Les Infiltrés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Infiltrés (homonymie).
Les Infiltrés
Titre québécois Agents Troubles
Titre original The Departed
Réalisation Martin Scorsese
Scénario William Monahan
Acteurs principaux
Sociétés de production Vertigo Entertainment
Media Asia Films
Warner Bros.
Plan B Entertainment
Initial Entertainment Group
Media Asia Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Genre policier
Durée 150 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Infiltrés ou Agents troubles au Québec (The Departed) est un film policier américano-hongkongais réalisé par Martin Scorsese, sorti en 2006.

C'est le remake du film hongkongais Infernal Affairs (2002) réalisé par Andrew Lau et Alan Mak. Le personnage de Frank Costello est par ailleurs en partie inspiré du gangster James J. Bulger[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

À Boston, une lutte sans merci oppose la police à la mafia irlandaise dirigée par Frank Costello, parrain des quartiers sud. Ce dernier va racketter une épicerie et repère un enfant, Colin Sullivan ; il lui fait comprendre comment le monde marche.

Colin devient adulte et entre dans la police d’État de Boston. Il travaille dans l'unité spéciale chargée de lutter contre le crime organisé. Dans le même temps, l'unité chargée des infiltrations repère un brillant élément dans la même promotion que Sullivan, un certain Billy Costigan. Ce dernier a eu une enfance partagée entre les quartiers sud de Boston et les quartiers nord plus huppés et sa famille a comporté beaucoup de truands ; le capitaine Queenan se dit qu'il y a là une opportunité d'infiltrer le gang de Costello.

Billy fait ainsi de la prison pour rendre crédible son identité d'agent infiltré ; il attire l'attention de Costello en passant plusieurs personnes à tabac. Costello se dit que Billy peut lui servir au sein de sa bande composée de Fitzgibbons, dit Fitzy, Delahunt et Arnold « Mr French » French.

Pendant ce temps, Colin devient sergent, trouve un appartement, et a une relation avec une psychiatre nommée Madolyn. Il renseigne Costello sur les enquêtes menées contre lui. Un jour, un vol est commis dans une grande entreprise informatique ; des microprocesseurs sont dérobés et le voleur est retrouvé mort peu après ; les soupçons se portent sur Costello mais aucune preuve ne l'incrimine.

Plus tard, Colin apprend que Costello va vendre les microprocesseurs volés à des Chinois et que l'opération est surveillée par son unité ; il informe discrètement Costello et conseille de faire éteindre les portables ; seul celui de Billy Costigan reste allumé. La transaction a lieu et tout le monde s'enfuit par bateau. La police a échoué encore une fois.

Costello se doute qu'il y a une taupe dans son équipe et demande à Colin d'enquêter et de la trouver. Cela complique la vie de Colin qui doit cacher sa double vie à sa fiancée qui se trouve être le médecin que Billy Costigan doit aller voir régulièrement et à qui il confie que sa double vie lui pèse et qu'il pense au suicide.

Costello donne rendez-vous à Colin dans un cinéma pour adultes pour lui donner les documents sur ses hommes dans une enveloppe marquée « citizens ». Billy, qui a reçu l'ordre du capitaine Queenan d'interpeller celui qui aura l'enveloppe, suit Colin sans le reconnaître mais le perd dans les rues de Boston. Il a une aventure d'un soir avec Madolyn.

Costello devient de plus en plus paranoïaque et menace toute son équipe ; il veut trouver la taupe à tout prix. Il ordonne à Colin de trouver une solution faute de quoi il s'en prendra à Madolyn ; Colin décide de faire suivre le capitaine Queenan. Il apprend que ce dernier se trouve dans un immeuble en travaux et prévient les hommes de Costello. Billy réussit à s'enfuir mais le capitaine Queenan est jeté du haut du toit de l'immeuble. Une fusillade s'ensuit et Delahunt est très grièvement blessé. Avant de mourir, il révèle à Billy qu'il est lui aussi un agent infiltré et qu'il a deviné que Billy l'était aussi.

Colin examine le dossier d'infiltration de Billy sans savoir son nom ; il apprend que Costello est un informateur du FBI et sa confiance en lui s'effondre. Lors d'une nouvelle opération de Costello pour récupérer un chargement de drogue, Billy informe Colin du lieu où cela doit se passer et la police s'y rend. Une fusillade éclate, tous les malfrats sont tués, et Colin abat Costello.

