Nomenclature des avions américains après 1962

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article contient la nomenclature des avions militaires américains après 1962 par ordre de désignation.

Elle est devenue officielle le 18 septembre 1962, lorsque le United States Tri-Service aircraft designation system a unifié les codes de désignation pour les trois Départements (USAF/US Navy/US Army) du ministère américain de la Défense (Department of Defense : DoD). Les aéronefs mis en œuvre par la composante amphibie de l’US Navy (US Marine Corps, le quatrième "Service" du DoD) et par l'US Coast Guard (qui dépend du département de la Sécurité intérieure, mais relèverait de l'US Navy en cas de conflit) sont soumis au même système.

L'unification des désignations de 1962 a porté sur 89 appareils et les 320 versions qui leur étaient dérivées.

Les aéronefs de la NASA sont également identifiés par cette nomenclature. Le système de désignation des aéronefs inhabités du Département de la Défense des États-Unis le complète pour les autres engins.

Explication des désignations[modifier | modifier le code]

Structure[modifier | modifier le code]

Préfixe de statut - mission modifiée - mission d'origine - type de véhicule - (tiret) - numéro - lettre indiquant la version

Les désignations A, B, C, F, O, et P ont été remises à zéro en 1962.

Attention:

a) La lettre P avant 1962 pouvait signifier Pursuit pour l'USAAF (ex P-40 ou P-51) comme Patrol pour l'US Navy et USMC (ex PBY Catalina).

b) La lettre F avant 1962 pouvait signifier Fighter pour l'US Navy et USMC (ex F4H-1 Phantom) comme Reconnaissance (Photo) pour l'USAAF/USAF (ex F-15 Northrop Reporter, version de reconnaissance du P-61 Black Widow).

Type de véhicule[modifier | modifier le code]

Les véhicules « normaux » (c'est-à-dire qui n'entrent pas dans les catégories ci-dessus) n'utilisent pas de lettre indiquant le type de véhicule.

Mission d'origine[modifier | modifier le code]

La mission d'origine de l'aéronef est la partie majeure du système de désignation.

  • A : Attack ; Appareil conçu pour l'attaque au sol, pénétration, attaque de précision. ex A-6 Intruder ou A-10 Thunderbolt II.
  • B : Bomber ; Bombardier, implique une charge de bombes importante (lisse ou intelligente ou missile de croisière) et/ou un très grand rayon d'action. Ex B-2 ou B-52
  • C : Carrier/Cargo ; transport de personnel et/ou fret, véhicules, etc. ex C-130 Hercules
  • E : Electronic Warfare ; s'applique à tout avion (modifié ou non) donc la fonction principale est à base d'électronique. ex E-3 Sentry
  • F : Fighter ; chasseur, mais comprend aussi des appareils ayant une capacité de combat air-air marginale (F-105 Thunderchief)
  • L : Laser ; appareil donc l'armement principal est un Laser. Nouvelle désignation avec un seul appareil AL-1
  • O : Observation ; Appareil devant observer les forces ennemies avec une éventuelle capacité appui-sol. Ex O-1 BirdDog ou OV-10 Bronco.
  • P : Patrol ; Patrouille et reconnaissance maritime avec lutte anti Navire et/ ou lutte Anti Sous-Marine. Ex P-3 Orion.
  • R : Reconnaissance : Appareil destiné à la reconnaissance photo et/ou électronique (en pratique, aucun appareil désigné ainsi)
  • S : Anti-submarine warfare (Lutte ASM) ; Appareil spécialement destiné à la lutte ASM. Ex S-2 Tracker
  • T : Training (entrainement) ; appareil conçu pour l'entrainement des pilotes. Ex T-33 ou T-45
  • U : Utility
  • X : Experimental ; Ex tous les programmes de recherche de la NASA X-1, X-15. À noter que cette désignation est toujours celle en vigueur depuis 1948.

