Bradley Cooper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cooper.
Bradley Cooper
Description de cette image, également commentée ci-après

Bradley Cooper en février 2014, à l'avant-première française d’American Bluff.

Nom de naissance Bradley Charles Cooper
Naissance (40 ans)
Philadelphie, Pennsylvanie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Producteur
Films notables Very Bad Trip (trilogie)
L'Agence tous risques
Happiness Therapy
American Bluff
Les Gardiens de la Galaxie
American Sniper
Séries notables Alias

Bradley Cooper est un acteur et producteur américain, né le à Philadelphie (Pennsylvanie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Bradley Charles Cooper est le fils de Charlie Cooper et Gloria Campano, américains respectivement d'ascendence irlandaise et italienne[1]. Il est diplômé de l'université de Georgetown et a étudié à l'Actors Studio[1].

Il parle français car il a passé une partie de son enfance à Neuchâtel, en Suisse[2], puis à Aix-en-Provence au cours d'un échange scolaire de 6 mois durant ses études à l'université [3]. Il a été élevé dans la religion catholique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1999-2008)[modifier | modifier le code]

Après ses études, Bradley se lance dans le métier d'acteur. On le découvre par une entrée en fanfare en 1999 dans un épisode de Sex and the City aux côtés de Sarah Jessica Parker. Le créateur de la série, Darren Star, le repère et lui confie un rôle récurrent dans son prochain projet : il obtient en effet son premier rôle récurrent dans The Street, qui traite du monde de la finance, mais s'arrête en 2001, au bout d'une seule et unique saison.

Cela lui suffit pour décrocher la saison suivante un rôle principal dans la série d'espionnage Alias, de J. J. Abrams, et ce aux côtés de Jennifer Garner et Michael Vartan ; entre 2001 et 2003, il y jouera Will Tippin, le meilleur ami de Sydney Bristow. Son personnage disparaît en effet à la fin de la seconde saison, et ne réapparaît qu'une fois en saison 3, puis pour le 100ème épisode, durant la dernière année de la série.

Il rebondit dès 2004 vers des rôles secondaires dans d'autres séries télévisées : le thriller fantastique Les Forces du mal, portée par Jeffrey Donovan et Vera Farmiga, puis la série pour adolescents Jack et Bobby, créée par Greg Berlanti. Les deux fictions, malgré de bons retours critiques, ne rencontrent pas suffisamment le public, et sont privées de saison 2.

En 2005, il se tourne vers la comédie, en se faisant remarquer pour son rôle de gendre pédant dans Serial noceurs aux côtés de Vince Vaughn et Owen Wilson, avant de se voir confier par Darren Star le rôle principal de la sitcom Kitchen Confidential, avec Nicholas Brendon et Owain Yeoman. Les audiences ne sont cependant pas satisfaisantes pour la chaîne FOX, qui en arrête la diffusion dès le quatrième épisode, sur les treize commandés.

Sa prestation dans Serial noceurs lui permet néanmoins d'enchaîner les seconds rôles dans des comédies populaires : en 2006, il est ainsi à l'affiche de Playboy à saisir, avec Matthew McConaughey et Sarah Jessica Parker, en 2007 de The Comebacks de Tom Brady, et en 2008, The Rocker de Peter Cattaneo, où il côtoie notamment une jeune Emma Stone. Enfin, en 2009, il joue l'un des meilleurs amis du héros incarné par Jim Carrey dans Yes Man, de Peyton Reed.

En juillet 2007, au Comic-Con de San Diego, aux côtés des acteurs Vinnie Jones et Leslie Bibb, pour la promotion de The Midnight Meat Train.

Entre temps, il décroche aussi un rôle plus important pour le drame Older than America, de Georgina Lightning, et il est la tête d'affiche d'un thriller horrifique remarqué par la critique [4], The Midnight Meat Train de Ryūhei Kitamura. Pour ce premier rôle principal, il a pour partenaires Leslie Bibb et Brooke Shields.

Il garde aussi un pied à la télévision en incarnant un acteur arrogant dans la 5e saison de Nip/Tuck, entre 2007 et 2009.

