Patrice Béghain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrice Béghain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Patrice Béghain est un homme politique et syndicaliste français, né le 5 janvier 1944 à Lille (Nord).

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de lettres classiques, il enseigne de 1967 à 1977, et commence sa carrière à Roubaix et la poursuit à Dijon.

De 1977 à 1983, il est secrétaire national du SGEN-CFDT

De 1980 à 1983, il est secrétaire général du SGEN-CFDT.

En 1983, il est chargé de mission à la direction de l’administration générale au ministère de la Culture.

De 1983 à 1985, il est directeur régional des affaires culturelles de Franche-Comté, puis de 1986-1990 de Midi-Pyrénées, enfin de 1991 à 1996 de Rhône-Alpes.

De 1996 à 1998, il est délégué général de la Femis.

De 1999 à 2000, il est chargé de mission au ministère de la Culture.

En 2000, il est administrateur provisoire de l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux.

De 2000 à 2001, il est conseiller technique au cabinet de Catherine Tasca, ministre de la culture et de la communication.

De mars 2001 à 2008, il est adjoint au maire de la Ville de Lyon, délégué à la culture et au patrimoine, et conseiller à la communauté urbaine de Lyon.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine : culture et lien social, Presses de Sciences Po, 1998
  • Regards sur 30 portraits du musée des beaux-arts de Lyon, 2004
  • Dictionnaire Historique de Lyon, avec Bruno Benoit, Gérard Corneloup et Bruno Thévenon, Éditions Stéphane Bachès, 2009
  • Une histoire de la peinture à Lyon'', Éditions Stéphane Bachès, 2011
  • Patrimoine, politique et société, Presses de Sciences Po, 2012
  • Les Travaux et le jours d'un directeur des musées de Lyon. Journal inédit (1872-1878) d'Edmé-Camille Martin-Daussigny, Lyon, EMCC, 2014
  • En collaboration avec Gérard Bruyère, Fleury François Richard (1777-1852) : les pinceaux de la mélancolie, Lyon, EMCC, 2014, 384 p., ill. en coul. (ISBN 978-2-35740-334-5)
  • En collaboration avec Michel Kneubühler, La Perte et la mémoire. Vandalisme, sentiment et conscience du patrimoine à Lyon, Lyon, Fage éditions, 2015, 320 p., ill. NB et coul. (ISBN 978-2-84975-388-0)
  • Poètes à Lyon au 20e siècle. Anthologie et notes biographiques, Genouilleux, Éditions La Passe du Vent, 2017, 478 p., ill. NB (ISBN 978-2-84562-303-3)

Lien interne[modifier | modifier le code]