Mission modifiée[modifier | modifier le code]

Si un appareil est modifié pour une mission différente de sa mission d'origine, il peut recevoir un préfixe parmi les suivants :

  • A : Attack ; Idem mission principale, mais s'applique à un appareil dont la mission a été modifié en attaque au sol en gardant la possibilité de sa mission principale. Ex AC-130 Spectre
  • C : Cargo ; ex : CT-43A
  • D : Drone Director ; s'applique aux appareils télécommandant des drones.
  • E : Electronics ; s'applique aux appareils modifiés pour la guerre électronique et/ou reconnaissance électronique tout en gardant la possibilité de sa mission principale. Ex EP-3 Orion
  • H : Search and Rescue; Ex HU-25 Guardian
  • K : Kerosene/Tanker ; Ravitailleur. Ex KA-6 ou KC-10
  • L : Cold weather ; Mission spéciale grand froid. Ex LC-130 (C-130 équipé de skis)
  • M : « Multimission » ; Ex MC-130
  • Q : Drone ; s'applique aux appareils transformés en drones. Ex QF-102
  • R : Reconnaissance ; s'applique aux appareils transformés pour la Reconnaissance. Ex RF-5 ou RF-4
  • S : Anti Submarine Warfare ; s'applique aux appareils transformés pour la lutte ASM.
  • T : Training: s'applique aux appareils transformés pour l'entrainement. Ex TA-4 ou TF-106. Cette désignation est de moins en moins utilisée, afin de ne plus dénigrer les capacités opérationnelles des appareils.
  • U : Utility ; s'applique aux appareils transformés pour diverses missions de transport. Ex UP-3 Orion (transport de courrier)
  • V : Staff transport ; s'applique aux appareils transformés pour le transport de personnalités. N'est plus utilisé que pour les appareils destinés à transporter le président des États-Unis. Ex VC-25.
  • W : Weather. Appareils de reconnaissance météorologique. (Les WC-135 Constant Phoenix sont utilisés pour recueillir des renseignements sur les tests nucléaires). Ex WC-135 ou WC-130.

Préfixe de statut[modifier | modifier le code]

  • G : Grounded - En permanence au sol
  • J : Temporary Test - S'applique a un avion adapté à un test spécifique mais temporaire. Généralement à la fin de la mission l'avion retrouve son standard d'origine. Ex JC-135
  • N : Permanent Test. S'applique à un avion adapte de façon permanente a un test (cellule de test pour nouveaux réacteurs par exemple). La plupart des avions de NASA utilisent ce code.
  • X : expérimental. A ne pas confondre avec la désignation principale. S'applique aux avions en phase de prototype, non encore en service opérationnel. Ex XF-104 ou XF-85
  • Y : prototype ou présérie. Cette dénomination s'applique lorsqu'un contrat est passé avec une évaluation opérationnelle, par exemple : YF-17 Cobra. Depuis 1970, pour des raisons politiques cette dénomination est utilisée au lieu du X, moins sécurisante en termes financier. Ex. YF-22 au début du programme.
  • Z : Préfixe (rarement) usité, pour les aéronefs planifiés.

Versions[modifier | modifier le code]

Lettre indiquant la version, dans l'ordre alphabétique : la première version porte le suffixe A, le seconde recevra la lettre B, etc. (Les lettres I et O ne sont pas utilisées pour éviter des confusions avec les chiffres 1 et 0). Ne suit pas une nomenclature stricte, indique dans la plupart des cas des améliorations techniques, une modification majeure du design, etc. Cependant, beaucoup de désignations non officielles sont utilisées : F-16N ("Navy"), F-14A+, etc.

Hélicoptère[modifier | modifier le code]

Depuis 1948, tous les hélicoptères (US Army/USN/USMC/USCG/USAF et NASA) commencent par H. À partir de 1948 un suffixe permettait de connaitre la mission principale ex HA-1 Cobra, mais depuis 1962 le type de mission principale est renseigné par un préfixe. Ex AH-1 Cobra (Hélicoptère d'attaque) ou SH-3 (Hélicoptère de lutte ASM).

L'United States Army Aviation Branch nomme presque tous ses hélicoptères et appareils à ailes fixes d'après le nom des tribus Indiennes d'Amérique du Nord.(AH-64 Apache, AH-66 Commanche, C-6 Ute, C-12 Huron, etc..).

Tous les préfixes utilisés sont ceux de la liste ci-dessus.

Nomenclature des roquettes, missiles et des lanceurs[modifier | modifier le code]

Les missiles, roquettes et lanceurs ont également été rebaptisés pour des raisons de simplification en 1962. En effet depuis 1962, tous les missiles sont d'abord identifiés par leur méthode de lancement, puis leur mission, puis leur mode de propulsion et/ou guidage, enfin une numérotation.

