AIM-26 Falcon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AIM-26 Falcon
Image illustrative de l'article AIM-26 Falcon
Présentation
Fonction Missile air-air
Constructeur Hughes Aircraft
Déploiement 1961
Caractéristiques
Moteur moteur à poudre
Masse au lancement 203 livres (92,1 kg)
Longueur 84.25 pouces (2,14 m)
Diamètre 11.4 pouces (29 cm)
Envergure 24.4 pouces (62 cm)
Vitesse mach 2
Portée 6 miles (9,6 km)
Charge nucléaire
Guidage radar semi-actif
Détonation fusée de proximité
Plateforme de lancement Avion d'interception

Le AIM-26 Falcon fut le premier véritable missile air-air à charge nucléaire opérationnel au sein de l’US Air Force (USAF)[note 1].

Développement[modifier | modifier le code]

L'origine du AIM-26/ GAR-11 remonte au XGAR-5/6 Falcon. Initialement, les XGAR-5/6 étaient les versions à charge nucléaire du GAR-1, le XGAR-5 en version guidage semi-actif et le XGAR-6 en version infrarouge. Le projet démarra en 1956, mais fut abandonné.

En 1959, suite à l'amélioration des bombardiers soviétique, l'USAF relance une fiche technique pour que ses intercepteurs puissent avoir de meilleurs résultats contre une flotte entière de bombardiers.

Hughes ressortit donc les études déjà réalisées avec les AIM-4/GAR-5/6 et développa le GAR-11.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Un AIM-26 Falcon devant des AIM-4D Falcon emporté par un Convair F-102 Delta Dagger.

La version infrarouge fut rejetée dès le départ, et la version à guidage semi-actif fut préférée en raison de sa possibilité tout temps.

Le GAR-11/AIM-26 était un missile légèrement plus lourd et plus grand que le AIM-4 Falcon. Le premier test eut lieu en 1960 et se déroula sans problème majeur. En 1961, le AIM-26 fut déclaré opérationnel sur les F-102.

Son système de guidage semi-actif et sa charge nucléaire firent que le GAR-11/AIM-26 fut le missile air-air le plus puissant en service au sein de l'USAF. La charge nucléaire était actionnée par la présence d'une fusée de proximité.

Mais l'utilisation d'une charge de cette puissance avait également un inconvénient majeur. Le AIM-26 Falcon ne pouvait être utilisé au-dessus du territoire américain ou d'un pays allié.

Ce fut la raison majeure du développement d'une version à charge conventionnelle, qui a été exportée vers la Suède.

Versions[modifier | modifier le code]

  • GAR-11/AIM-26A (version à charge nucléaire)
    • Longueur : 84.25 pouces (2,14 m)
    • Empennage : 24.4 pouces (62 cm)
    • Diamètre : 11.4 pouces (29 cm)
    • Poids : 203 livres (92,1 kg)
    • Vitesse de croisière : mach 2
    • Portée : 6 miles (9,6 km)
    • Guidage : radar semi-actif
    • Ogive : W54
  • GAR-11B/AIM-26B (version à charge conventionnelle)

Autre utilisateur[modifier | modifier le code]

La Suède acheta et construisit ensuite sous licence les AIM-26B, sous le nom RB-27.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le AIR-2 Genie fut appelé missile, mais c'était une roquette air-air.