Avion à décollage et atterrissage court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADAC.

Un avion à décollage et atterrissage court (dont l'acronyme est ADAC) est un aéronef à voilure fixe capable d'utiliser des pistes de longueur très limitée (en général inférieures à 200 mètres) pour le décollage et l'atterrissage.

L'appellation anglophone de ce concept est STOL (Short Take-off and Landing aircraft).

On distingue les ADAC des ADAV (qui peuvent décoller et atterrir verticalement) et cette catégorie ne comprend ni les hélicoptères ni les ballons et les dirigeables, qui ne sont pas des avions. Par contre l'autogire est un ADAC.

Principe[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques ADAC d'un avion proviennent principalement de caractéristiques aérodynamiques particulières améliorant la portance :

En augmentant la portance, ces différents dispositifs permettent de diminuer la vitesse nécessaire tant pour le décollage (d'où une réduction de la distance de piste à parcourir) que pour la présentation à l'atterrissage (d'où une réduction de la distance de freinage).

Le décollage court est par ailleurs favorisé par un bon rapport poids/puissance, qui permet d'atteindre plus rapidement la vitesse nécessaire à la sustentation.

Exemples[modifier | modifier le code]

PZL104

Voir aussi[modifier | modifier le code]