Liste par Ordre de désignations Aéronefs[modifier | modifier le code]

A-Attack[modifier | modifier le code]

A Attack/Assault
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
A-1 Skyraider Douglas (AD) 18 mars 1945
A-2 Savage North American (AJ) 24 juin 1946
A-3 Skywarrior Douglas (A3D) 28 octobre 1952
A-4 Skyhawk Douglas (A4D) 22 juin 1954
A-5 Vigilante North American (A5J) 31 août 1958
A-6 Intruder Grumman (A2F) 19 avril 1960
A-7 Corsair II LTV 27 septembre 1965
AV-8 (3) Harrier Hawker-Siddeley Version AV-8B par McDonnell Douglas 28 décembre 1967
A-9 Northrop Concurrent du A-10
A-10 (1) Thunderbolt II Fairchild-Republic 10 mai 1972
A-11 (2) Désignation réservée mais jamais utilisée
A-12 (2) Avenger II General Dynamics Avion d'attaque embarqué du type aile volante Annulé
Les désignations qui suivent sont non conformes.
A-16 Fighting Falcon General Dynamics Version annulée du F-16
F/A-18 Hornet McDonnell Douglas-Northrop Désignation non standard : aurait dû être appelé AF-18
A-37 Dragonfly Cessna Désignation non standard : numéro conservé à cause de sa filiation avec le T-37 Octobre 1964

(1) Seul avion de l'USAF à porter une désignation commençant par A-. Tous les autres avions d'attaque ou de pénétration de l'USAF commencent par F (ex F-111 ou F-117) ou ne sont plus en service.

(2) Les désignations A-11 et A-12 utilisées pour des phases différenes du Lockheed A-12 Oxcart (qui lui-même a donné par la suite le SR-71) étaient des noms internes de Lockheed et ne font pas partie du système de désignation des armées.

(3) Désignation non conforme. Le Harrier était à l'origine désigné AV-6B (le XV-6A étant le nom donné au Hawker-Siddeley Kestrel, l'ancêtre du Harrier), et aurait pu être appelé A-8, mais une désignation non conforme a été choisie pour une raison inconnue (cette désignation est par ailleurs incohérente avec l'existence d'un autre V-8, le Ryan XV-8A Fleep).

B- Bomber[modifier | modifier le code]

B Bomber
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
B-1 Lancer Rockwell 23 décembre 1974
B-2 Spirit Northrop 17 juillet 1989
B-26 Invader Douglas (JD-1; utilisé uniquement par l'US Navy lors de l'unification. Devenu UB-26J) Juillet 1942
B-47 Stratojet Boeing 17 décembre 1947
B-52 Stratofortress Boeing 15 avril 1952
B-58 Hustler Convair 11 novembre 1956
B-66 Destroyer Douglas 1954
XB-70A Valkyrie North American (XB-70 : le nouveau système de désignation impose une lettre de version même pour les prototypes) 21 septembre 1964

Les bombardiers listés ci-dessus étaient tous en service opérationnel ou en test (X = prototype) après 1962. En 1962, le département de la Défense (Department of Defense = DoD) a décidé une nouvelle mise à zéro de cette liste. Elle ne sera donc plus composée, après le retrait des derniers B-52 (envisagé vers 2040 !), que du B-1 et B-2. Le bombardier suivant, s'il voit jamais le jour, sera donc le B-3.

C-Cargo[modifier | modifier le code]

C Cargo
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
C-1 Trader Grumman (TF-)
C-2 Greyhound Grumman Dérivé du E-2 Hawkeye (W2F) 18 novembre 1964
C-3 VC-3A Martin (RM-1Z) (civil Airliner 4-0-4 : 2 ex. pour USGC) 1951
C-4 Gulfstream Grumman 1959 (pour la version civile "Executive")
C-5 Galaxy Lockheed 30 juin 1968
C-6 Ute Beech Version militaire du King Air
C-7 Caribou de Havilland Canada
C-8 Buffalo de Havilland Canada
C-9 Nightingale/ Skytrain II Douglas Version militaire du DC-9
C-10 McDonnell Douglas Utilisé uniquement en version de ravitaillement en vol KC-10
C-11 Gulfstream II Gulfstream
C-12 Huron Beech (Raytheon) Version militaire du King Air 200 (ou Beech 1900 pour le C-12J)
C-13 Désignation non attribuée Par superstition
YC-14 ASMT Boeing Programme abandonné 9 août 1976
YC-15 ASMT McDonnell Douglas Programme abandonné 26 août 1975
C-16 Désignation non utilisée
C-17 Globalmaster III McDonnell Douglas 15 septembre 1991
C-18 J-Stars Boeing
C-19 Boeing Version militaire du 747 9 février 1969 (Version civile)
C-20 Gulfstream Version militaire du Gulfstream III/IV 12 février 1979
C-21 Learjet Version militaire du Learjet 35A 22 août 1973
C-22 Boeing Version militaire du 727 février 1963 (version civile)
C-23 Sherpa Short Version militaire du Short 330 23 décembre 1982
C-24 McDonnell Douglas Version militaire du DC-8
C-25 Air Force One Boeing Désignation complète : VC-25 (2 ex) 23 août 1990
C-26 Metroliner Fairchild Version militaire du Fairchild Metro III
C-27 Spartan Alenia G-222 18 juillet 1970
C-28 Cessna Version militaire du Cessna 404 1975
C-29 BAe BAe 125 13 août 1962
C-31 Fokker Version militaire du F27
C-32 Boeing Version militaire du 757
C-33 Boeing Version du 747-400 dans le cadre du programme C-17 Programme abandonné
C-34 Désignation sautée
C-35 Citation Cessna
C-37 Gulfstream V Gulfstream
C-38 Courrier IAI Astra construit par Gulfsteam
C-40 Clipper Boeing Version militaire du 737
C-41 Aviocar Casa 26 mars 1971
C-45 Voir KC-45
C-54 Skymaster Douglas Dérivé du DC-4 civil. Retiré du service en 1975 1942
C-124 Globemaster II Douglas 27 Octobre 1949
C-128 Fairchild Autre designation du C-119
C-130 Hercules Lockheed 23 août 1954
C-131 Samaritan Convair Model 240/340 16 mars 1947 (model 240)
C-132 Douglas Abandonne
C-133 Cargomaster Douglas 23 avril 1956
C-134
C-135 Stratolifter Boeing Version plus courte du 707 17 août 1956
C-136
C-137 Stratoliner Boeing Version du 707 civil
C-140 Jetstar Lockheed 4 septembre 1957
C-141 Starlifter Lockheed 17 décembre 1963

E-Electronics[modifier | modifier le code]

E Electronique
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
E-1 Tracer Grumman (WF-)
E-2 Hawkeye Grumman (W2F-)
E-3 Sentry Boeing (EC-137D)
E-4 NOAC Boeing
E-5 Windecker
E-6 Hermes Boeing
E-7 Boeing Réservé en août 1981, annulé en janvier 1982
E-8 J-STARS Boeing (C-18A)
E-9 Bombardier
E-10 MC2A Northrop-Grumman projet annulé
E-11 BACN Bombardier

F-Fighter[modifier | modifier le code]