Félicité par ses collègues, Colin apprend qui est réellement Billy Costigan. Au moment où Colin vérifie son dossier, Billy remarque que l'enveloppe marquée « citizens » se trouve sur le bureau de Colin et comprend que Colin était la taupe de Costello. Il envoie plus tard au domicile de Colin les enregistrements des conversations de Costello. Madolyn apprend alors qui est réellement son compagnon et furieuse, elle le quitte malgré sa grossesse. Billy ordonne à Colin de se rendre là où Queenan est mort mais peu après Billy est tué par Barrigan, l'un des collègues policiers de Colin qui était lui aussi infiltré au service de Costello. Un autre policier aussi est tué et Colin tue Barrigan à bout portant peu après. Il réussit à s'en sortir avec des explications mettant tout sur le dos de Barrigan.

Un peu plus tard, Colin rentre chez lui et est tué par le sergent Dignam qui venge ainsi l'assassinat de Queenan.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :
  • Classification :

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : version française (VF) sur AlloDoublage[4] et RS Doublage [5]. Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[6]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le scénariste William Monahan, ici en 2006

Le film est un remake du film hongkongais Infernal Affairs (2002) d'Andrew Lau et Alan Mak, qui donnera lieu à deux suites[7]. William Monahan est chargé d'écrire le nouveau scénario. Il explique : « Je n'ai pas souhaité voir Infernal Affairs avant de transposer cette histoire, et c'est à partir d'une traduction du scénario chinois que j'ai travaillé. Sa ligne directrice, d'une grande ingéniosité, m'a permis de créer de nouveaux personnages. J'aimais beaucoup la duplicité des deux protagonistes originaux, mais mon scénario met d'abord l'accent sur les drames qui adviennent lorsqu'un homme s'écarte de la route que lui trace la vie[1] ».

« Infernal Affairs est un très bon exemple de ce que j'aime dans le cinéma de Hong Kong. Les Infiltrés n'est pas, pour autant, un remake de ce film. Il s'inspire de l'intrigue originale, mais l'univers qu'a imaginé William Monahan est très différent. J'ai mis un certain temps à lire ce script, parce que j'ai tout de suite commencé à visualiser l'action, à m'imprégner de l'histoire et des protagonistes. J'ai été frappé, notamment, par l'approche des personnages et de leur vision du monde. Ce traitement sans compromis m'a séduit et donné envie de réaliser le film[1]. »

— Martin Scorsese

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Leonardo DiCaprio et Martin Scorsese, aux côtés de Cameron Diaz au festival de Cannes 2002 pour la présentation de Gangs of New York.

Les Infiltrés marquent les retrouvailles entre Leonardo DiCaprio et Martin Scorsese, après Gangs Of New York (2002) et Aviator (2004). Ils se retrouveront ensuite pour d'autres films. Cela mène à une comparaison fréquente : l'association artistique qui liait le réalisateur à Robert De Niro. Toutefois, le jeune Leonardo DiCaprio s'empresse de répliquer : « Il n'y a pas à faire de comparaison. De Niro et Scorsese, c'est tout un pan de l'histoire du cinéma, c'est mythique, alors me comparer à eux, c'est un sacrilège[8]. ». Robert De Niro était par ailleurs le premier choix pour incarner Frank Costello, mais il refuse le rôle pour se concentrer sur la réalisation de Raisons d'État (2006)[1]. Gerard McSorley refusera également le rôle.

Jack Nicholson a d'abord préféré décliner la proposition d'incarner Frank Costello. Après s'être entretenu avec Martin Scorsese, William Monahan et Leonardo DiCaprio, il accepte finalement le rôle en se disant qu'il venait de faire plusieurs comédies et qu'il sera intéressant d'incarner un véritable méchant[9].

Brad Pitt devait initialent incarner Colin Sullivan, mais il était engagé sur Babel (Alejandro González Iñárritu, 2006). Il restera finalement producteur du film, via sa société Plan B Entertainment[9],[1]. Joe Pesci devait quant à lui tenir le rôle d'Arnold French, rôle similaire à ceux qu'il avait dans d'autres films du réalisateur : Les Affranchis et Casino.

Le rappeur RZA devait incarner Brown. Pour le rôle de Sean Dignam, les premiers choix étaient Ray Liotta et Denis Leary qui ont refusé pour conflit d'emploi du temps.

Pour le rôle de Mandolyn, plusieurs actrices étaient sollicités comme Kate Winslet, Emily Blunt ou encore Hilary Swank[1]. Pour le rôle d'Ellerby, le premier choix était Mel Gibson mais ce dernier refuse pour pouvoir tourner Apocalypto. Il sera remplacé par Alec Baldwin que Scorsese venait de diriger dans Aviator.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu principalement à Boston (Charlestown, Chinatown, Farnsworth Street, Erich Lindemann Mental Health Center, ...) et dans l'État du Massachusetts (Quincy, Lynn). Quelques scènes d'intérieurs ont cependant été tournées dans le Bronx et Brooklyn[10],[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Deux albums sont sortis pour rassembler les musiques que l'on entend dans Les Infiltrés, l'un traditionnel et l'autre à tendance plutôt pop rock.

