion d'honneur (19 août 1824).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • État actuel des maisons souveraines, des princes et des princesses d’Europe, Paris, 1805 [1]
  • Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France, Paris, 1816
  • Précis historique sur les comtes du Périgord, Paris, 1839
  • Nobiliaire universel de France
  • Continuation de L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monuments, depuis la naissance de Notre-Seigneur par le moyen d'une table chronologique...], ouvrage à tomes multiples commencé par Dom M. Dantine, Dom C. Clémencet et Dom U. Durand ; revu et continué par Dom F. Clément, religieux de la congrégation de Saint-Maur ; réimprimé et continué par M. de Saint-Allais. (voir tous les tomes en ligne sur le site de la BnF)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales de Bretagne, vol. 62-63, Facultés des Lettres et Sciences Humaines, Universités de Rennes et Nantes, 1955, p.94.
  2. Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 161, numéro 1, Librairie Droz, 2003, p.525.
  3. [PDF] Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, Dictionnaire universel de la noblesse de France, vol. 1, 1820, p. 2
  4. Les Cahiers haut-marnais, numéros 168-175, 1987, p.134.