F Fighter
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
F-1 Fury North American (FJ) 11 septembre 1946
F-2 Banshee McDonnell (F2H) 11 mai 1947
F-3 Demon McDonnell (F3H) 7 août 1951
F-4 Phantom II McDonnell Douglas (F4H) 27 mai 1958
F-5 Freedom Fighter Northrop Corporation 30 juillet 1959
F-6 Skyray Douglas (F4D) 23 janvier 1951
F-7 Sea Dart Convair (F2Y, renommé bien que retiré du service actif) 14 janvier 1959
F-8 Crusader LTV (F8U) 25 mars 1955
F-9 Panther / Cougar Grumman (F9F) 24 novembre 1947
F-10 Skynight Douglas (F3D) 23 mars 1948
F-11 Tiger Grumman (F11F) 30 juillet 1954
YF-12 Lockheed 7 aout 1963
F-13 Non attribué (par superstition ?)
F-14 Tomcat Grumman 21 décembre 1970
F-15 Eagle McDonnell Douglas 27 juillet 1972
F-16 Fighting Falcon General Dynamics 2 février 1974
YF-17 Cobra Northrop Corporation Servi au développement du F/A-18 9 juin 1974
F/A-18 Hornet McDonnell Douglas-Northrop F/A-18 18 novembre 1978
F-19 (non attribué)
F-20 Tigershark Northrop Corporation Initialement appelé F-5G 30 aout 1982
F-21 Kfir IAI En service chez les Agressors Juin 1973
F-22 Raptor Lockheed 29 septembre 1990
YF-23 Black Widow II Northrop Corporation Concurrent du F-22 27 août 1990
F-24 Non attribué
F-35 Lightning II Lockheed Martin-Northrop Version de série du X-35 15 décembre 2006
F-80 Shooting Star Lockheed (P-80) 8 janvier 1944
F-81 Convair (P-81) projet annulé 11 février 1945
F-82 Twin Mustang North American (P-82) 26 juin 1944
F-83 Bell
F-84 Thunderchief Republic 28 février 1946
F-84F Thunderstreak Republic Développement du F-84 avec des ailes en flèche 3 juin 1950
XF-85 Goblin McDonnell 23 août 1948
F-86 Sabre North American 1er octobre 1947
F-86D Sabre Dog North American Développement du F-86 avec un radar
XF-87 Black Hawk Curtiss Programme annulé 5 mars 1948
XF-88 Voodoo McDonnell Servi de développement au F-101 20 octobre 1948
F-89 Scorpion Northrop (P-89) 16 août 1948
XF-90 Lockheed Même programme que le XF-88 3 juin 1949
XF-91 Thunderceptor Republic Propulsion mixte fusée + réacteur 9 mai 1949
F-92 Dart Convair Servi de développement au F-102 1er avril 1948
YF-93 Sabre North American Ancienne dénomination du F-86C, même programme XF-88 24 janvier 1950
F-94 Starfire Lockheed Développement du TF-80/T-33 16 avril 1949
F-95 North American Aurait dû être un développement du F-86
XF-96 Thunderjet Republic Ancienne dénomination du F-84F 3 juin 1950
F-97 Starfire Lockheed Initialement prévue pour désigner le F-94C
F-98 Falcon Hughes Missile air-air (AAM-A-2/GAR-1/2) AIM-4 Mise en service 1956
F-99 Bomarc Boeing Missile sol-air IM-99 Mise en service 1957
F-100 Super Sabre North American 25 mars 1953
F-101 Voodoo McDonnell 29 septembre 1954
F-102 Delta Dagger Convair (XF-92) 24 octobre 1953
XF-103 Thunderwarrior Republic Projet annulé
F-104 Starfighter Lockheed 4 mars 1954
F-105 Thunderchief Republic 22 octobre 1955
F-105G Wild Weasel Republic (EF-105)
F-106 Delta Dart Convair 26 décembre 1956
YF-107 North American
XF-108 Rapier North American
XF-109 Bell
F-110 Spectre McDonnell Douglas Ancienne dénomination du F-4C 23 mai 1963
F-110 MiG-21 Fishbed Mikoyan-Gourevitch En service chez les 'Agressors' 14 juin 1956
F-111 Aardwark(1) General Dynamics 21 décembre 1964
F-112 MiG (?) En service chez les 'Agressors'
F-113 MiG-17 et/ou MiG-23 En service chez les 'Agressors'
F-114 MiG (?) En service chez les 'Agressors'
F-117 Night Hawk (2) Lockheed 18 juin 1981

(1) Appellation non conforme : de par sa mission, le F-111 aurait dû être désigné A-XXX ou B-XXX, mais il a gardé la désignation affecté au programme TFX (chasseur-bombardier commun à l'US Air Force et l'US Navy).

(2) C'est a priori le seul appareil qui, dès la conception, ne respecte pas la nomenclature officielle. Plusieurs raisons possibles :

  • L'USAF ne pouvant pas concevoir que l'avion le plus nec plus ultra ne puisse pas être un chasseur.
  • Plus probable : cette désignation aurait été utilisée afin de cacher la véritable mission du F-117 qui est l'attaque ou la pénétration.

H- Helicopter[modifier | modifier le code]

H Helicopter
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
AH-1 Cobra Bell (HA-1) 7 septembre 1965
UH-1 Huey/Iroquois Bell (H-1) (HU-1) 22 octobre 1956
SH-2 Seasprite Kaman 2 juillet 1959
CH-3 Sea King Sikorsky 11 mars 1959
H-5 Horse Sikorsky 18 août 1943
OH-6 Little Bird Hughes 27 février 1963
H-19 Chickasaw Sikorsky 10 novembre 1949
H-21 Shawnee Vertol désigné aussi HRP-1 Rescuer 11 avril 1952
H-34 Choctaw Sikorsky 8 mars 1954
AH-56 Cheyenne Lockheed Programme abandonné 21 septembre 1967
CH-46 Sea Knight Boeing-Vertol
CH-47 Chinook Vertol Aircraft Corporation 21 septembre 1961
CH-53 Sea Stallion Sikorsky 14 octobre 1964
CH-54 Tarhe Sikorsky 28 mars 1959
UH-60 Black Hawk Sikorsky Octobre 1974
YAH-63 Bell
AH-64 Apache Hughes → MDD → Boeing 30 septembre 1975
RAH-66 Commanche Boeing - Sikorsky Programme abandonné 4 janvier 1996

