Michael Gambon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sir Michael Gambon
Description de cette image, également commentée ci-après
Sir Michael Gambon le 15 juin 2013.
Nom de naissance Michael John Gambon
Naissance (82 ans)
Dublin (Irlande)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Profession Acteur
Films notables Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant
Toys
Sleepy Hollow
Gosford Park
Open Range
Harry Potter (6 films)

Sir Michael Gambon est un acteur britannico-irlandais, né le à Dublin (Irlande).

Il est régulièrement nommé et récompensé pour ses prestations au théâtre et à la télévision britannique.

Il connait une forte notoriété en interprétant le directeur de Poudlard Albus Dumbledore dans les films Harry Potter à partir du troisième volet, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (2004), en remplacement de Richard Harris mort en 2002 après avoir joué le personnage dans les deux premiers volets.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael Gambon commence sa carrière au milieu des années 1960 au sein du Théâtre National britannique, sous la direction artistique de Laurence Olivier aux côtés duquel il fait également ses débuts sur grand écran dans Othello[réf. nécessaire], en 1965. Durant les quinze années qui suivent, Gambon se consacre surtout au théâtre et s'impose comme l'un des hommes de scène les plus réputés d'outre-manche.

Sur grand écran, Michael Gambon, acteur au physique rustre et imposant, commence à faire parler de lui en 1989 avec le long-métrage Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant, réalisé par Peter Greenaway, puis avec des petits rôles dans Les Indomptés (1991), Toys (1992) ou Les Leçons de la vie (1994). En 1996, sa carrière cinématographique passe au niveau supérieur avec Mary Reilly, dans lequel il incarne le père de l'héroïne.

Michael Gambon s'illustre ensuite au générique de Révélations de Michael Mann puis, fidèle à sa passion des films à costumes, se met au service de Tim Burton pour Sleepy Hollow et Robert Altman pour Gosford Park. Après s'être amusé en Premier Ministre dans la comédie Ali G, il rejoint la distribution de deux grosses productions américaines : le western Open Range de Kevin Costner et Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuarón, dans lequel il remplace Richard Harris dans le rôle d'Albus Dumbledore. Les années suivantes, il reprend ce même rôle dans Harry Potter et la Coupe de feu de Mike Newell, Harry Potter et l'Ordre du Phénix, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 1 et Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 2, quatre autres volets de la saga magique signés David Yates. Il apparaît aussi dans l’épisode de Noël de la saison 5 de Doctor Who, épisode inspiré d'Un chant de Noël de Charles Dickens, où il incarne Kazran Sardick.

Lors de son passage dans l'épisode huit de la première saison de l’émission Top Gear, Michael Gambon a pris violemment un virage et a failli renverser la Suzuki Liana[pertinence contestée][1]. Depuis ce virage a été rebaptisé "Gambon"[2][pertinence contestée].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En version française, Michael Gambon est doublé par plusieurs comédiens entre 1989 et 2003. Si Bernard Dhéran (1926-2013) le double à deux reprises dans Sleepy Hollow et Rouge à lèvres et arme à feu, il est doublé à titre exceptionnel par Georges Berthomieu dans Une saison blanche et sèche, Michel Prud'homme dans Les Indomptés, Jean-Claude Michel (1925-1999) dans Toys, Joseph Falcucci dans Les Ailes de la colombe, Jean Berger (1917-2014) dans Révélations, Jean Piat (1924-2018) dans Gosford Park, Richard Darbois dans Ali G, Léon Dony (1929-2007) dans Open Range Philippe Catoire dans Angels in America et Alain Floret dans Sylvia.

À partir de 2004, Marc Cassot (1923-2016), devient sa voix régulière jusqu'à son décès. Ainsi, il le double dans La Vie aquatique, la série de films Harry Potter, La Malédiction, Luck, Page Eight, Quartet et Fortitude. En parallèle, Michel Ruhl le double dans Capitaine Sky et le monde de demain, Les Quatre Filles du docteur March et Une place à prendre, tandis qu'il est doublé à titre exceptionnel par Jean-Pierre Moulin dans Layer Cake, Dominique Paturel dans Raisons d'État, François Mairet dans Emma, Michel Barbey dans Le Livre d'Eli, Philippe Laudenbach Le Discours d'un roi et Igor De Savitch dans La Vie aux aguets

Depuis la mort de Cassot, André Penvern le double dans Ave, César ! et Jean-Pierre Leroux dans Gentlemen cambrioleurs alors que Philippe Laudenbach le retrouve dans Kingsman : Le Cercle d'or, de même pour Philippe Catoire dans Ma vie avec John F. Donovan.

En version québécoise, Gambon est notamment doublé par Vincent Davy[6] dans Un Week-end à Gosford Park, Adorable Julia, Le Bon Berger, Le Discours d'un roi et Le Quatuor ainsi que par Hubert Fielden[6] dans les films Harry Potter. Il est doublé à trois reprises par Aubert Pallascio[6] dans Beijing Express, Minuit à Saint-Petersbourg et L'Ouest sauvage ainsi que par Raymond Bouchard[6] dans Sleepy Hollow, Capitaine Sky et le Monde de demain et Le Livre d'Elie. Enfin, Yves Massicotte[6] le double dans Mary Reilly et Sylvia tandis que Luc Durand[6] (1935-2000) le double dans L'Initié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :