Wash Westmoreland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Westmoreland.
Wash Westmoreland
Wash Westmoreland (cropped).jpg
Wash Westmoreland en 2015.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
LeedsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paul WestmorelandVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Wash WestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinctions
Grand prix du jury "film dramatique US" ()
Independent Spirit John Cassavetes Award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul “Wash” Westmoreland, aussi connu sous le nom Wash West, (né le ) est un réalisateur américain de cinéma indépendant qui a aussi travaillé pour la télévision et dans le documentaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wash Westmoreland est né à Leeds, en Angleterre. Il fait ses études à l'université de Newcastle upon Tyne et à l'université de Fukuoka (Japon). Il quitte le Royaume-Uni pour les États-Unis et 1992, et s'installe à Los Angeles en 1995.

Il était le compagnon du réalisateur Richard Glatzer jusqu'à la mort de ce dernier en 2015. Ils s'étaient mariés en 2013[1].

Il commence par faire carrière comme réalisateur de films pornographiques gays, recevant de nombreux prix.

Il coréalise ensuite avec Richard Glatzer des films généralistes qui reçoivent également un grand succès public et critique. Leur dernier film, Still Alice, a valu à l'actrice Julianne Moore l'Oscar de la meilleure actrice en 2015.

Filmographie choisie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Wash Westmoreland
Sous le nom de Wash West
  • 1996 : Taking the Plunge!
  • 1998 : Toolbox
  • 1997 : Naked Highway
  • 1999 : Technical Ecstasy
  • 1999 : Animus
  • 2001 : Seven Deadly Sins: Gluttony ou The Porno Picture of Dorian Gray
  • 2003 : The Hole

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Bud Light
  • 1998 : Red Hot and Safe
  • 2000 : Devil is a Bottom
  • 2000 : Brothers in Arms
  • 2002 : Porn Academy
Sous le nom de Wash Westmoreland

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • GayVN Awards 1997 : Prix du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et de la meilleure vidéographie pour Naked Highway (1997), prix du meilleur montage pour Dr. Jerkoff & Mr. Hard (1997)
  • Grabby Award 1998 : Prix de la meilleure photographie, du meilleur scénario, de la meilleure vidéo et du meilleur réalisateur pour Naked Highway (1997), prix du meilleur réalisateur pour Dr. Jerkoff & Mr. Hard (1997)
  • Grabby Award 2000 : Prix du meilleur scénario de fantasy pour Animus (1999) et prix de la meilleure vidéo de fantasy pour Technical Ecstasy (1999)
  • Grabby Award 2001 : Prix du meilleur scénario pour The Seven Deadly Sins: Gluttony (2001) et prix de la meilleure vidéo comique pour Devil Is a Bottom (2000)
  • GayVN Awards 2002 : Prix du meilleur montage (partagé avec Andrew Rosen), du meilleur scénario, de la meilleure vidéographie et du meilleure réalisateur pour The Seven Deadly Sins: Gluttony (2001)
  • AFI Fest 2004 : Prix du public du meilleur documentaire pour Gay Republicans (2004)
  • GayVN Awards 2004 : Prix du meilleur réalisateur pour The Hole (2003)
  • Grabby Awards 2004 : Prix du meilleur scénario et du meilleur réalisateur pour The Hole (2003)
  • Festival du film de Sundance 2006 : Grand prix du jury et prix du public (partagés avec Richard Glatzer) pour Echo Park, L.A. (2006)
  • Atlanta Film Festival 2006 : Prix du public du meilleur film de fiction pour Echo Park, L.A., partagé avec Richard Glatzer

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ryan Gilbey, « Richard Glatzer obituary », The Guardian, 12 mars 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]