K- Kerosene[modifier | modifier le code]

K Kerosen
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
KA-2
KA-3 Skywarrior Douglas
KA-6 Grumman version de ravitaillement de l'Intruder
KA-7 Abandonné
KB-29 Boeing version de ravitaillement du B-29
KB-47 Boeing version de ravitaillement du B-47
KB-50 Boeing
KC-10 Extender McDonnell Douglas 12 juillet 1980
KC-30 Airbus Non officiel mais souvent employé
KC-45 Airbus Programme K-X, A330 MRTT (Multi-Role Transport and Transport)
KC-97 Stratotanker Boeing 1950
KC-124 Douglas version de ravitaillement du C-124
KC-130 Lockheed version de ravitaillement du C-130
KC-135 Stratotanker Boeing Aout 1956
KC-767 Boeing Programme K-X, version du ravitaillement du 767
KS-3 Viking Lockheed

Note: Les appareils sont souvent modifiés en ravitailleur par d'autres industriels, par souci de simplification, c'est le nom du constructeur originel qui est conservé dans cette liste.

Bien que suivant la nomenclature officielle, le préfixe prévoit la conservation de la mission principale tous les KB-XX ont en fait perdus la mission de bombardement et hormis le KA-6 tous les autres appareils pouvaient être reconfigurés dans leurs missions principales (Attack pour le KA-3 et suivant)

Par contre les KC-XX ont tous gardés la possibilité de transport, y compris lors de missions de ravitaillement.

P- Patrol[modifier | modifier le code]

P Patrol
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
P-2 Neptune Lockheed P2V 1946
P-3 Orion Lockheed P3V 19 août 1958
QP-4B Privateer Lockheed Consolidated P4Y-2K (PB4Y jusqu'en 1951) 1943
P-5 Marlin Martin P5M 22 juin 1951
P-6 (désignation sautée) Seamaster Martin Pourrait correspondre au YP6M-1 1955

Q- Drone[modifier | modifier le code]

Toute nouvelle désignation. Le IAI Scout a fait partie de l'inventaire de l'US Navy et a été acheté selon une procédure d'urgence. De ce fait il n'a jamais reçu de désignation officielle.

Q Drone
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
Q-1 Predator (RQ-1A, RQ-1B et MQ-1B)
Grey Eagle (MQ-1C)
General Atomics
Q-2 Pioneer IAI / Pioneer Inc.
Q-3 DarkStar Lockheed Martin
Q-4 Global Hawk (RQ-4A et RQ-4B)
Triton (MQ-4C)
Northrop Grumman
Q-5 Hunter Northrop Grumman (TRW/IAI)
Q-6 Outrider Alliant Techsystems
Q-7 Shadow AAI Corporation
Q-8 Fire Scout Northrop Grumman
Q-9 Reaper General Atomics
Q-10 SnowGoose MMIST
Q-11 Raven AeroVironment
Q-12 Nom annulé en faveur de MQ-1C
Q-13 (pas utilisé)
Q-14 Dragon Eye (RQ-14A)
Swift (RQ-14B)
AeroVironment
Q-15 Neptune DRS
Q-16 Honeywell
Q-17 SpyHawk MTC Technologies
Q-18 (A160T Hummingbird) Boeing
Q-19 Aerosonde AAI
Q-20 Puma AE AeroVironment
Q-21 Integrator Insitu
Q-22 Global Observer AeroVironment
Q-170 Sentinel Lockheed Martin

S- ASW[modifier | modifier le code]

S ASW
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
S-2 Tracker Grumman (S2F) 4 décembre 1952
S-3 Viking Lockheed 21 janvier 1972

T- Training[modifier | modifier le code]

V- Vertical[modifier | modifier le code]

V Vertical
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou nouvelle désignation

Date 1er vol
OV-1 Mohawk Grumman OA-1AF 14 avril 1959
V-2
V-3 Bell
V-4 Lockheed
V-5 Ryan
V-6
V-7
XV-8 Ryan 1961
V-9 Hughes
OV-10 Bronco North American 16 juillet 1965
V-11
V-12
V-15 Bell
V-16
V-17
V-18
V-19
V-20
V-21
V-22 Osprey Boeing-Bell 19 mars 1989

X- Experimental[modifier | modifier le code]