Révélation commerciale (2009-2011)[modifier | modifier le code]

L'année 2009 marque un tournant. Après une participation à la comédie romantique au casting 4 étoiles Ce que pensent les hommes, de Ken Kwapis, où il côtoie Jennifer Aniston, Scarlett Johansson ou encore Ben Affleck, il explose durant l'été, en tête d'affiche de la comédie Very Bad Trip. Le film est un énorme succès commercial, dans le monde entier, rapportant 277 millions de dollars, pour un budget dépassant à peine les 30 millions [5].

En fin d'année, l'échec critique et commercial de la comédie romantique All About Steve, de Phil Traill, où il donne la réplique à la star Sandra Bullock, passe du coup presque inaperçu.

En 2010, il apparaît dans le thriller d'horreur Le Cas 39, de Christian Alvart, avec Renée Zellweger, puis est à nouveau à l'affiche d'une comédie romantique chorale, Valentine's Day, où il retrouve son ex-camarade Jennifer Garner.

Il confirme vraiment son statut de nouvelle star avec le blockbuster d'action L'Agence tous risques, dont il partage l'affiche avec Liam Neeson et Jessica Biel, à qui il donnait déjà la réplique dans Valentine's Day.

Malgré des critiques mitigées [6] et un box-office très décevant[7], il enchaîne l'année suivante avec le thriller de science-fiction Limitless, avec Robert De Niro, qui convainc davantage[8]. Il en est également le producteur exécutif.

Il retrouve aussi la comédie, et le rôle de Phil, pour Very Bad Trip 2, nouveau gros succès commercial [9].

L'année 2012 marque alors un nouveau tournant.

Confirmation critique (2012-...)[modifier | modifier le code]

Au Toronto International Film Festival, en septembre 2012, pour Happiness Therapy

Si le drame The Words de Brian Klugman et Lee Sternthal, où interprète ici un jeune écrivain à la poursuite de sa vie, avec Zoe Saldana, est un échec critique[10] et commercial[11], il se distingue dans l'un des rôles principaux de The Place Beyond the Pines, drame social de Derek Cianfrance, avec Ryan Gosling et Eva Mendes, qui est acclamé par la critique [12].

Il brille enfin dans dans la comédie dramatique Happiness Therapy, où il retrouve Robert De Niro, et dont il participe à la production. Il y donne aussi, pour la première fois, la réplique à Jennifer Lawrence. Sa prestation lui vaut sa première nomination à l'Oscar du meilleur acteur.

En 2013, il retrouve une dernière fois son rôle de Phil pour Very Bad Trip 3, et tourne de nouveau sous la direction de David O. Russell pour la comédie dramatique American Bluff, dans lequel il incarne un agent du FBI contraignant deux escrocs à l'aider à arrêter des politiques pour corruption. Inspiré d'une histoire vraie, American Bluff est à la fois un succès critique et public, qui lui vaut une seconde nomination aux Oscars, cette fois-ci pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et au Golden Globe dans la même catégorie. Il s'agit aussi de son quatrième travail de producteur exécutif.

En 2014, Bradley Cooper devient le 3ème acteur le mieux payé au monde selon le classement établi par le magazine Forbes. La même année, il prête sa voix au personnage de Rocket dans le blockbuster Les Gardiens de la Galaxie, produit par Marvel Studios, et retrouve Jennifer Lawrence pour le drame Serena. Le film est néanmoins mal reçu par la critique [13], et voit sa sortie en salles annulée [14].

Il se fait néanmoins remarquer durant la fin de cette année 2014, pour son rôle de tireur d'élite dans American Sniper, de Clint Eastwood. Le film est un énorme succès commercial, surtout sur le territoire américain [15], et sa prestation lui vaut sa seconde nomination à l'Oscar du meilleur acteur. Il est également producteur du film.

L'année 2015 débute néanmoins avec l'énorme échec critique [16] et commercial[17] de Welcome Back (Aloha, en version originale) de Cameron Crowe, comédie dramatique où il donne la réplique à Emma Stone. Le film voit sa sortie en France annulée, et délayée à une diffusion digitale en janvier 2016 [18].

