Blue Jasmine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blue Jasmine
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original du film

Titre québécois Jasmine French
Réalisation Woody Allen
Scénario Woody Allen
Acteurs principaux
Sociétés de production Perdido Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 98 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Blue Jasmine ou Jasmine French au Québec est un film américain écrit et réalisé par Woody Allen sorti en 2013.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jasmine, qui se prénomme en réalité Jeannette, a vécu une vie confortable comme femme au foyer et épouse de Hal Francis, riche homme dʼaffaire new-yorkais. Tout sʼest écroulé brutalement lorsquʼil est apparu que Hal était un escroc et que celui-ci a été arrêté et sʼest suicidé en prison, la laissant sans un sou et criblée de dettes. Lorsquʼil a découvert les malversations de son père et la complicité passive de sa belle-mère, qui signait tout ce que lui demandait Hal sans comprendre les montages financiers, le fils de Hal, Danny, a quitté la maison sans laisser dʼadresse.

Jasmine, qui entend refaire sa vie et trouver du travail, se rend à San Francisco auprès de sa sœur Ginger, mère divorcée avec deux enfants. Celle-ci conserve une rancœur encore vive envers sa sœur et envers Hal : quelques années auparavant, son ancien mari Augie et elle avaient gagné 200 000 $ à la loterie, un gain qui aurait pu changer leur train de vie, mais Jasmine les a convaincus de confier cet argent à Hal pour faire fructifier lʼinvestissement et ils ont tout perdu. Ginger fréquente un mécanicien nommé Chili, que Jasmine méprise ouvertement et qui lui rétorque que lui, du moins, est honnête.

Rêvant de trouver un emploi comme décoratrice dʼintérieur, Jasmine souhaite suivre une formation par internet mais doit dʼabord suivre des cours dʼinformatique, quʼelle tente péniblement de combiner avec un emploi de jour comme assistante administrative dʼun dentiste. Ce dernier lui faisant des avances de plus en plus pressantes, elle quitte son emploi.

Lors dʼune fête, Ginger a une aventure avec un autre homme, Alan. Chili en est informé rapidement par des témoins oculaires et rompt violemment avec Ginger. Lorsque Ginger apprend quʼAlan est marié et nʼest en réalité pas disponible, elle revient auprès de Chili.

À cette même fête, Jasmine fait la connaissance de Dwight Westlake, un homme élégant et veuf, désirant rencontrer une femme qui pourrait lʼaccompagner dans sa carrière de diplomate. Sentant que ceci est une chance unique pour elle, Jasmine ment sur plusieurs détails de sa vie privée, avouant quʼelle exerce le métier de décoratrice dʼintérieur, quʼelle nʼa pas dʼenfant et que son ancien mari était un chirurgien mort dʼune crise cardiaque. Leur idylle prend forme et Dwight espère lʼépouser très prochainement. Quelque temps après, alors quʼils se rendent à la bijouterie pour acheter la bague de mariage, ils croisent fortuitement Augie, qui révèle devant Dwight lʼexistence du fils de Hal, les escroqueries de son ancien mari et son suicide. Dwight est bouleversé par les mensonges de Jasmine et rompt la promesse de mariage.

La scène finale voit Jasmine, errant de manière hagarde dans les rues de San Francisco, désemparée et parlant dans le vide.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]
  • Version française
    • Société de doublage : Dôme Productions
    • Direction artistique : Philippe Carbonnier

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 33 405 481 $[2],[3] 36
Drapeau de la France France 1 454 894 entrées[3] 21
Monde Monde 97 505 481 $[2] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Inspiration[modifier | modifier le code]

La trame du film s'inspire d’Un tramway nommé Désir d'Elia Kazan (1951)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur AlloDoublage, consulté le 25 septembre 2013
  2. a et b « Blue Jasmine », sur Box Office Mojo
  3. a et b « Blue Jasmine », sur JP's Box Office
  4. « "Django Unchained" décroche le prix du Meilleur doublage », Allociné, 31 janvier 2014.
  5. Jean-Baptiste Morain, « "Blue Jasmine" : le conte noir de Woody », 24 septembre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]