X Experimental
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( )

ou Nouvelle Désignation

Date 1er Vol
X-1 Bell XS-1 Bell Aircraft Corporation (X-S1)
X-2 Starbuster Bell Aircraft Corporation (XS-2) 1er vol avec moteur le 18 novembre 1955
X-3 Stiletto Douglas (X-S3) 15 octobre 1952
X-4 Bantam Northrop (X-S4) 15 décembre 1948
X-5 Bell Aircraft Corporation 20 juin 1951
X-6 Convair B-36 avec moteurs nucléaire Jamais Vole
X-7 Lockheed Avril 1951
X-8 Aerojet General
X-9 Shrike Bell Aircraft Corporation Avril 1949
X-10 North American 14 octobre 1953
X-11 Convair Prototype de la fusée Atlas
X-12 Convair
X-13 Vertijet Ryan Premier vol vertical le 10 décembre 1950
X-14 Bell Aircraft Corporation 19 février 1957
X-15 North American 8 juin 1959
X-16 Bell Aircraft Corporation Projet abandonné
X-17 Lockheed
X-18 Hiller 24 novembre 1959
X-19 Curtiss - Wright Novembre 1963
X-20 Dyna-Soar Boeing
X-21 Northrop
X-22 Bell VTOL
X-23 PRIME Martin Marietta
X-24A Martin Marietta 1969
X-24B Martin Marietta 1973
X-25 Bensen
X-26 Lockheed Donna naissance au QT-2 Q-Star
X-27 Lockheed
X-28 Pereira
X-29 Grumman
X-30 Rockwell
X-31 Rockwell - MBB 11 octobre 1990
X-32 Boeing Programme JSF
X-33 NASA
X-34 Orbital Sciences Corporation
X-35 Lockheed Martin Programme JSF, prototype du F-35
X-36 Mc Donnell Douglas
X-37 Boeing 22 avril 2010
X-38
X-39
X-40 Boeing 11 août 1998
X-41
X-42
X-43 Scramjet NASA
X-44
X-45 Boeing 22 mai 2002
X-46 Boeing
X-47 Pegasus Northrop Grumman 23 février 2003
X-48 Boeing 20 juillet 2007
X-49 SpeedHawk Piasecki Helicopter 29 juin 2007
X-50 Dragonfly Boeing
X-51 Waverider Boeing 26 mai 2010


Note : Bien que certains des X prototypes datent des années 40 ou 50, ils apparaissent sous cette nomenclature car celle-ci n'a jamais été abandonnée ou remise à zéro.

Désignation non conforme ou sautée[modifier | modifier le code]