La fin de l'année sera néanmoins marquée par sa troisième collaboration avec le cinéaste David O. Russell et Robert De Niro et sa quatrième avec Jennifer Lawrence pour le biopic Joy [19].

Il sera avant la tête d'affiche d' Adam Jones, comédie dramatique de John Wells, pour lequel il redeviendra un chef de cuisine incontrôlable. Il y retrouvera sa partenaire d'American Sniper, Sienna Miller, et donnera la réplique à Omar Sy.

La rentrée 2015 marquera enfin le lancement d'une série télévisée adaptée de Limitless, pour lequel il reprendra exceptionnellement son rôle, mais se cantonnera surtout à la production exécutive.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié à l'actrice Jennifer Esposito de décembre 2006[20] à octobre 2007[21]. Il a été en couple avec Renée Zellweger de 2009 à 2011 puis avec Zoe Saldana de 2011 à 2012.

Bradley est élu Sexiest Man Alive 2011, soit « L'homme vivant le plus sexy ».

En 2013, il devient la nouvelle égérie d'Häagen-Dazs, et est élu « l'homme le plus sexy de la planète » par le magazine américain People.

Il était en couple avec le mannequin et actrice britannique Suki Waterhouse depuis [22],[23],[24] mais s'en est séparé récemment[réf. nécessaire]. En mai 2015, il se met en couple avec Irina Shayk, un top-model russe[25].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Au Tribeca Film Festival, en 2009.

En 2006, Bradley Cooper a joué à Broadway dans Three Days of Rain, pièce de Richard Greenberg.

En 2014, il joue le rôle de Joseph Merrick dit « The Elephant Man », à Broadway. Après seulement six semaines et demie, la pièce a rapporté un total de 7,1 millions de dollars d'après le Hollywood Reporter[réf. nécessaire]. Présentée jusqu’au 22 février 2015, The Elephant Man est la première pièce à avoir rapporté plus d’un million de dollars en une semaine d'exploitation au Booth Theatre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Alexis Victor est la voix française régulière de Bradley Cooper (19 films et une série télévisée[26]). Damien Boisseau l'a toutefois doublé à dix reprises (sept séries télévisées, un téléfilm et deux films[26]).

Au Québec, Philippe Martin est la voix la plus régulière de l'acteur[27].

Box-office[modifier | modifier le code]

Les films dans lesquels Bradley Cooper tient un rôle notable ont engrangés 4,7 milliards de $ de recettes mondiales, dont 2,5 milliards de $ aux États-Unis[30].

Films[note 1] Budget Drapeau des États-Unis États-Unis[30] Drapeau de la France France[31] Monde Monde[30]
Serial noceurs 40 000 000 $ 209 255 921 $ 376 223 entrées 285 176 741 $
Playboy à saisir 50 000 000 $ 88 715 192 $ 143 707 entrées 128 406 887 $
Midnight Meat Train 15 000 000 $ 83 361 $ 36 102 entrées 3 533 227 $
The Rocker 15 000 000 $ 6 409 528 $ 745 entrées 8 767 338 $
Yes Man 70 000 000 $ 97 690 976 $ 741 742 entrées 223 241 637 $
Ce que pensent les hommes 25 000 000 $ 93 953 653 $ 655 528 entrées 178 846 899 $
Very Bad Trip 35 000 000 $ 277 322 503 $ 2 001 563 entrées 467 483 912 $
All About Steve NC 33 862 903 $ 1 132 entrées 40 105 542 $
Valentine's Day 52 000 000 $ 110 485 654 $ 1 187 409 entrées 216 485 654 $
L'Agence tous risques 110 000 000 $ 77 222 099 $ 1 179 449 entrées 177 238 796 $
Le Cas 39 26 000 000 $ 13 261 851 $ NC 28 189 979 $
Limitless 27 000 000 $ 79 249 455 $ 877 210 entrées 161 849 455 $
Very Bad Trip 2 80 000 000 $ 254 464 305 $ 2 505 081 entrées 581 464 305 $
Hit and Run 2 000 000 $ 13 749 300 $ 86 656 entrées 14 453 354 $
The Words 6 000 000 $ 11 494 838 $ NC 13 231 461 $
Happiness Therapy 21 000 000 $ 132 092 958 $ 1 069 359 entrées 236 412 453 $
The Place Beyond the Pines 15 000 000 $ 21 403 519 $ 676 186 entrées 35 485 608 $
Very Bad Trip 3 103 000 000 $ 112 200 072 $ 1 925 020 entrées 362 000 072 $
American Bluff 40 000 000 $ 150 117 807 $ 644 298 entrées 251 171 807 $
Les Gardiens de la Galaxie 170 000 000 $ 333 176 600 $ 2 392 894 entrées 772 776 600 $
Serena 30 000 000 $[32] 176 305 $ 80 465 entrées 3 923 662 $[33]
American Sniper 58 800 000 $ 350 126 372 $ 3 102 636 entrées 547 126 372 $
Welcome Back 37 000 000 $ 20 991 497 $ NC 23 991 497 $