On entend à plusieurs reprises Frank Costello écouter des extraits et se rendre à une représentation de l'opéra Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti.

Original Score[modifier | modifier le code]

The Departed
Original Score
Bande originale de Howard Shore
Sortie
Genre musique de film
Producteur Jason Cienkus
Label New Line

La musique originale a été composée par Howard Shore et interprétée par divers artistes, tels que Sharon Isbin, G.E. Smith, Larry Saltzman et Marc Ribot.

Liste des titres
  1. Cops or Criminals
  2. 344 Wash
  3. Beacon Hill
  4. The Faithful Departed
  5. Colin
  6. Madolyn
  7. Billy's Theme
  8. Command
  9. Chinatown
  10. Boston Common
  11. Miss Thing
  12. The Baby
  13. The Last Rites
  14. The Departed Tango

Music from the Motion Picture[modifier | modifier le code]

The Departed
Music from the Motion Picture
Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre Pop, country, rock, rap
Producteur Jason Cienkus
Label Warner Sunset
Critique

Certaines musiques du film n'apparaissent pas dans l'album comme Gimme Shelter des Rolling Stones, Thief's Theme de Nas et Well Well Well de John Lennon.

Liste des titres
  1. Comfortably Numb par Roger Waters et Van Morrison, du groupe Pink Floyd (version provenant du concert The Wall à Berlin)
  2. Sail on, Sailor par The Beach Boys
  3. Let It Loose par The Rolling Stones
  4. Sweet Dreams par Roy Buchanan
  5. One Way Out par The Allman Brothers Band
  6. Baby Blue par Badfinger
  7. I'm Shipping Up to Boston par Dropkick Murphys[12]
  8. Nobody But Me par The Human Beinz
  9. Tweedle Dee par LaVern Baker
  10. Sweet Dreams (Of You) par Patsy Cline
  11. The Departed Tango par Howard Shore et Marc Ribot
  12. Beacon Hill par Howard Shore et Sharon Isbin

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Source et distinctions complètes : Internet Movie Database[13]

Oscars du cinéma 2007
Oscar du meilleur film
Oscar du meilleur réalisateur
Oscar du meilleur montage
Oscar du meilleur scénario adapté
Nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Mark Wahlberg
Golden Globes 2007
Golden Globe du meilleur réalisateur
Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Leonardo DiCaprio,
Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour Jack Nicholson et Mark Wahlberg
Nomination au Golden Globe du meilleur scénario
Prix Edgar-Allan-Poe
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur scénario

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office Nombre de semaines Classement TLT[14] Date
Alt=Image de la Terre Mondial 278 505 297 USD 20 sem. 184e au 25/02/07
Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Canada Canada 131 805 297 USD 20 sem. 197e au 25/02/07
Drapeau de la France France 1 807 021 entrées 9 sem. - au 30/01/07
Paris 591 767 entrées 9 sem. - au 30/01/07
Box-office Drapeau de la Suisse Suisse 202 840 entrées 9 sem. 265e au 30/01/07

Sources[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Les destins croisés de Billy Costigan Jr. et de Colin Sullivan appuient le constat énoncé par Francis « Frank » Costello au début du film : « Lorsque tu as un flingue braqué sur la tempe, où est la différence ? » En effet, tous les deux risquent leur vie en étant infiltrés, tous deux cherchent la taupe, et tous deux cherchent à s'affranchir en traquant l'autre. Le film montre des personnages qui n'ont plus rien à faire du camp où ils se trouvent (police ou gangster) lorsqu'ils ont une arme braquée sur eux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Secrets de tournage - Allociné
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. http://www.cnc.fr/web/fr/rechercher-une-oeuvre/-/visa/116781.
  4. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 26 novembre 2014.
  5. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 26 novembre 2014.
  6. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 23 décembre 2014.
  7. Jeanne Massé, « Les Infiltrés : 5 anecdotes insolites sur le film de Martin Scorsese », sur programme-tv.net, .
  8. CinéLive, n°106.
  9. a et b (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  10. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  11. (en) « Original Soundtrack - The Departed (Original Soundtrack) », sur AllMusic (consulté le 12 octobre 2016)
  12. Cette chanson, de l'album The Warrior's Code a notamment été utilisée pour un épisode de Les Simpson dont le passage concerné présente l'ambiance du film. Contrairement à la version du film, les paroles sont présentes.
  13. (en) Awards sur l’Internet Movie Database
  14. Tous les temps - All Time.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]