  • A-8 : Cette appellation aurait dû être attribuée au AV-8 Harrier, mais faisait disparaitre la notion de Vertical (ADAV/C), elle a donc été remplacée par AV-8 qui est, elle-même, non conforme (voir ci dessous).
  • AV-8 : cette appellation n'est pas conforme : le prototype fut appelé AV-6B, mais pour des raisons inconnues, il a été renommé AV-8A (il aurait pu s'appeler A-8, mais pas VA-8 puisque V veut alors dire transport VIP, ni AV-8, puisque la désignation V-8 a été utilisée pour le Ryan XV-8A Fleep)
  • A-11 : réservée, mais jamais attribuée
  • A-13 : sauté délibérément pour des raisons de superstition (comme F-13, C-13....).
  • YAL-1 : Cette désignation est attribué à un Boeing 747 emportant un laser. Si le L en mission principale est correct, la lettre A n'a rien à voir avec la mission attaque au sol, puisque le AL-1 est désigné pour abattre en vol des missiles. Les pilotes parlent d'un Airbone Laser (laser aeroporté).
  • F-19: Désignation sautée volontairement. Le Northrop F-5G Tigershark aurait dû être appelé F-19A, mais Northrop demanda le nom de F-20A pour se démarquer des concurrents qui utilisaient généralement des nombres impairs, qui lui fut attribuée. Le nom de F-19 ne fut pas utilisé[1].
  • F-35 : la séquence normale pour la version de série du X-35 aurait dû être F-24, mais le 26 octobre 2001, lors de la conférence de presse organisée par le Pentagone pour annoncer le vainqueur du Programme JSF, le Major General Mike Hough, répondant aux journalistes annonça que la version de série serait le F-35.
  • F-111 : initialement conçu comme un chasseur-bombardier (programme TFX) destiné à la fois à l'US Navy (chasseur) et l'US Air Force (bombardier), le F-111 a gardé cette désignation même après l'abandon du programme par l'US Navy et le fait qu'il soit uniquement utilisé en tant que bombardier.
  • F-117 : c'est à priori le deuxième appareil qui ne respecte pas (voir TR-1), dès l'origine du programme, la nomenclature officielle. Il aurait dû être désigné A-XXX et non F-XXX car il s'agit d'un avion d'attaque. De plus, le numéro 117 ne suit pas la séquence alors en vigueur à l'époque.
  • SR-71 : Le Blackbird aurait dû être le RS-71 pour Reconnaissance Strike (Reconnaissance Attaque), une désignation elle-même non conforme (déjà proposée pour une telle variante du XB-70, appelée RS-70 ou R/S-70). On a souvent prétendu que lors de la présentation de l'appareil, le Président Lyndon B. Johnson fit un lapsus et appela l'avion SR-71. En réalité, le chef d'état major de l'USAF Curtiss LeMay n'aimait pas les noms de RS-70 et RS-71, et s'arrangea pour faire remplacer toutes les mentions de RS-71 par SR-71 dans le discours du président. Le discours archivé et les enregistrements de la déclaration de Johnson montrent toutes qu'il parla bien de "SR-71". Toutefois, dans la transcription du discours remise à la presse, trois occurrences du nom étaient remplacées par "RS-71", sans doute une erreur d'un sténographe. Le nom de SR-71 fut interprété comme initiales de Strategic Reconnaissance. Si elle avait suivi les régulations, la désignation du Blackbird aurait dû être R-1A.
  • U-2 : cette désignation n'avait pas à l'origine à respecter la désignation officielle, car l'appareil était utilisé par la CIA et non une des armées américaines. Un dérivé est cependant entré en service dans l'US Air Force sous le nom de U-2R, ce qui en fait une désignation non conforme.
  • TR-1 : appareil dérivé de l'U-2R destiné à des missions de surveillance tactique. La lettre T dans la désignation est non conforme puisqu'elle devrait dénoter une version d'entraînement. Le nom a apparemment été choisi pour signifier Tactical Reconnaissance, par ressemblance au SR-71 de Strategic Reconnaissance. En 1991, les TR-1A et B ont été renommés U-2S et TU-2S respectivement.

Liste Missiles[modifier | modifier le code]

A : Air-Air[modifier | modifier le code]

A Air Air
Design. Nom Constructeur Désignation avant 1962 ( ) Type Date mise en service
AIM-4 Falcon (1) Hughes AAM-A-2 / GAR-1 Guidage infrarouge 1956
AIM-7 Sparrow Sperry-Douglas- Raytheon AAM-N-7 Guidage radar 1950
AIM-9 Sidewider Raytheon -Ford- Loral Guidage infrarouge 1956
AIM-26 Falcon Hughes Version à charge nucléaire du AIM-4
AIM-47 Falcon Hughes Servi de développement au AIM-56
AIM-56 Phoenix Hughes - raytheon Guidage radar 1974
AIM-68 Big Q Abandonné
AIM-82 GD-Hughes-Philco Ford Infrarouge désignation visuelle casque Abandonné septembre 1970
AIM-92 Stinger Raytheon Guidage infrarouge Version air-air du FIM-92
AIM-95 Agile NAWS China Lakes Infrarouge désignation visuelle casque Abandonné en 1975
AIM-97 Seekbat Abandonné en 1975
AIM-120 AMRAAM Hughes - Raytheon Guidage radar 1991
AIM-152 AAAM Hughes - General Dynamics Devait remplacer l'AIM-54 Abandonné en 1992

(1) Plusieurs versions du AIM-4 (Infra-ouge, guidage radar, charge nucléaire...)

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

En anglais

  1. Eng:On 17 November 1982, HQ USAF approved the F-20A designation (but not yet the Tigershark name), apparently ignoring the Standards Branch's advice, and introduced the misleading "confusion with MiG-19" phrase: 1. Redesignation of the Northrop Corporation's intermediate export fighter from F-5G to F-20A is approved. Substantial changes in design and capability warrant a different basic design number. Northrop's concern for potential confusion with the MIG-19 in their foreign markets is a sound basis for bypassing that number. 2. The assignment of the popular name "Tigershark" is being worked through public affairs channels. [...] 3. Please advise ASD and Northrop of the F-20A designation and the status of the popular name request.

Sources[modifier | modifier le code]