Jacques de Montberon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques de Montbron
Jacques de Montberon

Surnom Montbron, Montberon
Origine Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Maréchal de France Maréchal de France
Années de service 1382 – 1422
Autres fonctions Seigneur de Montbron, baron de Maulévrier et d'Avoir, sénéchal d'Angoulême, chambellan du duc de Berry
Famille Maison de Montbron

Emblème
Blason de la famille de Montbron

Jacques Ier, seigneur de Montbron en Angoumois, maréchal de France, sénéchal d'Angoulême, premier chambellan du duc de Berry, baron de Maulévrier et d'Avoir en Anjou[1]. Né vers 1350. Fils de Robert VII de Montb(e)ron[2] et de Yolande de Matha

  • Yolande était la fille de Robert III et la sœur de Foulques III de Matha, prince de Didonne ; la fille de Foulques III, Louise de Matha, nièce donc de Yolande, était la grand-mère maternelle de Louise de Clermont (-Nesle ; petite-fille du maréchal Jean de Clermont), alors que la grand-mère paternelle de ladite Louise de Clermont était Marguerite de Mortagne d'Au(l)nay. Or Louise de Clermont, par ce double héritage dame de Matha, princesse de Mortagne et vicomtesse d'Aunay (plus des droits sur le Périgord, sa mère étant Eléonore, fille d'Archambaud V de Périgord et de Louise de Matha), fut l'épouse de François Ier de Montbron, baron de Maulévrier et prince de Didonne, un des fils de notre maréchal Jacques (l'autre étant Jacques II).

Jacques assista au sacre de Charles VI, accompagna le roi dans son expédition de 1382 contre les Flamands et fut nommé sénéchal d’Angoulême.

En 1387, il passa en Gascogne et servit sous le maréchal de Sancerre.

En 1386/1388 (on trouve aussi le , ce qui paraît aberrant), il épouse Marie de Maulévrier qui lui apporte la baronnie du même nom et la seigneurie d'Avoir. Postérité ébauchée plus haut, avec leurs fils - Jacques II, et - François Ier de Montbron, mari de Louise de Clermont-Nesle, dame de Matha, de Mortagne et d'Au(l)nay.

En 1408, Jacques épouse en secondes noces Marguerite de Sancerre, † 1418, nièce du maréchal puis connétable Louis, et déjà mariée trois fois (la deuxième avec Béraud II dauphin d'Auvergne, dont postérité). Marguerite lui laissa les fiefs de La Haye et d'Azay.

Rallié au parti bourguignon, il fut nommé maréchal de France en 1418 par le duc de Bourgogne alors régent de France.

Mais il fut destitué en 1422 sous la régence organisée pour la minorité du roi d’Angleterre. Il mourut la même année.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason Jacques de Montberon.svg

Écartelé: aux 1 et 4, burelé d'argent et d'azur; aux 2 et 3, de gueules plein.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anselme de Sainte-Marie et Ange de Sainte-Rosalie, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, libr. associés, (lire en ligne)
  2. « de Montbron », sur site de Jean-Marie Ouvrard
  3. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor, , 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com