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ne sont pris en compte que les rôles notables.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Biographie sur movies.about.com.
  2. lematin.ch
  3. youtube.com
  4. http://www.rottentomatoes.com/m/10008617-midnight_meat_train/
  5. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=hangover.htm
  6. http://www.rottentomatoes.com/m/a_team/?search=the%20a%20team
  7. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=ateam.htm
  8. http://www.rottentomatoes.com/m/limitless/?search=limitless
  9. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=hangover2.htm
  10. http://www.rottentomatoes.com/m/the_words/
  11. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=words2012.htm
  12. http://www.rottentomatoes.com/m/the_place_beyond_the_pines_2012/?search=the%20place
  13. http://www.rottentomatoes.com/m/serena_2015/
  14. http://www.slate.com/blogs/browbeat/2015/03/12/jennifer_lawrence_and_bradley_cooper_in_a_dud_why_serena_went_straight_to.html
  15. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=americansniper.htm
  16. http://www.rottentomatoes.com/m/aloha_2015/
  17. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=crowe2014.htm
  18. http://www.ecranlarge.com/films/news/942584-welcome-back-sortie-francaise-annulee-cameron-crowe
  19. http://www.slate.com/blogs/browbeat/2015/07/15/joy_trailer_jennifer_lawrence_bradley_cooper_and_robert_de_niro_team_up.html
  20. (en) Julie Jordan, « Bradley Cooper and Jennifer Esposito Marry », People,‎ (consulté le 16 juillet 2010)
  21. (en) Emily Fromm, « Jennifer Esposito and Bradley Cooper Split  », People,‎ (consulté le 16 juillet 2010)
  22. Chiderah Monde, « SAG Awards 2014: Bradley Cooper brings girlfriend Suki Waterhouse as date », NY Daily News, New York (consulté le 20 janvier 2014)
  23. Anya Leon, « Bradley Cooper and Suki Waterhouse Get Cozy at Sundance », People (consulté le 21 janvier 2014)
  24. Nardine Saad, « Bradley Cooper and Suki Waterhouse step out for American Hustle », LA Times,‎ (consulté le 21 janvier 2014)
  25. Prisma Presse, « La sexy Irina Shayk est en couple avec Brad­ley Cooper - Voici » (consulté le 7 mai 2015)
  26. a, b, c, d, e, f, g et h Comédiens ayant doublé Bradley Cooper en France sur RS Doublage, consulté le 16 mars 2013, m-à-j le 19 juin 2015.
  27. a, b, c, d et e Comédiens ayant doublé Bradley Cooper au Québec sur Doublage.qc.ca
  28. Doublage français du film Irrésistible ! sur Allociné.fr, consulté le 21 mars 2012
  29. Comédiens ayant doublé Bradley Cooper en France sur Doublagissimo, consulté le 16 mars 2013
  30. a, b et c (en) « Résultats au box-office américain et mondial de Bradley Cooper », sur boxofficemojo.com (consulté le 19 janvier 2015)
  31. « Résultats au box-office français de Bradley Cooper », sur jpbox-office.com (consulté le 16 août 2014)
  32. « Serena », sur thewrap.com (consulté le 11 avril 2015)
  33. (en) « Box-office de Serena », sur Box Office Mojo (consulté le 19 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :